Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'environnement, des sciences et technologies, ...

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par katou
#4480049
Je présente ici une idée nouvelle que nous venons de publier dans Physical Review D, ici, pour tenter d’ouvrir une fenêtre sur l’avant Big Bang.

La théorie de la relativité générale est claire : la question de l’avant Big Bang n’a aucun sens. Il n’y a pas d’avant Big Bang. Il n’y a pas de temps « avant » le Big Bang. Quand on remonte dans le passé, ça s’arrête au Big Bang : il s’agit de la singularité primitive.

Néanmoins, la relativité générale n’est sans doute pas la théorie ultime. Elle n’intègre pas les effets quantiques. Or il y a de rares circonstances où tout laisse penser que ces effets quantiques peuvent jouer un grand rôle sur l’espace-temps et le Big Bang est justement l’une d’elles ! Autrement dit : il est fort possible que la réponse claire de la relativité générale en ce qui concerne l’absence d’ « avant Big Bang » soit fausse puisque la théorie ne peut plus être crue au moment du Big Bang.
https://blogs.futura-sciences.com/barra ... -big-bang/
Avatar du membre
par Miguelito Loveless
#4480057
Tout ça c'est bien joli , mais je pense que ce qui préoccupe l'humanité c'est : Qu'est-ce qu'on mange et à quelle heure ?
Avatar du membre
par danielfr40
#4480062
Bonjour

il semble que des idées similaires ont été évoquées par d'autres équipes
cet article de 2016 intègre aussi l'effet quantique pour élaborer un modèle qui considère le big bang comme un passage et donc le modèle couvre l'avant, le pendant et l'après bigbang
c'est une équipe de mathématiciens égyptiens et canadiens
https://www.express.co.uk/news/science/ ... ted-before
On peut toujours construire des modèles à partir de telle ou telle hypothèse
la difficulté est de trouver un impact sur notre monde d'aujourd'hui pour qu'on puisse vérifier si le modèle est valide
si j'ai bien compris ils réfléchissent à des impacts gravitationnels
Avatar du membre
par azaroth
#4480065
Miguelito Loveless a écrit :
12 juin 2018, 16:12
Tout ça c'est bien joli , mais je pense que ce qui préoccupe l'humanité c'est : Qu'est-ce qu'on mange et à quelle heure ?
Cesse donc d'être aussi terre à terre, rêves donc un peu de temps en temps, tu n'en sera que plus heureux, crois-moi.
Avatar du membre
par azaroth
#4480071
katou a écrit :
12 juin 2018, 16:06
Je présente ici une idée nouvelle que nous venons de publier dans Physical Review D, ici, pour tenter d’ouvrir une fenêtre sur l’avant Big Bang.

La théorie de la relativité générale est claire : la question de l’avant Big Bang n’a aucun sens. Il n’y a pas d’avant Big Bang. Il n’y a pas de temps « avant » le Big Bang. Quand on remonte dans le passé, ça s’arrête au Big Bang : il s’agit de la singularité primitive.

Néanmoins, la relativité générale n’est sans doute pas la théorie ultime. Elle n’intègre pas les effets quantiques. Or il y a de rares circonstances où tout laisse penser que ces effets quantiques peuvent jouer un grand rôle sur l’espace-temps et le Big Bang est justement l’une d’elles ! Autrement dit : il est fort possible que la réponse claire de la relativité générale en ce qui concerne l’absence d’ « avant Big Bang » soit fausse puisque la théorie ne peut plus être crue au moment du Big Bang.
https://blogs.futura-sciences.com/barra ... -big-bang/
La science est souvent remis en cause au vue des découvertes qui se succèdent et laissent place à de nouvelles théories qui balaient d'anciennes théories pourtant jugées très solides voir définitives.
Personnellement, bien que n'étant pas mathématicien ou même scientifique, j'ai quand même réfléchi à la question et je me suis dit que si ça se trouve, tout n'est qu'un éternel recommencement.
Faut bien qu'il y ai un point de départ, alors, commençons par un big-bang, il a lieu, il s'en suit ce qu'il y a actuellement et aujourd'hui, que constate t-ont ? Que l'univers subi une expansion, ma question : cette expansion va t-elle en s'accélérant ou en diminuant de vitesse ?
Ca serait intéressant d'être sûr de ce qu'il en est vraiment car ça permettrait de savoir où nous en sommes quant à la vie de notre univers ; en effet, si on imagine le Big-Bang comme s'il s'agissait d'une grenade cosmique qui son explosion a obéi aux mêmes règles que cette grenade, cette explosion envoies des projectiles à très grande vitesse durant un laps de temps très court et la vitesse du souffle diminue jusqu'à plus rien.
Bien sûr, pour vraiment se rendre compte du phénomène sur une grenade, il faudrait utiliser une caméra ultra rapide.
Et concernant le Big-Bang, ce n'est pas visible autrement que par des calculs savants.
Donc si l'univers s'étend de plus en plus vite, ça veut dire qu'on en est au début de la vie de l'univers.
Si l'univers ralenti son expansion, on est pas loin de la moitié du chemin.
S'il n'y a pas d'expansion, on est à la moitié.
Mais il se peut aussi que l'univers se contracte, et si c'est le cas, on est sur une phase descendante et plus sa contraction est rapide, plus proche est la fin.

Mais voilà, la fin, ça veut dire quoi au juste ? Y'aura t-il un Big-Crunch ? Et après ? Je pense qu'après, le Big-Crunch va donner lieu à un nouveau Big-Bang du fait de son extrême densité et de sa chaleur supposée un peu comme une boite à l'intérieur de laquelle on chercherait à stocker sans cesse, il y a un moment donné où la boite finit par exploser et bien le Big-Bang, ça serait ça : un trop plein de matière dans un espace bien trop confiné et puis boom !

Je pense que c'est un phénomène qui se reproduit sans cesse tous les X milliards d'années.

Tiens il me vient une autre théorie : l'espace dans l'univers allouée aux planètes et aux étoiles.
Pareil que toute à l'heure, reprenons l'exemple de la grenade, elle explose, elle envoie donc des débris autours d'elle. Image par image, on voit les débris se disloquer et retomber à quelques mètres du lieu d'explosion. Il y a donc un vide entre le lieu d'explosion et les débris les plus proches.
Il y a un anneau tout autours du lieu d'explosion qui regroupe une certaine densité de débris.
A l'échelle de l'univers, faut imaginer ça en 3D.
Mais voilà il y a un endroit où il n'y a plus de débris ou quelques bricoles éparses puis plus rien du tout.

Et si le Big-Bang fonctionnait de la même manière qu'une grenade, ça voudrait dire qu'il y a 2 zones dans l'univers où il n'y a rien ou vraiment peu de choses, localiser ces lieux permettrait de savoir où le Big-Bang a eu lieu et savoir où nous nous trouvons au milieu des "débris" cosmiques. Ca permettrait de cartographier l'univers de manière approximative mais ça donnerait une bonne idée des choses.

Enfin voilà, ce n'est que le fruit de ma réflexion très amateur. Vous en pensez quoi ?
Avatar du membre
par katou
#4480131
Plusieurs scientifiques en cosmologie sur la chaîne science & vie ont donné leur avis sur l'avant Big Bang. Cette chaîne est sérieuse ou pas ? Ils disaient plus ou moins la même chose que Aurélien Barrau.
Avatar du membre
par GTH
#4480199
Berlusconi ne connait rien au Big Bang, mais c’est un spécialiste du bunga bunga. Il faut quelques jolies filles pour un bunga bunga réussi.



Image
Avatar du membre
par Haaa!!!
#4480238
katou a écrit :
12 juin 2018, 19:16
Plusieurs scientifiques en cosmologie sur la chaîne science & vie ont donné leur avis sur l'avant Big Bang. Cette chaîne est sérieuse ou pas ? Ils disaient plus ou moins la même chose que Aurélien Barrau.
Vu la propension de Sciences & Vie à faire des unes du genre "Le Big Bang remis en cause!"(évidemment totalement infondées) toutes les deux semaines, je n'ai aucun doute sur leur sélection des personnes qu'ils ont interrogées.
Avatar du membre
par katou
#4511663
Aujourd'hui, personne n'arrive à expliquer les premiers instants du big bang de manière convaincante. Pas plus que l'incroyable réglage des constantes fondamentales de l'univers où tout semble organisé pour permettre à une vie consciente d'exister. Encore moins pourquoi la matière a gagné contre l'antimatière aux premiers instants du monde. Quant à imaginer ce qu'il y avait avant lui…

La théorie du grand architecte

Le cosmologiste britannique Stephen Hawking, disparu en mars dernier, expliquait que si le temps est une dimension de notre univers, la logique voudrait qu'un «avant» n'existe pas. Poser cette question serait, selon lui, aussi absurde que de demander quel est le nord du pôle Nord. Il oubliait de préciser que la physique se heurte alors à une question assez vertigineuse: comment quelque chose peut naître de rien? Ou, plus prosaïquement: qui a mis en marche l'horloge? Une interrogation devenue hautement d'actualité dans les laboratoires de recherche fondamentale ces vingt dernières années, comme le rappelle le philosophe des sciences Jean Staune dans son dernier livre, Explorateurs de l'invisible (Guy Trédaniel).

Les chercheurs, qu'ils soient athées ou non, ne contestent plus cette nécessité de se heurter au postulat d'un grand architecte de l'univers tant ils flirtent avec l'essence même de notre monde. Mais ils n'apportent jusqu'à présent que des réponses théoriques dont les fondements ne sont pas plus démontrables aujourd'hui que l'existence d'un Dieu créateur. Cela fait dire à Etienne Klein, physicien et philosophe des sciences, qu'en l'absence de théories acceptables, il est assez vain de spéculer sur les raisons d'un passage du néant à quelque chose.
Dieu en mathématicien

Pour l'astrophysicien bouddhiste Trinh Xuan Thuan, il semble en revanche incontestable qu'il existe une cause première qui a réglé d'emblée les lois de la physique et les conditions initiales de notre univers. Albert Einstein partageait cette idée d'un Dieu «cause première des choses». Une conception de Dieu qui ne serait pas un super bricoleur, inventeur de l'univers, mais la synthèse de l'ensemble des lois qui l'organisent. Cette vision élégante est pratique. Mais elle se heurte au même problème que les autres prédictions: s'il existe des lois préexistantes à l'univers, quel mathématicien en a édicté les formules? Affaire sérieuse qui pourrait nous occuper le reste des vacances. Voire encore quelques siècles.
http://premium.lefigaro.fr/sciences/201 ... cience.php
Avatar du membre
par Haaa!!!
#4511666
katou a écrit :
18 août 2018, 09:20
...Jean Staune...
On sent l'article de qualité.
Avatar du membre
par Sherlockxyhomes
#4512604
azaroth a écrit :Personnellement, bien que n'étant pas mathématicien ou même scientifique, j'ai quand même réfléchi à la question et je me suis dit que si ça se trouve, tout n'est qu'un éternel recommencement.
[smilie=zonew20.gif] Personnellement, bien qu'étant à la base muni de la connaissance d'un pingouin, j'ai quand même acquis la Connaissance par des révélations Divines. Ainsi en tant que pharaon, je me dois de guider mon peuple vers la lumière de Râ et obéir à notre Seigneur Horus. Car il est le Messie tant attendu qui viendra sauver le monde de l'obscurité de Seth au nom de l'amour de Hathor. Et je peux donc vous révéler à vous simples mortels, que les mécréants et ceux qui auront bafoué la loi de Maât ne bénéficieront pas de la vie éternelle.
azaroth a écrit :Faut bien qu'il y ai un point de départ, alors, commençons par un big-bang,
[smilie=zonew20.gif] Un jour un apôtre d'Horus demanda à son maître :
"- Seigneur Horus, toi qui est la lumière de nos pas, la sagesse de notre pensée, et par dessus tout le Sauveur à qui l'on doit tout. Confirmerais-tu que comme j'ai établi qu'il faut qu'il y ai un point de départ, alors commençons par un big-bang ?"
Horus : "- Désolé esclave, je ne puis confirmer le raisonnement d'un âne qui brait plus qu'il ne réfléchit. Mais comme le disait la Déesse Bastet : ton point de départ c'est ta mère, et ton point d'arrivé sera ta mort."

azaroth a écrit :Tiens il me vient une autre théorie : l'espace dans l'univers allouée aux planètes et aux étoiles.
[smilie=zonew20.gif] Un jour un oracle dit à la Déesse Nephtys :
"- et vlà que mon imaginaire a établi une théorie époustouflante. C'est la théorie de l'espace allouée à mes couilles qui flotte à travers les étoiles dans l'espace temps.
Nephtys : "- Pas possible, moi aussi il me vient une théorie."
L'oracle : "- Ah oui, alors vas-y accouche ta théorie afin que je puisse en faire part aux crédules qui ont foi en ma magie."
Nephtys : "- En théorie si je prends cette serpe et que je t'arrache tes couilles pour finir par te les faire bouffer. Est-ce que oui ou non tu vas les recracher ?"
L'oracle : "-Je ne sais pas car je n'arrive pas à l'imaginer pour le savoir. Et toi ? "
Nephtys :"-Je n'arrive pas non plus à l'imaginer mais je n'ai pas besoin de mon imaginaire pour connaître le réel. Car quand je te les aurais arrachées pour finir par te les faire bouffer, je constaterais si oui ou non tu les auras recrachées."
azaroth a écrit :Enfin voilà, ce n'est que le fruit de ma réflexion très amateur. Vous en pensez quoi ?
:? Que la connaissance acquise par la méthode scientifique n'est peut-être pas parfaite mais qu'elle reste néanmoins plus pertinente.
par elwi
#4512624
Le dernier article scientifique que j'ai lu sur le sujet avait construit l'hypothèse que notre univers en 3 dimensions était l'horizon d'un trou noir d'une étoile d'un univers à 4 dimensions ce qui résolvait certain mystère du big bang comme celui de l'inflation entre le moment 0 et le moment 0,000000000000000000000000000000001 sec ou l'unviers gagne plus de moitié de sa taille actuelle.
Le mur des cons du Fopo

Yves Raibaud Géographe https://lejournal[…]

Disons que l'on peut insinuer avec les points de s[…]