Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez ici de la santé, des soins palliatifs, d'homéopathie, des couvertures sociales, ...

Modérateur : Équipe de modération

#4490972
Merl1 a écrit :
02 juil. 2018, 22:58
Nouvelle expertise médicale pour Vincent Lambert

Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a ordonné ce lundi une nouvelle expertise médicale de l’état de santé de Vincent Lambert.

Le collège de trois médecins nommés par le tribunal administratif pour établir « le tableau clinique » du patient s’est désisté le 14 juin.

Il sera procédé à une nouvelle « expertise confiée à un collège de médecins désignés par le président du tribunal », et « l’examen du patient s’effectuera hors de la présence des parties », a indiqué lundi le tribunal dans l’ordonnance. Celles-ci pourront être représentées par des médecins qui « seront limités à un praticien pour l’ensemble des requérants et un praticien pour chacun des défendeurs, soit un total maximum de quatre médecins ». Me Jean Paillot, avocat des parents de Vincent Lambert, estime :

« C’est une bonne décision, le tribunal confirme que cette mesure d’expertise est nécessaire pour prendre une décision à terme ». « Mais il faut des experts ayant la compétence suffisante » et que « Vincent soit placé provisoirement dans un établissement adapté pour que l’expertise puisse avoir lieu dans les meilleures conditions ».



http://www.leparisien.fr/societe/vincen ... 1481423553
Honnêtement, je pense que les médecins ne désavoueront pas leurs collègues (surtout si l'affaire est médiatique), et décideront de l'arrêt des soins. La décision est déjà prise à mon sens... on verra bien.

Surtout que l'enjeu n'est plus tellement la vie de Vincent Lambert, mais plutôt la jurisprudence qui va en découler, et le sort des 1500 autres patients dans le même cas que Vincent Lambert.

Et le vent depuis plusieurs années va plutôt dans le sens de l'euthanasie ou de l'arrêt des soins, et la loi s'est toujours vu renforcer uniquement dans ce sens-là. Il y a trop d'intérêts, notamment financiers, pour que cette décision ne soit pas que médicale, mais aussi politique.
#4496613
Viviane Lambert rencontre deux conseillers du Président Emmanuel Macron

La mère de Vincent Lambert a été reçue à l'Elysée :

"Alors qu’a été ordonnée le mois dernier par le tribunal administratif une expertise judiciaire de Vincent Lambert, madame Viviane Lambert, sa mère, a été reçue cet après-midi par deux conseillers du Président Emmanuel Macron.

Le 12 avril 2018, Viviane Lambert avait adressé une première lettre au Président de la République, publiée dans Le Figaro sous le titre : « mon fils Vincent n’a pas mérité de mourir de faim ».

Le 20 avril, une tribune de 70 médecins et personnels de santé spécialisés rappelait que Vincent Lambert n’est pas en fin de vie et qu’il a droit à des soins adaptés à son état, dans un établissement capable de l’accueillir, comme il en existe de nombreux en France.

Le 7 juin, Viviane Lambert envoyait une deuxième lettre pour rencontrer le Président de la République. Celui-ci a accepté sa demande de rencontre et a délégué deux conseillers pour l’accueillir.

Cet entretien a eu pour objet de leur expliquer que Vincent ne bénéficie toujours pas de soins adaptés (indépendamment de la procédure et de l’expertise à venir), que les heures de visite de sa famille qui vient le voir quotidiennement sont toujours restreintes, qu’en cette période de chaleur, il n’a toujours pas le droit d’être sorti de sa chambre et de prendre l’air dans un fauteuil adapté à son état. « Quand je quitte la chambre de mon fils, j’ai l’impression de quitter un prisonnier. » déplore Viviane Lambert.

Rappelons que les parents de Vincent réclament depuis 5 ans son transfert dans un service spécialisé ; plusieurs sont prêts à l’accueillir…"
#4553833

12 raisons de dire non à l'euthanasie et oui aux soins palliatifs.




1- Chacun doit vivre dans la dignité, jusqu’au bout de sa vie
2-La loi doit protéger les plus fragiles
3-L’interdit de tuer structure notre civilisation
4-Demander la mort n’est pas toujours vouloir mourir
5-La fin de vie reste la vie. Nul ne peut savoir ce que nos derniers jours nous réservent
6-Dépénaliser l’euthanasie, ce serait obliger chaque famille et chaque patient à l’envisager
7-Les soignants sont là pour soigner, pas pour donner la mort
8-L’euthanasie réclamée dans les sondages est une demande de bien-portants, elle occulte la parole des patients
9-Se tromper sur une demande d’euthanasie serait une erreur médicale sans retour
10-Légaliser l’euthanasie ce serait la banaliser sans éviter les dérives
11-Les soins palliatifs doivent être apportés à tous
12-Les soins palliatifs sont incompatibles avec l’euthanasie et le suicide assisté





http://laviepaslamort.fr/
#4553853
Qui doit décider pour qui?

l'église? le pape? les culs bénis pour le reste du monde?

Ras le bol de tous ce putains d'intégristes qui veulent imposer leurs lois à tous même ceux qui n'en veulent pas. Qu'une personne ait la liberté de décider doit leurs sembler absolument insupportable.

On a parlé de Vincent Lambert en famille et j'ai la chance d'avoir des parents moins cons et bornés que les siens.
#4553855
Merl1 a écrit :
06 nov. 2018, 18:12

12 raisons de dire non à l'euthanasie et oui aux soins palliatifs.




1- Chacun doit vivre dans la dignité, jusqu’au bout de sa vie
2-La loi doit protéger les plus fragiles
3-L’interdit de tuer structure notre civilisation
4-Demander la mort n’est pas toujours vouloir mourir
5-La fin de vie reste la vie. Nul ne peut savoir ce que nos derniers jours nous réservent
6-Dépénaliser l’euthanasie, ce serait obliger chaque famille et chaque patient à l’envisager
7-Les soignants sont là pour soigner, pas pour donner la mort
8-L’euthanasie réclamée dans les sondages est une demande de bien-portants, elle occulte la parole des patients
9-Se tromper sur une demande d’euthanasie serait une erreur médicale sans retour
10-Légaliser l’euthanasie ce serait la banaliser sans éviter les dérives
11-Les soins palliatifs doivent être apportés à tous
12-Les soins palliatifs sont incompatibles avec l’euthanasie et le suicide assisté





http://laviepaslamort.fr/
Chacun étant libre de se buter s'il le souhaite, et de préférence, sans emmerder son entourage, ni de parfaits inconnus au passage, c'est donc un problème de lopêttes. :idea:
#4553868
Jean88 a écrit :
06 nov. 2018, 18:46
Ras le bol de tous ce putains d'intégristes

Image


Le texte des 12 raisons de dire non à l’euthanasie (et oui aux soins palliatifs) a été établi par un collectif de plus de 175 associations de bénévoles en soins palliatifs. Ce collectif représente plusieurs milliers de bénévoles engagés quotidiennement dans l’accompagnement de patients en fin de vie. Collectivement, ces bénévoles offrent plusieurs centaines de milliers d’heure dans une démarche de soins palliatifs, soucieux de faire de chacune d’elles un moment singulier. Ils sont présents chaque jour dans une démarche de bienveillance et de non-jugement, d’écoute et parfois de simple présence dans le silence. Les bénévoles n’ont pas d’autre tâche à accomplir, ils ne sont pas non plus des proches que l’on voudrait épargner, ils sont simplement et pleinement là, témoins et solidaires. Leur respect pour la complexité de toute vie et de toute fin de vie, leur culture de la simple écoute voire du silence ne les conduit pas, ordinairement, à prendre la parole publiquement. Leur voix doit pourtant être entendue.
#4554159
On sait où se trouvent les positions les plus radicales contre le suicide assisté ou l'euthanasie....
On sait aussi quels sont les milieux qui fournissent le plus de bénévoles.... :lol:
On se doute qui leur a inspiré le texte.....

Un peu d'honnêteté que diable Merl....faut pas avoir honte de ses convictions et se planquer derrière des bénévoles téléguidés pour faire passer ses convictions et celles de sa secte.

https://www.petitsfreresdespauvres.fr/n ... ature.html
  • 1
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12

Tron acquitté ainsi que sa complice. Morett[…]

Il n'y a aucun racket d'autant moins que l[…]

Mieux, faites comme 6 millions de françai[…]

Maréchal, nous revoilà !

Si Pétain avait été un collab[…]