Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'environnement, des sciences et technologies, ...

Modérateur : Équipe de modération

#4378376
:idea: Il n'y a qu'à établir plusieurs groupes ou petits groupes Homo sapiens ( qu'on appellera races humaines ) selon leur couleur des yeux.

La couleur des yeux semble être un critère plus pertinent que la couleur de la peau. Puisque si un homme aux yeux marrons engrosse une femme aux yeux bleus, ce qui en naîtra aura probablement soit les yeux marrons ou soit les yeux bleus, mais pas un mélange des deux couleurs.
#4378424
Sherlockxyhomes a écrit :
03 déc. 2017, 20:36
:idea: Il n'y a qu'à établir plusieurs groupes ou petits groupes Homo sapiens ( qu'on appellera races humaines ) selon leur couleur des yeux.

La couleur des yeux semble être un critère plus pertinent que la couleur de la peau. Puisque si un homme aux yeux marrons engrosse une femme aux yeux bleus, ce qui en naîtra aura probablement soit les yeux marrons ou soit les yeux bleus, mais pas un mélange des deux couleurs.
On a déjà le concept "de couleur des yeux".
Quel est l'intérêt d'appeler "race" la couleur des yeux ? (hors trollage)
#4378907
J. Philippe Rushton a écrit :La race va bien au-delà de la couleur de la peau.
Le problème, c'est qu'il ne définit pas ce qu'il appelle la race.


Par exemple si je tape ethnie dans le dictionnaire linternaute, j'obtiens :

Sens 1
"Groupement humain homogène dans la culture, la langue...
Synonyme : race"


Maintenant si je tape race dans le dictionnaire linternaute, j'obtiens :

Sens 2 (zoologie)
"Division d'une espèce animale.
Synonyme : espèce"


Sens 3 (littéraire)
"Ascendants et descendants d'une famille.
Synonyme : ancêtres"


Sens 4 (ancien)
"Groupe de personnes ayant un comportement similaire.
Synonyme : groupe"



Bref le mot race peut entre autres vouloir dire ethnie, espèce, ancêtre et groupe.

[smilie=icon_smile042.gif] "L'éthnie va bien au-delà de la couleur de la peau"

Les codes d'identifications des différentes ethnies humaines ne sont ou ne seront pas forcément la couleur de la peau. Par exemple une ethnie peut ou pourra simplement avoir pour code d'identification sa langue ethnique.

[smilie=icon_smile042.gif] "L'espèce va bien au-delà de la couleur de la peau"

Il y a des gorilles qui ont des pelages noirs et il y a des chimpanzés communs qui ont aussi des pelages noirs. Le gorille et le chimpanzé commun sont deux primates qui ne sont pas de la même espèce.
Il y a des orang-outang qui ont des pelages oranges et il y a des chimpanzés bonobos qui ont des pelages noirs. L'orang-outang et le chimpanzé bonobo sont deux primates qui ne sont pas de la même espèce.
Il y a des loups qui ont des pelages blancs et il y a des loups qui ont des pelages noirs. Ces loups de pelages blancs et ces loups de pelages noirs sont de la même espèce.

[smilie=icon_smile042.gif] "L'ancêtre va bien au-delà de la couleur de la peau"

Nous avons beaucoup d'ancêtres qui n'ont pas forcément la même couleur.

[smilie=icon_smile042.gif] "Le groupe va bien au-delà de la couleur de la peau."

:) Le groupe daltonien va bien au-delà de ce qu'il est incapable d'identifier.
#4379339
Ernst Haeckel (né en 1834 et mort en 1919) fut en désaccord avec les bêtises "la véracité scientifique" de Carl Von Linné. Pour Ernst Haeckel, il a existé 12 espèces du genre Homo dont seul la sienne continue d'exister.
D'après wikipedia, il en a existé 14 dont seul la notre continue d'exister :
1) Homo rudolfensis
2) Homo habilis
3) Homo ergaster
4) Homo georgicus
5) Homo erectus
6) Homo antecessor
7) Homo rhodesiensis
8) Homo heidelbergensis
9) Homo Denisova
10) Homo neanderthalensis
11) Homo de Ceprano
12) Homo de naledi
13) Homo de floresiensis
14) Homo sapiens
William Hennig (né en 1913 et mort en 1978) ne fut pas du tout convaincu par "la véracité scientifique" de la classification linnéenne. Il décida même de mettre en place le cladisme qui d'après Larousse est une méthode de classification des espèces qui se fonde sur les caractères évolués hérités d'un ancêtre commun.

Et même les nationaux-socialistes les plus dévoués aux idéaux du Messie allemand (qui en dehors de "la foposhphère" ne sont et n'étaient pas forcément considérés comme étant une sorte de compagnie made in sale arabe pro-gauchisme pro-marxisme oeuvrant corps et âme pour une politique antiraciste et antiracialiste au nom d'Allah et de Son Messager) n'eurent pas réussi à donner du crédit à "la véracité scientifique" des classifications raciales de Car Von Linné.
#4379563
Sherlockxyhomes a écrit :
06 déc. 2017, 05:43
Ernst Haeckel (né en 1834 et mort en 1919) fut en désaccord avec les bêtises "la véracité scientifique" de Carl Von Linné. Pour Ernst Haeckel, il a existé 12 espèces du genre Homo dont seul la sienne continue d'exister.

D'après wikipedia, il en a existé 14 dont seul la notre continue d'exister :
1) Homo rudolfensis
2) Homo habilis
3) Homo ergaster
4) Homo georgicus
5) Homo erectus
6) Homo antecessor
7) Homo rhodesiensis
8) Homo heidelbergensis
9) Homo Denisova
10) Homo neanderthalensis
11) Homo de Ceprano
12) Homo de naledi
13) Homo de floresiensis
14) Homo sapiens
Les espèces humaines de Haeckel n'ont strictement rien à voir avec celles citées dans wikipédia:
http://pedagogix-tagc.univ-mrs.fr/cours ... umains.pdf
Mais cela ne vous dérange guère de vous complaire dans la confusion.
#4379632
Je suis à court de temps mais je trouves que le lien posté par Cheshire cat est très intéressant.
http://pedagogix-tagc.univ-mrs.fr/cours ... umains.pdf
lien a écrit :Race: II. Subdivision de l’espèce zoologique, elle-même divisée en sous–races ou variétés, constituée par des individus réunissant des caractères communs héréditaires. Les diverses races canines [...]
Pour moi, c'est plutôt une division de l'espèce produit par la domestication humaine. Ou disons plutôt que grâce aux mécanismes de la dérive génétique, de la mutation génétique et de la sélection artificielle des sous-espèces peuvent être créées par l'humain. Il y a l'espèce sauvage puis de cette espèce l'humain peut engendrer un groupe étant l'ensemble de petits groupes que des gens appellent race.
lien a écrit :III. (Groupes humains) Groupe ethnique qui se différencie des autres par un ensemble de caractères physiques héréditaires (couleur de la peau, forme de la tête, proportion des groupes sanguins, ...). Le petit Robert (1982)
Donc là on ne parle plus vraiment de biologie mais plutôt d'ethnologie. Ensuite le problème c'est que les ethnies ne se différencient pas forcément par un ensemble de caractères physiques héréditaires mais plutôt par rapport à la langue ethnique, un territoire ou une origine territoriale ethnique, une généalogie, un patrimoine historique, une éducation commune, des comportements similaires et une religion ou une doctrine commune.
#4379634
allogène :
1- (Anthropologie) Qui est installé depuis relativement peu de temps sur un territoire, en parlant d’un groupe originaire d’ailleurs, et qui présente encore des caractères nationaux ou ethniques qui le distinguent de la population autochtone.

[smilie=icon_smile025.gif]
#4379645
Sherlockxyhomes a écrit :
06 déc. 2017, 15:11
Je suis à court de temps mais je trouves que le lien posté par Cheshire cat est très intéressant.
http://pedagogix-tagc.univ-mrs.fr/cours ... umains.pdf
(...)
Ce lien a l'avantage de préciser un certain nombre de choses que vous avez utilisées.
Mais ne vous méprenez-pas. Son intérêt est pour l'histoire des sciences et des idées et non pour la science.
#4381674
Incontestable non sinon ce serait pas scientifique, mais a priori qd qq chose est etabli scientifiquement, le parti le plus raisonnable est de le considérer comme fondé.

Il faut détacher la science, qui a pour but la connaissance de la politique qui aurait soi-disant pour but le bien commun, et qui pour y arriver peut être amené de manière tout à fait légitime à taire des vérités.

Donc toi tu raison es politiquement en voyant les conséquences des théories racistes, et tu as raison, mais cela ne doit pas museler la science.

Par ex moi je veux bien reconnaitre des distributions de q.i. inégales selon des races parce que bon c'est la science qui le dit cependant politiquement je dis jugeons les individus et non les groupes, ce qui est à combattre ce n'est pas l'idée que par ex le groupe noir a en moyenne un q.i. plus faible, par contre on est pas forcé de l'ébruiter, ce qui est à combattre ce sont les a priori contre les individus. Qu'importe la moyenne et les stereotypes un noir peut très bien être peu démonstratif avoir un gros q.i. une petite bite et courir à 2 à l'heure.
#4381837
Issou a écrit :Incontestable non sinon ce serait pas scientifique, mais a priori qd qq chose est etabli scientifiquement, le parti le plus raisonnable est de le considérer comme fondé.
Les thèses racistes avec le logo science sont ou étaient proclamées (par ceux qui les défendent ou les défendaient) comme fondées et prouvées scientifiquement.
Issou a écrit :Il faut détacher la science, qui a pour but la connaissance de la politique qui aurait soi-disant pour but le bien commun, et qui pour y arriver peut être amené de manière tout à fait légitime à taire des vérités.
Quand des gens prennent des données arbitraires voir artificielles telle la notion de la race ou de l'intelligence, il est bien difficile de faire le détachement avec des politiques et/ou des idéologies. Puisque ça ne présente aucun intérêt scientifique en lien avec les sciences naturelles.
Issou a écrit :Donc toi tu raison es politiquement en voyant les conséquences des théories racistes, et tu as raison, mais cela ne doit pas museler la science.
Mais comment dire, pour exemple l'eugénisme a aussi des conséquences. En théorie, les anti-eugénistes ne disent pas que sur le plan scientifique les théories eugénistes sont forcément scientifiquement fausses (juste ils les condamnent pour des raisons éthiques et morales).
Pour les théories racistes, qu'elles seraient valides ou invalides scientifiquement, les antiracistes les auraient condamné de toute façon pour des raisons éthiques et morales (les théories scientifiques ne font pas "offices d'autorité de Vérité" qui nous seraient imposées en raison de textes de lois établies par des scientifiques ayant de la notoriété). La grande différence avec l'eugénisme, c'est que les théories racistes s'avèrent scientifiquement sans valeur.
Issou a écrit :Par ex moi je veux bien reconnaitre des distributions de q.i. inégales selon des races parce que bon c'est la science qui le dit
Ce n'est pas "la science qui le dit". C'est plutôt John Philippe Rushton ainsi que sa compagnie Pioneer Fund. Dans le domaine des sciences naturelles, son livre Race, évolution et comportement http://polemia.com/pdf/AshbeyRaceRushton.pdf ne présente pas plus d'intérêt que le livre Atlas de la Création d'Adnan Oktar.

Ensuite, avant de parler d'une éventuelle inégalité des différentes races humaines à avoir une bonne note au test Q.I. Il faudrait que tu nous donnes ta classification raciale ainsi que ce qui t'amène à croire qu'elle serait "scientifiquement pertinente".
La Révolution Syrienne

Dans cette histoire Syrienne, les plus humili&eacu[…]

Je ne vois pas très bien où est le p[…]

Qui t'a dit que c'était gratuit ? Rien n'es[…]

Il faudrait en France qu'on arrête de fair[…]