Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Toutes les discussions sur le programme / le candidat

Modérateur : Équipe de modération

#4246788
L'UDI n'a pas de candidat. Le choix centriste est le choix de ceux qui pensent que la droite avantage trop le capital par rapport au travail, et que la gauche lance la France dans une politique peu adaptée à la concurrence mondiale.

Le problème de l'UDI c'est qu'ils n'ont de centristes que le nom. C'est l'ancien UDF de Giscard d'Estaing et de Raymond Barre. Bref, cela reste un parti de droite qui se dit plus centriste que LR, mais qui au final soutient... Fillon.

Si l'UDI était vraiment un parti du centre droit, ils auraient fait un revirement pour Macron, ou au moins pour l'abstention. Bref, c'est surtout un parti de droite regroupant des hommes qui ont un peu honte d'être à droite et se croient plus sociaux que la droite dure... mais au final sans l'être vraiment et ne constituant jamais une opposition aux dérives extrêmes.

J'ai été séduit par ce parti il fut un temps, je ne le suis plus.
#4261452
babiscus a écrit :
19 mars 2017, 14:40
L'UDI n'a pas de candidat. Le choix centriste est le choix de ceux qui pensent que la droite avantage trop le capital par rapport au travail, et que la gauche lance la France dans une politique peu adaptée à la concurrence mondiale.

Le problème de l'UDI c'est qu'ils n'ont de centristes que le nom. C'est l'ancien UDF de Giscard d'Estaing et de Raymond Barre. Bref, cela reste un parti de droite qui se dit plus centriste que LR, mais qui au final soutient... Fillon.

Si l'UDI était vraiment un parti du centre droit, ils auraient fait un revirement pour Macron, ou au moins pour l'abstention. Bref, c'est surtout un parti de droite regroupant des hommes qui ont un peu honte d'être à droite et se croient plus sociaux que la droite dure... mais au final sans l'être vraiment et ne constituant jamais une opposition aux dérives extrêmes.

J'ai été séduit par ce parti il fut un temps, je ne le suis plus.
OK, mais en gros vous nous ressortez la doctrine Mitterrand (avec laquelle je suis plutôt d'accord perso, c'est pas une attaque, juste une remarque) : le Centre, ça peut exister au sens de configurations politiques à un moment donné, mais ce qui n'existe pas et n'a jamais existé, ce sont "les Centristes".
"Les Centristes" (qui n'existent pas, comme on vient de dire), ce sont juste des gens de droite qui se désolidarisent de leur parti, au moins Mitterrand voyait les choses ainsi. Le "Centre", ça existe - au moins si on veut le faire exister, mais ce qui n'existe pas en revanche, ce sont "Les Centristes".
Je précise (je sais qu'il y a des taquins, ici) que l'inverse n'est pas vrai : des transfuges de gauche (Macron,pour en prendre un au hasard) qui désertent ne deviennent pas "centristes" - et vous pourrez observer que Macron (qui est tout ce qu'on veut sauf con) nne dit jamais cela - ils passent à droite, simply.

Le christianisme est la principale religion de C[…]

Hamon n'est pas à 11,5 mais plus sureme[…]

Jacques Julliard : «À gauche, la cul[…]

Jean-Luc Mélenchon peut gagner.

La participation joue en faveur de Jean-Luc M&eacu[…]