Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'environnement, des sciences et technologies, ...

Modérateur : Équipe de modération

#4554607
Francis 15 a écrit :
06 nov. 2018, 21:41


Des sacrifices humains ? Une 3ème guerre mondiale ? Ou tout simplement laisser faire le réchauffement climatique et la pollution ....

Vous souvenez vous de cette vieille série l'age de Crystal ?

Bref les solutions ne manquent pas ...
Vous faites partie des irréductibles qui se privent de confort pour pouvoir vivre en harmonie avec vôtre conscience. C'est plutôt courageux de votre part, bien que dérisoire à l'échelle planétaire et hélas avec l'âge, j'ai le sentiment que l'on tend à faire l'inverse.

Non, j'étais plutôt fan d'highlander, la série et je met ma tête à couper que l'immortalité sera atteinte un jour mais pas par ceux qui prônent haut et fort aujourd'hui que l'on y parviendra grâce à la génétique.
Notre monde est en pleine mutation et tout ce qui se passe aujourd'hui est un mal nécessaire pour mieux renaître par la suite...
#4555041
Haaa!!! a écrit :
07 nov. 2018, 20:17

Et?
Parce que c'est bien joli de sortir des chiffres sans les placer dans leur contexte, ce que fait votre article mais que vous ne citez pas.

Elle [La Cour des comptes] estime que ces investissements [de maintenance lourde et de rénovation du parc nucléaire] n'auront pas d'impact significatif sur le coût de l'électricité par rapport à aujourd'hui.
Tout simplement parce qu'il s'agit de 100 milliards pour 58 réacteurs pour les prolonger de 20 piges, les coûts initiaux étant déjà amortis depuis belle lurette, et même sans prendre en compte l'amortissement des coûts initiaux, l'ordre de grandeur du coût est donc de 20 millions par réacteur et par an (pendant 20 ans).
Un réacteur nucléaire de 900 MW produit 6 000 GWh par an, à 50 euros/MWh, ces 20 millions par an représentent ~7% du coût de l'électricité produite par un réacteur. Tout s'explique.

Je ne sais même pas ce que vos "50 milliards de plus pour démanteler les plus anciennes et les plus dangereuses" veulent dire. Il n'en est fait aucune mention dans votre lien.
50 milliards de plus... de plus que quoi?
Les plus dangereuses? Vous avez une estimation de la dangerosité des centrales quelque part?
Ce n'est pas parceque vous écrivez en grosse lettre que vous aurez davantage raison.
L'article que j'ai mis en lien est effectivement contradictoire puisqu'il annonce des dépenses faramineuses pour nous affirmer ensuite que celà n'aura pas d'impact. Ceci dit, celà aura au moins eu le mérite de vérifier si vous preniez la peine de les lire, ce qui n'est pas le cas de tout le monde sur les forums et je vous en félicite.
Cependant, je persiste et signe que vous vous trompez lorsque vous dites que la sécurisation du nucléaire suite à l'incident de Fukushima n'aura pas de conséquence pour notre portefeuille. D'ailleurs, je vous donne plusieurs liens que vous aurez plaisir à lire et qui confirmeront mes dires, à savoir:

Les 3 raisons qui entrainent des hausses tarifaires :

la mise à niveau par EDF du parc nucléaire qui vise une haute qualité de protection.
l'entretien du réseau.
l'appétit des actionnaires.
https://www.picbleu.fr/page/pourquoi-le ... -augmenter
https://www.fournisseur-energie.com/aid ... mentation/
#4555049
france2100 a écrit :
07 nov. 2018, 20:05

Je n'ai pas d'intérêts.

1 La cour des comptes mentionne une hausse de 13€ / MWh (démarrée en 2010), or le prix a augmenté de 80€ / MWh pour les ménages depuis 2005.

2 Pour l'instant, mais nous approchons du moment où l'avocat, l'ingénieur, le chercheur et le médecin seront complètement remplacés par des robots. En fait leur emplois disparaîtront avant ceux des ouvriers du BTP ou des coiffeurs.

3 C'est très fortement déconseillé et peu de femmes s'y risquent - à raison.
1 Donc j'avais quand même raison
2 Le BTP pourrait potentiellement embaucher plusieurs millions de personnes dans les années à venir d'après le gouvernement et si l'on fabrique des routes à induction, celà fera également beaucoup de travail à venir. D'ailleurs, il en existe déjà même si c'est relativement coûteux.
https://www.automobile-entreprise.com/Q ... miere,5950

On aura toujours besoin de chercheurs qui ne peuvent être remplacer par des robots et le médecin soigne à distance grâce à la téléconsultation, ce qui évite les déplacements. Seuls les actes chirurgicaux délicats pourront être réalisés par des robots. Avocat robot, je n'y croit pas trop car ils jouent beaucoup sur les émotions.

3 A trente ans, le risque est faible et après 40, il y'a un risque réel mais elles sont de plus en plus nombreuses à le prendre.
#4555055
jack127 a écrit :
08 nov. 2018, 18:53
(...)
2 Le BTP pourrait potentiellement embaucher plusieurs millions de personnes dans les années à venir d'après le gouvernement et si l'on fabrique des routes à induction, celà fera également beaucoup de travail à venir. D'ailleurs, il en existe déjà même si c'est relativement coûteux.
https://www.automobile-entreprise.com/Q ... miere,5950

On aura toujours besoin de chercheurs qui ne peuvent être remplacer par des robots et le médecin soigne à distance grâce à la téléconsultation, ce qui évite les déplacements. Seuls les actes chirurgicaux délicats pourront être réalisés par des robots. Avocat robot, je n'y croit pas trop car ils jouent beaucoup sur les émotions.

3 A trente ans, le risque est faible et après 40, il y'a un risque réel mais elles sont de plus en plus nombreuses à le prendre.
Si ma tante en avait ...
frelon a/ont remercié ça
#4555068
jack127 a écrit :
08 nov. 2018, 18:53
1 Donc j'avais quand même raison
Pas dans le sens où vous attribuiez les hausses de tarifs au nucléaire alors que celles-ci n'ont qu'un rôle minoritaire.

Je reconnais toutefois qu'elles ont une contribution plus élevée que je ne le croyais : il me semblait que tout avait déjà été provisionné.
On aura toujours besoin de chercheurs qui ne peuvent être remplacer par des robots (...) Seuls les actes chirurgicaux délicats pourront être réalisés par des robots. Avocat robot, je n'y croit pas trop car ils jouent beaucoup sur les émotions.
Vous avez tort : les IA pourront effectuer toutes les tâches intellectuelles que les humains pourront faire, notamment la recherche.

Concernant les médecins je ne crois pas que la plupart des êtres humains se confient plus facilement à un médecin blasé et surchargé, d'un statut social supérieur, qu'à un robot. Surtout si le second est visitable sans rendez-vous plutôt qu'après six mois, et que la consultation ne coûte que 1€.

Quant aux avocats, ils officieront toujours pendant les plaidoiries mais ce n'est qu'une petite fraction du travail. Les dossiers, eux, seront traités par les robots. Encore une fois les tarifs parleront en faveur de ces derniers.


La seule limite sera ce qui touchera à notre humanité même : nous préférons interagir avec des humains et leur art sera différent du nôtre et donc complémentaire. Mais quand tous les ouvriers et professions intellectuelles serotn au chômage, peu de monde pourra payer le salaire de la vendeuse.
Pour ma part je serais heureux d'en avoir une : l'immobilier ne coûte pas cher et pourtant une centrale est bien moins dangereuse qu'une route nationale.

Les associations comme Greenpeace montent en épingle le moindre incident alors qu'on compte sur les doigts d'une main ceux qui firent courir un risque de contamination à la population en plusieurs décennies. Et encore furent-ils d'un danger mesuré et local.

En revanche je n'habiterais pas à côté du site de retraitement de la Hague.
#4555282
jack127 a écrit :
08 nov. 2018, 18:36
Ce n'est pas parceque vous écrivez en grosse lettre que vous aurez davantage raison.
L'article que j'ai mis en lien est effectivement contradictoire puisqu'il annonce des dépenses faramineuses pour nous affirmer ensuite que celà n'aura pas d'impact.
Ce n'est pas écrit gros parce que j'ai raison, mais parce que vous citez des sources à moitié pour leur faire dire le contraire de ce qu'elles disent.

Et j'ai fait la démonstration mathématique relativement élémentaire qui prouve que ce que dit la Cour des Comptes n'est absolument pas contradictoire, mais parfaitement sensé.
Mais vous trouvez quand même le moyen de remettre cela en doute avec votre qualificatif de dépenses "faramineuses", alors que j'ai justement démontré qu'elles ne le sont pas.
Les 3 raisons qui entrainent des hausses tarifaires :

la mise à niveau par EDF du parc nucléaire qui vise une haute qualité de protection.
l'entretien du réseau.
l'appétit des actionnaires.
https://www.picbleu.fr/page/pourquoi-le ... -augmenter
https://www.fournisseur-energie.com/aid ... mentation/
Bravo, même peine, même punition qu'avec votre précédent lien.
Vous reprenez la liste d'un de vos liens, en ignorant -et je me doute bien- volontairement la liste du second lien qui lui cite explicitement:
le développement des énergies vertes dont la production est rachetée à haut prix par EDF ;
Je le mets en gros parce que vous l'avez visiblement raté dans le texte...

Votre premier lien est de toute façon risible, citant des chiffres déments ayant pour sources EELV ou Greenpeace de 250-400 milliards sur 20 ans.
Risible car ce serait une raison d'une augmentation du prix de l'électricité de 100% d'ici l'horizon 2030, alors que même en reprenant le chiffre insensé de Greenpeace de 250 milliards, cela représenterait... ~20% du prix actuel de l'électricité.
Alors que pendant ce temps:
Le financement des énergies renouvelables va impacter année après année la facture d'électricité des Français. Selon la CRE, la contribution au service public de l'électricité est ainsi passée de 9 euros le MWh en 2012 à 19-20 euros en 2016.
Soit déjà ~15% du coût du MWh en France. Et pas dans 20 ans, mais là, maintenant, tout de suite.
Modifié en dernier par Haaa!!! le 09 nov. 2018, 09:46, modifié 3 fois.
#4555284
jack127 a écrit :
08 nov. 2018, 19:28
Vous changerez peut être d'avis en lisant ce lien. Perso, je ne souhaiterais pas en avoir une à côté de chez moi...
https://www.capital.fr/polemik/nos-cent ... es-1255107
Cet article ne prouve rien.
Vos arguties sont vides.

PS: je prends la peine de lire les liens qui sont postés.
PPS: pas de nouvelle de vos "50 milliards de plus" (que quoi?) pour le démantèlement?
#4555309
j'avais ouvert un topic sur le thème vos idées pour économiser l'energie, mais impossible de remettre la main dessus , pour le remonter
#4555329
Haaa!!! a écrit :
09 nov. 2018, 09:41
jack127 a écrit :
08 nov. 2018, 19:28
Vous changerez peut être d'avis en lisant ce lien. Perso, je ne souhaiterais pas en avoir une à côté de chez moi...
https://www.capital.fr/polemik/nos-cent ... es-1255107
Cet article ne prouve rien.
Vos arguties sont vides.

PS: je prends la peine de lire les liens qui sont postés.
PPS: pas de nouvelle de vos "50 milliards de plus" (que quoi?) pour le démantèlement?
S'il ne prouve rien, cet article a tout de même le mérite de notifier que l'industrie nucléaire française est soumise à une gestion sécuritaire particulièrement satisfaisante tant en terme d'efficacité que de transparence.
:?:
#4555346
dadais a écrit :
09 nov. 2018, 11:46
S'il ne prouve rien, cet article a tout de même le mérite de notifier que l'industrie nucléaire française est soumise à une gestion sécuritaire particulièrement satisfaisante tant en terme d'efficacité que de transparence.
:?:
Heu... Sécurité des sites nucléaires????
Ce n'est pas Greenpeace qui, il n'y a pas si longtemps (juillet 2018), c'est amusé à faire s'écraser un drone grimé en superman sur une tour de refroidissement juste pour montrer qu'aucun dispositif de sécurité n'est en place pour éviter ce type d'attaque ?
Sécurité... mon C...! [smilie=005a.gif]
Francis 15 a/ont remercié ça
#4555440
Haaa!!! a écrit :
09 nov. 2018, 13:40
Question déjà posée à de multiples reprises: un drone va provoquer quoi comme catastrophe sur une centrale nucléaire exactement?
Faudra repeindre?
Mettez un petit pain de plastique de 2kg sous votre drone et on en reparle des dégâts possibles...
La peinture risque alors d'être le dernier de vos soucis !!! [smilie=icon_smile047.gif]
Francis 15 a/ont remercié ça
#4555453
omega95 a écrit :
09 nov. 2018, 14:16
Mettez un petit pain de plastique de 2kg sous votre drone et on en reparle des dégâts possibles...
La peinture risque alors d'être le dernier de vos soucis !!! [smilie=icon_smile047.gif]
Oui, ben expliquez-nous dans le détail ce qu'il se passerait.

Vous ne le ferez pas parce que vous n'en savez rien.
Et la réponse est qu'il ne se passerait rien, en tout cas zéro rejet radioactif: les bâtiments abritant les réacteurs sont dimensionnés pour résister à des impacts directs d'avion de ligne.
https://www.ensi.ch/fr/2011/11/04/les-c ... ts-davion/
Vos 2kg de plastique font figure de pétard mouillé.
#4555454
dadais a écrit :
09 nov. 2018, 11:46
S'il ne prouve rien, cet article a tout de même le mérite de notifier que l'industrie nucléaire française est soumise à une gestion sécuritaire particulièrement satisfaisante tant en terme d'efficacité que de transparence.
Satisfaisante, très certainement, car je ne crois pas que nous puissions "jouer" avec la sécurité des centrales. Transparente, pas tant que ça.

Je me souviens (même si je ne saurai sortir un exemple concret) avoir lu plusieurs articles du Canard enchaîné qui relataient que certains incidents survenus dans plusieurs centrales avaient été minimisés en terme de classification du risque. Certes, il n'y avait pas péril en la demeure, mais certains incidents n'étaient pas forcément innocents, bien que sans conséquence connue, ou risque avéré pour l’environnement (au sens large).
Modifié en dernier par Jean de Meung le 09 nov. 2018, 14:53, modifié 1 fois.
#4555457
Haaa!!! a écrit :
09 nov. 2018, 14:39
omega95 a écrit :
09 nov. 2018, 14:16
Mettez un petit pain de plastique de 2kg sous votre drone et on en reparle des dégâts possibles...
La peinture risque alors d'être le dernier de vos soucis !!! [smilie=icon_smile047.gif]
Oui, ben expliquez-nous dans le détail ce qu'il se passerait.

Vous ne le ferez pas parce que vous n'en savez rien.
Et la réponse est qu'il ne se passerait rien, en tout cas zéro rejet radioactif: les bâtiments abritant les réacteurs sont dimensionnés pour résister à des impacts directs d'avion de ligne.
https://www.ensi.ch/fr/2011/11/04/les-c ... ts-davion/
Vos 2kg de plastique font figure de pétard mouillé.
Ok... Donc vous pouvez nous monter un crash test d'avion de ligne sur une centrale nucléaire...
Car AVANT d'annoncer de genre de chose, je suppose que des tests ont été fait... Où sont-ils ?
Parce que les crash-test de séisme, d'inondation et de surchauffe n'ont pas été très concluant jusqu'ici... [smilie=angel-smiley-008.gif] [smilie=005a.gif]

PS : Je ne peux pas le mettre ici, mais je vous assure qu'avec 2kg de C4, on peut largement endommager une centrale jusqu'au point critique... il suffit de savoir où frapper.... [smilie=001.gif]
Francis 15 a/ont remercié ça
#4555460
Jean de Meung a écrit :
09 nov. 2018, 14:42
Je me souviens (même si je ne saurai sortir un exemple concret) avoir lu plusieurs articles du Canard enchaîné qui relataient que certains incidents survenus dans divers centrales avaient été minimisés au niveau de la classification du risque. Certes, il n'y avait pas péril en la demeure, mais certains incidents n'étaient pas forcément innocents bien que sans conséquence connue.
Les auteurs du Canard sont des anti-nucléaires forcenés.
Et je peux le prouver avec un exemple: https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ar ... 55770.html

J'avais lu cet article.
Le Canard s'est ensuite excusé de son erreur d'interprétation des chiffres... sauf que dans leur article original, il accusait texto EDF d'être à l'origine de ces retards de raccordement (qui n'existent donc pas) pour protéger le nucléaire.
Qu'ils se soient trompés sur les chiffres, soit, mais ils ne sont mystérieusement pas expliqués sur cette fausse information, et encore moins excusés pour cela.
  • 1
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16

Ce qui me choque c'est la présence de Net[…]

Tron acquitté ainsi que sa complice. Morett[…]

Il n'y a aucun racket d'autant moins que l[…]

Mieux, faites comme 6 millions de françai[…]