Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Ceux qui sont sans étiquette, ou bien pas très importants .. .les trolls quoi (du genre Hanouna !)

Modérateur : Équipe de modération

par agri-info-intox
#4230942
Soutien d' Alain Juppé, Bayrou a dit que le projet de Fillon était un mauvais projet, incarné par la mauvaise personne
la logique voudrait donc, qu'il se présente contre Fillon. Or sa place dans l'échelle politique est prise par Macron, qui lui a de grandes chances de battre Fillon. Donc en se présentant, Bayrou piochera essentiellement dans l'électorat de Macron et permettra au contraire à Fillon d'être 2è au soir du 1er tour ...........et donc 1er au soir du 2è tour.

De plus les sondages lui sont moyennement favorables 5 à 6%, avec le risque d'un vote utile au 1er tour, donc un vote Macron (anti Fillon) et le risque d'un score inférieur à 5% pour Bayrou, soit la ruine et la disparition de son parti . De toute façon , Bayrou n'a jamais su valoriser son score électoral de la présidentielle, en nombre d'élus aux législatives suivantes, même après avoir fait 18% en 2007 .

Donc Bayrou a 3 options
- se présenter
- ne pas se présenter et rallier Macron
- ne pas se présenter et rester "neutre " .

j'opte pour une solution intermédiaire: il ne va pas se présenter, rester neutre tout en donnant des signes comme quoi Macron ne serait pas le plus mauvais
Avatar du membre
par Alberto
#4230943
La politique a ses mystères. Il semble en effet que Bayrou prendrait beaucoup plus de suffrages chez Macron que chez Bayrou, et que sa candidature ferait passer Fillon. S'il est candidat, c'est donc qu'il aura passé un pacte avec Fillon, ce qui serait un acte patriote consistant à expédier la gauche en enfer pour 25 ans. S'il n'est pas candidat, c'est qu'il aura trahi encore une fois.
Avatar du membre
par Damocles
#4230981
D'après moi quand bien même il se présenterait, il n'aura aucune couverture médiatique du simple fait que Macron est le chouchou des médias et que Bayrou se retrouverait en frontal contre lui.
Avatar du membre
par Tieum
#4230984
Pour moi, il va se ranger plus ou moins visiblement derrière la candidature Macron.
Avatar du membre
par nymo
#4230991
vous exagérez, j'avais fait un fil sur bayrou et son pouvoir d'influence (ou son manque de pouvoir)

je pense que bayrou a des regrets, comme les autres, il n'a pas prévu la victoire de fillon

et il n'a pas prévu non plus le fillongate.
se considérant comme le seul représentant (depuis la disparition de juppé) d'une droite sociale et gaullienne, il doit se mordre les doigts et se dire à nouveau "zut zut et zut, c'était le moment ou jamais" (retenir de sa phrase, surtout le "jamais")

bien entendu, macron a fait son beurre depuis longtemps, maintenant il fait son "beurh"

bref, le bayrou est désormais contraint et forcé de "suivre" la route du macron.

en tout cas, je n'ose pas croire bayrou assez fou pour se lancer dans la bataille et ne même pas réunir 500 parrainages.

et la période d'intensité de toboggan actuelle doit le refroidir quelque peu. Les grosses têtes d'affiche ont une fâcheuse tendance à glisser ces derniers temps...
Avatar du membre
par Damocles
#4230992
Possible, mais alors quel aveu d’échec cela signifierait pour lui... Et même pour les politiques professionnel en général.
Avatar du membre
par nymo
#4231004
Damocles a écrit :
17 févr. 2017, 09:15
Possible, mais alors quel aveu d’échec cela signifierait pour lui... Et même pour les politiques professionnel en général.
par la faute de macron, une candidature de hollande, ou valls, ou bayrou, étaient vouées à l'échec.

Le seul qui était apte à se préserver de l'effet macron, c'était Juppé, qui je crois, était le seul à pouvoir faire gagner la droite à CES élections.

je pourrais expliquer pourquoi, mais ceci me semble tellement évident...
C'est le timing de macron, qui a rendu les espoirs de la triplette hollande bayrou valls nuls.
En faisant son attentat (démission du GVT, et acte de candidature + nouveau mouvement) il a investi très violemment un créneau laissé béant. LE CENTRE.
l'éviction de Juppé fut le premier cadeau du ciel que macron a reçu.
(il avait pourtant reçu des baffes dès le départ. attentat de nice la même semaine que son premier discours politique individualiste)

après avoir, par je ne sais quel miracle (sans doute l'effet média très costaud voué à sa gloire), réussi à creuser un début de sillon.... les ambitions personnelles du trio centre gauche (flamby valls et baybayrou) étaient d'emblée obsolètes. Premier coup de maitre de la bulle de banque.

évidemment, la "prise" fillon fut un second cadeau du ciel. malgré la résistance du rongeur, fait comme un rat mais qui tient mordicus.

mais nous entrons dans le vif du sujet, tout va devenir plus incisif, et il est l'homme parfait à abattre maintenant.
Ce sera passionnant, voilà une vraie certitude.
Avatar du membre
par allmen67
#4231098
Il est dans un sacré dilemme, Bayrou. Il rêve d'un dernier tour de piste mais en même temps il peut se retrouver responsable du passage par un trou de souris du fion.
par agri-info-intox
#4231139
tout en ayant un coté provincial et modeste , Bayrou est un narcissique, qui croit qu'il peut changer le destin de la France . Certes il aurait peut être pu faire élire Sarko en 2012 , s'il l'avait décidé.
Mais le grave échec de Bayrou, c'est en 2007. Il n'a jamais su capitaliser ses 18% dans l'existence d'un grand parti centriste ayant 50 à 100 députés.

vu sa capacité de nuisance, certains seront contents de lui apporter leur parrainage. Mais quoi qu'il face, puisqu'il n'a pas un reseau d'élus derrière lui, il se fera plus d'ennemis que d'amis.
C'est encore en apportant son soutien à Macron, qui lui aussi n'a pas de réseau d'élus, qu'il a le plus de chances d'exister demain.
Avatar du membre
par M.A.S
#4231177
Bayrou, le champion de l'indécision et de l'immobilisme, qui, en tant que ministre n'a jamais rien de fait en bien ou en mal.
Son projet devrait se limiter à l'écriture de biographie d'Henri IV.
par agri-info-intox
#4231776
si je savais comment poster un sondage, je l'aurais fait à partir de mes 3 options, mais vous penchez plutôt pour quelle attitude de Bayrou ?
Avatar du membre
par nymo
#4231802
agri-info-intox a écrit :
18 févr. 2017, 15:56
si je savais comment poster un sondage, je l'aurais fait à partir de mes 3 options, mais vous penchez plutôt pour quelle attitude de Bayrou ?
abstention, il s'abstient, pour 4 % il n'ira pas (ni à 6%)

va taper sur fillon en radio, c'est tout, je pense
Avatar du membre
par Vin-100
#4231806
Cela me semble compliqué pour Bayrou. C'est un peu quitte ou double.
Même si je ne voterai pas pour lui, j'aimerais bien qu'il se présente, pour qu'il fasse redescendre le baudruche arriviste Macron.
par polygama
#4232401
Je suis un électeur de Bayrou depuis les européennes de 1999
Je comptais le lacher cette fois ci pour Macron.
Si Macron fait encore d'autres gaffes et bien
Fidèle, fidèle, je resterai fidèle
par agri-info-intox
#4232405
polygama a écrit :
19 févr. 2017, 20:43
Je suis un électeur de Bayrou depuis les européennes de 1999
Je comptais le lacher cette fois ci pour Macron.
Si Macron fait encore d'autres gaffes et bien
Fidèle, fidèle, je resterai fidèle
c'est quoi les gaffes de Macron, qui te posent problème ?
Moi aussi, j'ai voté Bayrou, chaque fois qu'il était candidat. Mais ce que je lui reproche le plus, c'est son coté narcissique et moralisateur " il n'y a que moi qui ait raison " Du coup, il n'a même pas été capable de capitaliser sa 3è place de 2007, en un grand parti politique .
A mon avis en Marche, a plus d'avenir .
Modifié en dernier par agri-info-intox le 19 févr. 2017, 20:50, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par Solférino
#4232408
Bayrou doit ressentir une vraie frustration: d'un point de vue politique, cela devrait etre l'année où jamais puisqu'en désignant Hamon d'une part et Fillon d'autre part, la gauche comme la droite ont choisi la radicalité plutôt que l'ouverture au centre...par conséquent, les thèses politiques défendues par Bayrou depuis 10 ans devraient constituer un boulevard. Mais comble de malchance, ce créneau est occupé par Macron qui a, d'une certaine façon, ringardisé Bayrou. Donc politiquement, ses idées sont dans le coup mais lui semble mort....c'est dur pour lui. Au final, la logique voudrait qu'il n'y aille pas et soutienne Macron. Mais il peut se dire aussi que Macron peut s'affaiblir car il génère encore pas mal de doutes et dans ce cas, lui Bayrou pourrait en profiter. Pas simple comme décision, je me met à sa place
Rand a/ont remercié ça
par agri-info-intox
#4232411
c'est bien ce que je dis: en créant ou en developpant un parti qui occupe l'espace,dans l'élan de 2007, Bayrou aurait tout verrouillé et Macron aurait été obligé de s'inscrire chez lui . Mais la seule chose qui interesse Bayrou, c'est d'être un faiseur de roi , tout comme son obsession de faire chuter Sarko. Ce qui a marché la 2è fois .

Reconnaissons , toute l'habilité de Macron d'avoir compris qu'il y avait un énorme espace au centre, dont il devait être le 1er à l'occuper .
Et à mon avis, si Macron est 3è au soir du 1er tour, il ne s'occupera même pas des 2 candidats sélectionnés et démarrera aussitôt la campagne des législatives . ( ce qu' aurait dû faire Bayrou en 2007, au lieu de choisir à contre cœur pour 1 des 2 candidats )
Modifié en dernier par agri-info-intox le 19 févr. 2017, 21:03, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par nymo
#4232413
agri-info-intox a écrit :
19 févr. 2017, 20:55
c'est bien ce que je dis: en créant ou en developpant un parti qui occupe l'espace, dès 2007, Bayrou aurait tout verrouillé et Macron aurait été obligé de s'inscrire chez lui .
La seule chose qui interesse Bayrou, c'est d'être un faiseur de roi et son obsession, a été de faire chuter Sarko. Ce qui a marché la 2è fois .

Reconnaissons , toute l'habilité de Macron d'avoir compris qu'il y avait un énorme espace au centre, dont il devait être le 1er à l'occuper .
le timing de sa démission et de son démarrage avaient déjà annulé les ambitions de 3 adversaires: bayrou valls et hollande.
Avatar du membre
par Solférino
#4232414
agri-info-intox a écrit :
19 févr. 2017, 20:55
c'est bien ce que je dis: en créant ou en developpant un parti qui occupe l'espace, dès 2007, Bayrou aurait tout verrouillé et Macron aurait été obligé de s'inscrire chez lui . Mais la seule chose qui interesse Bayrou, c'est d'être un faiseur de roi , tout comme son obsession de faire chuter Sarko. Ce qui a marché la 2è fois .

Reconnaissons , toute l'habilité de Macron d'avoir compris qu'il y avait un énorme espace au centre, dont il devait être le 1er à l'occuper .
Tu as raison: le souci de Bayrou c'est qu'il n'a pas le sens du collectif et il est mauvais comme chef de parti donc son aventure de 2007, qui était personnelle, n'a pas eu de suite. Je ne serais pas étonné que Macron ai le meme souci par la suite si il devait finir 3e cette année car il souffre, globalement, des memes défauts (une tendance à la jouer perso et une certaine croyance à incarner à lui seul l'homme providentiel)
Avatar du membre
par Solférino
#4232418
Macron a eu de la chance aussi (meme si il l'a un peu provoqué): il aurait eu Juppé et Valls, la situation lui serait moins favorable
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 8

Encore une aberrante récupération m&[…]

Les pétitions se multiplient en faveur de m[…]

Il y a toujours des personnes excessives des deux […]