Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'environnement, des sciences et technologies, ...

Modérateur : Équipe de modération

#4540951
polomnic a écrit :
10 oct. 2018, 09:50
Morokon le Hardi a écrit :
10 oct. 2018, 06:14
Je sais pas comment un gus intelligent comme toi, Polo, peut en arriver à prendre des positions aussi débiles.
Pour moi, cela restera un des grands mystères du Fopo. Effet d'estrade ? Rétorsion éducative ?
Vous pensez sérieusement que les prédictions à un siècle des T° reposent sur des bases scientifiques solides ?
Faudra que vous me redonniez la définition de la méthode scientifique.

Accorder la même valeur de vérité à la climatologie qu'à la physique des particules, voilà qui reste pour moi un grand mystère.
Tss tss, ne cherche pas à t'échapper par la ratiocination.

Pour fixer les idées chez les fragiles, faut chiffrer, borner, quantifier les étapes, c'est de la communication.

Ce qui importe, c'est la tendance, que la régression soit affine, logarithmique ou elliptique, on ne va pas causer moindres carrés avec des gus qui décollent pas sur une fonction linéaire.

Et la tendance est irréfutable. Point barre.
Avatar du membre
par Cheshire cat
#4540993
L'augmentation d'origine anthropique des gaz à effet de serre a forcément un effet sur le climat. Lequel ? Il faut passer pour cela par des modèles numériques complexe.
Il peut y avoir des variations d'origines naturelles du climat , mais en les ajoutant aux variations d'origine anthropiques, on augmente le risque de variations importantes.
par elwi
#4540994
polomnic a écrit :
10 oct. 2018, 09:52
elwi a écrit :
10 oct. 2018, 06:37


La température de manière statistique c'est avant tout une grosse équation énergétique, la surface de la terre reçoit telle quantité d'énergie du soleil, telle quantité de l'intérieur du globe terrestre et en dissipe tel autre quantité.
A partir de la, vu la compréhension actuelle du climat, les scientifiques calculent donc un bilan, et dise juste que vu les gaz que libère l'activité humaine, l'effet de serre va se renforcer de tel %, ce qui amène une libération d'énergie dans l'espace qui baisse de tant ce qui provoque une augmentation moyenne de tant.
Ce n'est pas très compliqué sur le principe je trouve.
Bah si le climat c'est très très compliqué. Ca ne repose pas sur un seul paramètre.
C'est pour cela que je parle de grosse équation, le principe et simple, prendre en compte tout les paramètres beaucoup plus dur.
Reste que l'équation est de mieux en mieux maîtriser et les résultat de plus en plus fiable.
On peut discuter de la précisions de leur résultat mais la marge d'erreur diminue
Avatar du membre
par polomnic
#4541013
Morokon le Hardi a écrit :
10 oct. 2018, 10:03
polomnic a écrit :
10 oct. 2018, 09:50
Morokon le Hardi a écrit :
10 oct. 2018, 06:14
Je sais pas comment un gus intelligent comme toi, Polo, peut en arriver à prendre des positions aussi débiles.
Pour moi, cela restera un des grands mystères du Fopo. Effet d'estrade ? Rétorsion éducative ?
Vous pensez sérieusement que les prédictions à un siècle des T° reposent sur des bases scientifiques solides ?
Faudra que vous me redonniez la définition de la méthode scientifique.

Accorder la même valeur de vérité à la climatologie qu'à la physique des particules, voilà qui reste pour moi un grand mystère.
Tss tss, ne cherche pas à t'échapper par la ratiocination.

Pour fixer les idées chez les fragiles, faut chiffrer, borner, quantifier les étapes, c'est de la communication.

Ce qui importe, c'est la tendance, que la régression soit affine, logarithmique ou elliptique, on ne va pas causer moindres carrés avec des gus qui décollent pas sur une fonction linéaire.

Et la tendance est irréfutable. Point barre.
Oui, mais la question de savoir si cette tendance est due au CO² ou pas.
Par ailleurs, suivant l'échelle ou vous vous placez, la tendance peut être différente, voir même s'inverser. Pas besoin d'être un grand scientifique pour le constater, n'importe quel boursicoteur vous le dira.
De plus, des tendances tels que nous connaissons à l'heure actuelle ont déjà existé par le passé, sans que l'homme n'y soit pour quoique ce soit.

Image
Image
http://co2thetruth.e-monsite.com/pages/ ... tatee.html

Enfin, une tendance ne constitue pas un caractère prédictif absolu. Sinon, les arbres pousserait jusqu'au ciel. A la différence près que des arbres vous en avez des milliards, alors qu'il n'y a qu'une seule terre.
Comme je disais, on est pas dans la mécanique quantique où le résultat est certes aussi probabiliste, sauf qu'on peut multiplier les expériences à l'infini pour valider cette probabilité. Vous faites comment avec le climat de la Terre ?

Ici, personne n'est spécialiste de la question, et je n'affirmerais pas avoir la vérité absolue sur le sujet. Ce qui me dérange, c'est cet argument d'autorité, qui en réalité repose sur une hypothèse, intestable et non reproductible, comme l'exigerait toute méthode scientifique digne de ce nom.

Bref, je maintiens que l'unanimité au sein des climatologues est très loin d'avoir la valeur de vérité qu'au sein des physiciens. Et pourtant, c'est ce que l'on tente de nous faire accroire.
par elwi
#4541022
Le CO² est un des gaz a impact, il suffit regarder la température de Venus pour le voir.

Pour le second tableau, vu que le réchauffement est non uniforme, on trouvera toujours des point échappant à la tendance.

Quand au changement passé, j'aimerais que vous nous donniez des chiffres ou des moments ou la vitesse de croissances des températures mondiales était aussi élevée
Avatar du membre
par frelon
#4541108
elwi a écrit :
10 oct. 2018, 12:58
Quand au changement passé, j'aimerais que vous nous donniez des chiffres ou des moments ou la vitesse de croissances des températures mondiales était aussi élevée
c'est dommage, mais il y a 100 000 ans et plus, on avait pas accès à des marqueurs aussi fins qu'aujourd'hui pour la température mondiale... :? ça va donc être difficile de satisfaire votre requête. :D
Merl1 a/ont remercié ça
Avatar du membre
par Merl1
#4541118
Haaa!!! a écrit :
10 oct. 2018, 08:47
Merl1 a écrit :
09 oct. 2018, 19:54
Jean de Meung a écrit :
09 oct. 2018, 09:34
Mon camarade Pimpim, ta source est- un lien "serving.com", personne n'est obligé de deviner que les commentaires sont de toi. Ceci étant, le sachant, il n'y a aucune raison à ce que je perde du temps avec, je ne crois pas que tu sois ni climatologue ni chercheur au CNRS.
Bref, un énième climatosceptique ED.
Image


"Je commence à éventuellement me demander si l'Homme est le seul responsable du réchauffement climatique"



C'est climatosceptique çà ? Je mets en doute l'influence de l'Homme sur le réchauffement climatique ?



PS : Vous faites parti du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ?
Vous nous pondez ce post pour la xième fois, donc j'y réponds pour la première fois: ce post est naze.

Parce que l'on constate que les variations majeures dans le climat sont liées aux périodes glaciaires et interglaciaires, qui liées aux variations d'orbite de la Terre.
Or, vos graphes montrent que la variation de température actuelle est extrêmement rapide à l'échelle des temps géologiques et nous savons que cela n'est pas dû aux variations d'orbite de la Terre.
Quand a été inventé le thermomètre ? On ne peut strictement rien dire sur des variations aussi rapides dans le passé, tout simplement parce-que les méthodes ne sont pas assez sensibles.

Donc, l'explication est?
Comme expliqué plus haut, l'influence de l'Homme n'est pas la seule cause du réchauffement qui est une tendance depuis la fin de la glaciation de Würm.

En gros c'est pas de bol, çà tombe mal...
Avatar du membre
par AMBERNDTSON
#4541120
Je me posais une question récemment. Es ce que la chaleur dégagée par les activités humaines pourraient réchauffer le climat?
On en parle jamais de ces milliards de moteurs, des millions d'usines qui chauffent l'air ambiant à tout va.
par jabar
#4541129
AMBERNDTSON a écrit :
10 oct. 2018, 16:50
Je me posais une question récemment. Es ce que la chaleur dégagée par les activités humaines pourraient réchauffer le climat?
On en parle jamais de ces milliards de moteurs, des millions d'usines qui chauffent l'air ambiant à tout va.
Pour le climat, je ne sais pas trop, mais pour l'eau, il y a un effet avéré qui s'appelle la pollution thermique qui modifie les qualités de l'eau et la distribution d'espèces (les eaux usées ou les eaux de refroidissement de centrales).
#4541130
... L'homme a de toute façon un impact énorme sur les pollutions particules fines des airs, la pollution des sols, des eaux, la préemption des forêts , la préemption des habitats des autres espèces animales ... Bref, même si le réchauffement climatique n'est pas que de sa faute, le reste y est en grande partie ... il n'y a pas photo.
#4541179
AMBERNDTSON a écrit :
10 oct. 2018, 16:50
Je me posais une question récemment. Es ce que la chaleur dégagée par les activités humaines pourraient réchauffer le climat?
On en parle jamais de ces milliards de moteurs, des millions d'usines qui chauffent l'air ambiant à tout va.
Non.
Avatar du membre
par Cheshire cat
#4541186
AMBERNDTSON a écrit :
10 oct. 2018, 16:50
Je me posais une question récemment. Es ce que la chaleur dégagée par les activités humaines pourraient réchauffer le climat?
On en parle jamais de ces milliards de moteurs, des millions d'usines qui chauffent l'air ambiant à tout va.
La surface de la Terre reçoit essentiellement de l'énergie sous forme de lumière et de proche infrarouge du Soleil et rayonne cette énergie dans l'infrarouge lointain vers l'espace.
Les autres transferts d'énergie sont négligeables.
Les gaz à effet de serre rendent plus difficile l'évacuation de l'énergie et ont donc tendance à augmenter la température d'équilibre de la terre.
Les choses sont en fait plus complexes : il faut tenir compte de l'albédo de la planète, c'est à dire de la proportion de lumière renvoyée directement dans l'espace. Une plus forte couverture nuageuse augmentera l'albédo, et il est difficile de prévoir les effets du changement climatique sur la couverture nuageuse. Il faut aussi estimer les effets du changement climatique au niveau local. Etc.
Avatar du membre
par zenon
#4541210
Bonjour,

Si l'Homme se tient bien et gagne des bons points auprès du GIEC cela permettrait de retrouver le climat des années 60, ainsi que la repousse des cheveux pour les chauves.

Cordialement.
Avatar du membre
par Francis 15
#4541226
zenon a écrit :
10 oct. 2018, 20:34
Bonjour,

Si l'Homme se tient bien et gagne des bons points auprès du GIEC cela permettrait de retrouver le climat des années 60, ainsi que la repousse des cheveux pour les chauves.

Cordialement.
Dites moi Zenon

Etes vous plutôt eco-sceptique ou plutôt fausse-sceptique ?
Avatar du membre
par zenon
#4541233
Francis 15 a écrit :
10 oct. 2018, 21:27
zenon a écrit :
10 oct. 2018, 20:34
Bonjour,

Si l'Homme se tient bien et gagne des bons points auprès du GIEC cela permettrait de retrouver le climat des années 60, ainsi que la repousse des cheveux pour les chauves.

Cordialement.
Dites moi Zenon

Etes vous plutôt eco-sceptique ou plutôt fausse-sceptique ?
Bonjour,

Ali t'y connais toi le Français ? Moi j'y connais la pédale de frein. C'est bien celle qui est au milieu hein Ali ?


Cordialement.
Avatar du membre
par Haaa!!!
#4541299
Merl1 a écrit :
10 oct. 2018, 16:41
Quand a été inventé le thermomètre ? On ne peut strictement rien dire sur des variations aussi rapides dans le passé, tout simplement parce-que les méthodes ne sont pas assez sensibles.
Formidable.

Donc en fait, ce que vous nous dites, c'est que nous montrer ces graphes ne prouvent STRICTEMENT rien.

Comment se tirer une balle dans le pied en une leçon...
Modifié en dernier par Haaa!!! le 11 oct. 2018, 08:28, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par Haaa!!!
#4541300
AMBERNDTSON a écrit :
10 oct. 2018, 16:50
Je me posais une question récemment. Es ce que la chaleur dégagée par les activités humaines pourraient réchauffer le climat?
On en parle jamais de ces milliards de moteurs, des millions d'usines qui chauffent l'air ambiant à tout va.
C'est peau de zob à l'échelle de la planète.
Avatar du membre
par Cobrasse
#4541307
Haaa!!! a écrit :
11 oct. 2018, 08:28
AMBERNDTSON a écrit :
10 oct. 2018, 16:50
Je me posais une question récemment. Es ce que la chaleur dégagée par les activités humaines pourraient réchauffer le climat?
On en parle jamais de ces milliards de moteurs, des millions d'usines qui chauffent l'air ambiant à tout va.
C'est peau de zob à l'échelle de la planète.
C'est clair que l'influence doit être totalement négligeable, même si elle existe forcément :D .
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 12

Tiens nymo est resté caché cet[…]

Mystère des comptes publics

Merci pour votre contribution, sincèrement[…]

c'est effectivement une stat inventée po[…]

La sécurité selon Castaner

Dans certains quartiers, un bon Dassault Rafale me[…]