Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez ici de la santé, des soins palliatifs, d'homéopathie, des couvertures sociales, ...

Modérateur : Équipe de modération

#4242181
polomnic a écrit :
26 sept. 2016, 02:32

Y'a bien un noir qui officie à une soixantaine de km, mais j'ai pas confiance.
et vos pneus de bagnole...vous avez confiance ?
ils sont noirs...et en plus vous en avez 4
#4242194
Avec Fion Fion plus de Sécu, les marchands de soupe n'ont pas fini d'agrandir leur fortune.
Les retraités aisés auront la possibilité de choisir entre un dentiste congolais et un vietnamien pour se faire soigner les chicots.
Autant dire qu'il vaut mieux ne pas avoir à faire à ce dilemme et continuer tranquillement à ingurgité sa soupe 9 légumes.
#4247072
Saint-Louis a écrit :
22 sept. 2016, 01:58
Pour mon dentiste en zone semi-rurale, 2 à 3 mois mois de délais.
Pour une consultation chez un ophtalmo, c'est tout juste si le secrétariat n'éclate pas de rire si vous demandez un rendez-vous, surtout si vous n'êtes pas déjà client. Compter entre 2 et 6 mois de délai et ce n'est pas une question de zone géographique, il n'est pas difficile de faire 40 km en bagnole pour un rendez vous important quand même ! C'est archi-complet partout.

Les raisons de cela ? C'est toute la question et j'aimerais bien en savoir plus. Il faudrait dépasser les simples commentaires de surface, il faudrait... des initiés.
Car non, en ces temps difficiles je ne crois pas trop qu'une profession dont l'exercice garantit un apport constant de clientèle et une rentabilité qui ne fait aucun doute (il suffit de voir les voitures des médecins sur le parking des centres médicaux..) n'intéresse personne. Ceci quand bien même la formation couterait des milliers d'euros sur plusieurs années.

Je pense plutôt à des sombres arrangements dans les facultés, et au niveau de l'ordre des médecins, sur la délivrance quantitative des diplômes, ceci afin de limiter autant que possible la concurrence et garantir un maximum de rentabilité.

Selon cet article, des étudiants vont en Roumanie faire leur étude pour revenir en France. Pourquoi, pour échapper à la "broyeuse" que constitue le numérus-closus et une impitoyable sélection qui doit en réalité être une vaste organisation de petits arrangements...
http://www.lemonde.fr/etudes-superieure ... 68191.html
Non.
Les spécialistes et les dentistes libéraux travaillent à perte avec les tarifs sécu.
Donc il faut faire du dépassement d'honoraire, sinon autant se salarier et bosser dans une clinique ou à l'hosto.

raphaelle, j'ouvre un sujet dominical sur les prin[…]

petite prévision sur le BTP politique

Je me fous complétement de l'investiture du[…]

Créations de nouvelles religions

Quelques adeptes de la nouvelle religion officiell[…]

Gravitation et pesanteur

(...) "la vérité" ou des[…]