Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'environnement, des sciences et technologies, ...

Modérateur : Équipe de modération

#4543842
Le monde a atteint un "point de non retour" en matière de changement climatique, a averti mardi l'ancien secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon lors du lancement aux Pays-Bas d'une commission internationale pour le climat.
La commission examinera les mesures que les pays, en particulier les plus pauvres, peuvent prendre pour s'armer contre les effets du changement climatique, tels que la montée des eaux et la sécheresse de longue durée.
Un sommet sera organisé par les Pays-Bas en 2020 pour faire le point sur les travaux de la commission, à laquelle se sont associées des grandes puissances mondiales telles que la Chine, l'Inde et l'Allemagne, aux côtés de 14 autres pays.
La commission, dont le siège se trouve à Rotterdam, est menée par Ban Ki-moon, Bill Gates, fondateur de Microsoft et activiste pour le climat, et Kristalina Georgieva, directrice générale de la Banque mondiale.
"Nous sommes sur le point de non-retour", a déclaré Ban Ki-moon lors d'une conférence qui lançait officiellement la commission à La Haye.
Le monde doit prendre le chemin qui pourrait lui assurer un "avenir plus résilient au climat", a poursuivi l'ancien secrétaire général des Nations Unies de 2007 à 2016.

"Ou nous pouvons continuer avec le statu quo, mettant en péril la croissance économique mondiale et la stabilité sociale" et "risquant de ne plus être assurés de nourriture, d'énergie et d'eau dans les décennies à venir", a-t-il averti.
Dans un rapport publié la semaine dernière, les experts du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) ont appelé à des transformations rapides et sans précédent si l'on veut limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C.
"Pour les Pays-Bas, la recherche de solutions aux problèmes liés à l'eau fait partie de la vie de tous les jours", a souligné mardi la ministre néerlandaise des Infrastructures et de la gestion de l'eau, Cora van Nieuwenhuizen.
"Mais l'expérience nous a appris qu'il vaut mieux prévenir que guérir", a-t-elle ajouté.
Les Pays-Bas sont particulièrement vulnérables aux conséquences du changement climatique, une partie du pays se trouvant en dessous du niveau de la mer.

5 eme soleil des INCAS LE FEU LE VENT ET L EAU ça va bien péter

https://www.msn.com/fr-be/actualite/tec ... spartanntp
#4544117
Si le point de non retour est atteint, il n'y a plus à s'en soucier.
JaneEyre, BobbySix a/ont remercié ça
#4544122
"Dans un rapport publié la semaine dernière, les experts du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) ont appelé à des transformations rapides et sans précédent si l'on veut limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C."

C'est là qu'ils me font un peu rire, en établissant des corrélations entre leur gesticulation et une limitation hypothétique d'un réchauffement constaté.
En réalité ils m'inquiètent, parce qu'il est probable que l'alibi climatique serve dans les années à venir à justifier beaucoup de choses qui n'iront pas dans le sens des libertés mais encore une fois dans celui des contraintes administratives, du fiscalisme et des emmerdes.
GTH, Tirésias, JaneEyre a/ont remercié ça
#4544155
Saint-Louis a écrit :
17 oct. 2018, 07:23
"Dans un rapport publié la semaine dernière, les experts du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) ont appelé à des transformations rapides et sans précédent si l'on veut limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C."

C'est là qu'ils me font un peu rire, en établissant des corrélations entre leur gesticulation et une limitation hypothétique d'un réchauffement constaté.
En réalité ils m'inquiètent, parce qu'il est probable que l'alibi climatique serve dans les années à venir à justifier beaucoup de choses qui n'iront pas dans le sens des libertés mais encore une fois dans celui des contraintes administratives, du fiscalisme et des emmerdes.
Il y a beaucoup de mesures qui permettraient au contraire de gagner en confort, en santé et en pouvoir d'achat!
La diminution du gaspillage, l'économie d'énergie, ce sont des économies pour les consommateurs et une diminution des pollutions locales.
#4544170
C'est les assureurs qui sont heureux ! Ils ont toutes les raisons du monde d'augmenter leurs primes...!
Je pense me prendre quelques actions chez ces escrocs, ça va être TRES rentable !!!
#4544219
Saint-Louis a écrit :
17 oct. 2018, 07:23
"Dans un rapport publié la semaine dernière, les experts du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) ont appelé à des transformations rapides et sans précédent si l'on veut limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C."

C'est là qu'ils me font un peu rire, en établissant des corrélations entre leur gesticulation et une limitation hypothétique d'un réchauffement constaté.
En réalité ils m'inquiètent, parce qu'il est probable que l'alibi climatique serve dans les années à venir à justifier beaucoup de choses qui n'iront pas dans le sens des libertés mais encore une fois dans celui des contraintes administratives, du fiscalisme et des emmerdes.
La Repentance climatique
Tout à fait ! Une corrélation n’est pas un déterminisme. On n’extrapole pas une courbe vers l’avenir . Taxe carbone pour tous et autres taxes, que les esprits fertiles de Bercy nous pondront, nous écraseront. La repentance climatique pour nous obliger à accueillir de soi-disant réfugiés climatiques.
JaneEyre a/ont remercié ça
#4544221
Tant que les politiques n'auront pas de l'eau jusqu'aux genoux, ils ne bougeront pas un petit doigt...
On est TRES bon pour les constats, beaucoup moins pour les actions...
Ca a toujours été, ça sera toujours... Rien ne change...
#4544222
omega95 a écrit :
17 oct. 2018, 09:17
C'est les assureurs qui sont heureux ! Ils ont toutes les raisons du monde d'augmenter leurs primes...!
Je pense me prendre quelques actions chez ces escrocs, ça va être TRES rentable !!!
Ils sont en concurrence ce qui limite les risques de dérive. De plus, certaines mesures conduisent à réduire certains risques (diminution des accidents automobiles, protections anti catastrophes, diminution des risques de maladies professionnelles...).

Ne qualifiez pas les gens d'escrocs sur la base de leur seul métier. Les assurances sont utiles.
#4544225
omega95 a écrit :
17 oct. 2018, 10:41
Tant que les politiques n'auront pas de l'eau jusqu'aux genoux, ils ne bougeront pas un petit doigt...
On est TRES bon pour les constats, beaucoup moins pour les actions...
Ca a toujours été, ça sera toujours... Rien ne change...
Ils ont déjà bougé, peut être pas assez, mais vous pourrez quand même constater qu'en Europe, les rejets de GES par habitant ont diminué alors que la population et la consommation ont augmenté. Ce n'est pas arrivé par l'opération du saint esprit. parmi les mesures pas très spectaculaires mais efficaces, notons:
- règlementation thermique
- règles sur les moteurs et machines de combustion
- recyclage des gaz émis par les décharges publiques (biométhane)
- développement du recyclage
- plus de sévérité dans les normes anti pollution et les contrôles associés
- limitation de la vitesse des automobiles
- construction de transports en commun
- fiscalité favorable aux économies d'énergie
etc...

Ces mesures ont pour beaucoup d'entre elles, l'avantage de faire faire des économies au citoyen.

J'avoue être un peu agacé par cette manie de systématiquement dénigrer les pouvoirs publics sans examen objectif des faits!
Ils ne font peut être pas tout ce qu'il faut, mais ce serait quand même bien d'être un peu plus nuancé dans les jugements portés.
#4544226
GTH a écrit :
17 oct. 2018, 10:38
Saint-Louis a écrit :
17 oct. 2018, 07:23
"Dans un rapport publié la semaine dernière, les experts du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) ont appelé à des transformations rapides et sans précédent si l'on veut limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C."

C'est là qu'ils me font un peu rire, en établissant des corrélations entre leur gesticulation et une limitation hypothétique d'un réchauffement constaté.
En réalité ils m'inquiètent, parce qu'il est probable que l'alibi climatique serve dans les années à venir à justifier beaucoup de choses qui n'iront pas dans le sens des libertés mais encore une fois dans celui des contraintes administratives, du fiscalisme et des emmerdes.
La Repentance climatique
Tout à fait ! Une corrélation n’est pas un déterminisme. On n’extrapole pas une courbe vers l’avenir . Taxe carbone pour tous et autres taxes, que les esprits fertiles de Bercy nous pondront, nous écraseront. La repentance climatique pour nous obliger à accueillir de soi-disant réfugiés climatiques.
Je préfère la taxe carbone plutôt que les prélèvements sur le travail!
Pour le reste, vous êtes dans le procès d'intentions. Personne n'aime augmenter les taxes!
#4544280
spitfire a écrit :
17 oct. 2018, 08:58
Il y a beaucoup de mesures qui permettraient au contraire de gagner en confort, en santé et en pouvoir d'achat!
La diminution du gaspillage, l'économie d'énergie, ce sont des économies pour les consommateurs et une diminution des pollutions locales.
On dirait un discours de journaliste à la télé pour nous informer et/ou nous culpabiliser sur :
- ne pas laisser couler l'eau lorsqu'on se brosse les dents, ça c'est pas bien
- faire le choix des ampoules à économie d'énergie, hin hin hin
- éteindre complètement les appareils avec la multiprise à interrupteur rouge parce que laisser en veille avec 0.1 kw/h par an c'est très très vilain !

Moi je vais vous en sortir des mesures d'économie d'énergie :
- résorber les bouchons urbains par de véritables et nouvelles infrastructures routières, pour ça un pouvoir fort doit être capable d'exproprier sans que les DUP durent 20 ans en procédures et en tracas
- supprimer ces conneries nommées ralentisseurs, qui font perdre l'énergie cinétique des véhicules tout en les dégradant, une véritable idiotie de ce point de vue
- limiter la température de chauffage dans les HLM, ça fait quarante ans qu'ils chauffent à mort gratis et la fenêtre ouverte
- interdire définitivement tout prospectus publicitaire papier dans les boites aux lettres, on s'en fout de la caissette de viande LIDL à 5,90 euros
- au passage interdire la lettre mensuelle du maire, du conseil départemental, de la région et j'en passe. Je viens de trouver le "Journal de la région Occitanie " cette socialiste de Carole Delga fait imprimer et distribuer ce truc dans chacune des boites aux lettres de ses 5,7 millions d'habitants à nos frais :x
- et puis interdire les réunions franc-maçonnes, ça coûte cher en carburant et ils n'arrivent pas à nous sortir la moindre chose pertinente :lol:
Tirésias, Mathieu12, Djeimse a/ont remercié ça
#4544288
Meme si la France stoppait complètement la moindre émission de CO2 ça ne changerait strictement rien.
La France est déjà un des pays du monde qui émet le moins de CO2.
Le mieux que l'on puisse faire pour la planète c'est vendre au monde des centrales nucléaires. Les manifestations ou autres lois ou taxes écologiques ne sont, au mieux, que des incantations, au pire des emmerdements ou du racket.
JaneEyre a/ont remercié ça
#4544300
Tirésias a écrit :
17 oct. 2018, 12:35
Il faudrait surtout qu'on demande au Soleil de moins nous chauffer.

Le reste n'est que foutaises.
Qu'il y ai un réchauffement climatique il semblerait que ce ne soit pas de la foutaise,
Que ça ai des conséquences à l'étranger, non plus (on s'en fout quand meme un peut tant que la France est faiblement impactée voir positivement impactée),
Que ce soit dut à l'activité humaine c'est une autre question et là j'ai pas d'opinion.
Quoi que penser que une fois qu'on aura cramé tout ce que le carbonifère a stocké pour nous (charbon, pétrole), on se retrouve avec le même climat qu'au carbonifère ne me parait pas aberrant.

Mais qu'importe que ce soit à cause de l'activité humaine ou pas, essayer de limiter le réchauffement climatique si on juge que les conséquences de celui-ci sont négatives, ne me parait pas aberrant non plus.

Après il faut faire les choses bien. Faire chier le monde pour des broutilles symboliques alors qu'une bonne vielle centrale nucléaire obtiendrait un résultat puissance mille en terme de diminution des émissions de CO2 et ce sans emmerder personne, ne me parait pas très pertinent.
#4544314
Saint-Louis a écrit :
17 oct. 2018, 12:15
On dirait un discours de journaliste à la télé pour nous informer et/ou nous culpabiliser sur :
- ne pas laisser couler l'eau lorsqu'on se brosse les dents, ça c'est pas bien
- faire le choix des ampoules à économie d'énergie, hin hin hin
- éteindre complètement les appareils avec la multiprise à interrupteur rouge parce que laisser en veille avec 0.1 kw/h par an c'est très très vilain !

Moi je vais vous en sortir des mesures d'économie d'énergie :
- résorber les bouchons urbains par de véritables et nouvelles infrastructures routières, pour ça un pouvoir fort doit être capable d'exproprier sans que les DUP durent 20 ans en procédures et en tracas*1
- supprimer ces conneries nommées ralentisseurs, qui font perdre l'énergie cinétique des véhicules tout en les dégradant, une véritable idiotie de ce point de vue
- limiter la température de chauffage dans les HLM, ça fait quarante ans qu'ils chauffent à mort gratis et la fenêtre ouverte*2
- interdire définitivement tout prospectus publicitaire papier dans les boites aux lettres, on s'en fout de la caissette de viande LIDL à 5,90 euros
- au passage interdire la lettre mensuelle du maire, du conseil départemental, de la région et j'en passe. Je viens de trouver le "Journal de la région Occitanie " cette socialiste de Carole Delga fait imprimer et distribuer ce truc dans chacune des boites aux lettres de ses 5,7 millions d'habitants à nos frais :x
- et puis interdire les réunions franc-maçonnes, ça coûte cher en carburant et ils n'arrivent pas à nous sortir la moindre chose pertinente :lol:
hin hin, petit joueur :
*1- éloigner les pauvres de l'usage de la voiture et de l'avion.
*2- rendre les hlm actuel au droit locatif privé classique et construire de vrais logement sociaux (t3 max pour les tribus, un maximum de studios et t2 fonctionnels).
[smilie=valoranim01.gif]
#4544320
Saint-Louis a écrit :
17 oct. 2018, 12:15
spitfire a écrit :
17 oct. 2018, 08:58
Il y a beaucoup de mesures qui permettraient au contraire de gagner en confort, en santé et en pouvoir d'achat!
La diminution du gaspillage, l'économie d'énergie, ce sont des économies pour les consommateurs et une diminution des pollutions locales.
On dirait un discours de journaliste à la télé pour nous informer et/ou nous culpabiliser sur :
- ne pas laisser couler l'eau lorsqu'on se brosse les dents, ça c'est pas bien
- faire le choix des ampoules à économie d'énergie, hin hin hin
- éteindre complètement les appareils avec la multiprise à interrupteur rouge parce que laisser en veille avec 0.1 kw/h par an c'est très très vilain !
Ce sont des mesures anecdotiques, mais vous remarquerez que ce ne sont pas celles que j'ai citées.
Moi je vais vous en sortir des mesures d'économie d'énergie :
- résorber les bouchons urbains par de véritables et nouvelles infrastructures routières, pour ça un pouvoir fort doit être capable d'exproprier sans que les DUP durent 20 ans en procédures et en tracas
Mieux vaut développer les transports en commun et les possibilités de télétravail qui diminuent les besoins en transport.
- supprimer ces conneries nommées ralentisseurs, qui font perdre l'énergie cinétique des véhicules tout en les dégradant, une véritable idiotie de ce point de vue
Je ne perds pas d'énergie cinétique car je roule à la bonne vitesse.
- limiter la température de chauffage dans les HLM, ça fait quarante ans qu'ils chauffent à mort gratis et la fenêtre ouverte
Déjà fait sur énormément d'installations

- interdire définitivement tout prospectus publicitaire papier dans les boites aux lettres, on s'en fout de la caissette de viande LIDL à 5,90 euros
Effectivement, c'est un effort qui peut être fait.
- au passage interdire la lettre mensuelle du maire, du conseil départemental, de la région et j'en passe. Je viens de trouver le "Journal de la région Occitanie " cette socialiste de Carole Delga fait imprimer et distribuer ce truc dans chacune des boites aux lettres de ses 5,7 millions d'habitants à nos frais :x
D'accord
Surtout qu'il y a internet qui permet de donner les infos.

- et puis interdire les réunions franc-maçonnes, ça coûte cher en carburant et ils n'arrivent pas à nous sortir la moindre chose pertinente :lol:
1) les gens se réunissent s'ils le veulent et avec qui ils veulent. La liberté d'association fait partie de notre démocratie
2) Pendant ce temps là, ils ne perdent pas de temps devant la télé ou ils ne se déplaceront pas en boite ou au bar
3) Comment pouvez vous savoir s'il ne se dit pas des choses pertinentes?
4) Des gens qui se réunissent pour réfléchir, c'est une bonne chose, donc ne découragez pas.
#4544323
filochard a écrit :
17 oct. 2018, 12:31
Meme si la France stoppait complètement la moindre émission de CO2 ça ne changerait strictement rien.
La France est déjà un des pays du monde qui émet le moins de CO2.
Le mieux que l'on puisse faire pour la planète c'est vendre au monde des centrales nucléaires. Les manifestations ou autres lois ou taxes écologiques ne sont, au mieux, que des incantations, au pire des emmerdements ou du racket.
C'est toujours la faute des autres????

Les techniques d'économie sont des techniques que l'on peut valoriser à l'étranger. Autant déjà les mettre au -point chez nous puis les exporter.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 34

encore un film antisémite J’ai mie[…]

Médecins burn-out

bon ben voilà, vous y allez, enfin un peu d[…]

quel travail ? ton tracteur a 500000 euros roul[…]

Les citations

https://youtu.be/1uVBXOLM2Zw