Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'Éducation Nationale, de l'Éducation et de l'École en général, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4417146
Du moment qu'il pointe la stupidité des chercheurs de l'éducation nationale en matière de méthodologie ça me va ......
a signaler que Singapour est passé d'un très mauvais classement à la place de premier en 10 ans.....ce qui montre qu'ils n'ont qu'entraîné des bambins à répondre correctement à des tests connus.....
Je ne connais aucun lauréat Nobel singapourien ...par contre des Evariste Galois et des Poincaré on en a eu des tonnes.....
#4417152
Clavier56 a écrit :
13 févr. 2018, 15:30

Je ne connais aucun lauréat Nobel singapourien ...par contre des Evariste Galois et des Poincaré on en a eu des tonnes.....
Parle de ce que tu connais, le cirage et les pompes du colon.

Singapour est devenue en une décennie une référence en matière d'éducation scientifique avec un ratio de chercheurs par rapport à la population salariée parmi les plus élevés au monde (120/10000)

Plus d'un siècle après la mort de Galois, Singapour n'existait pas encore...
#4417155
Miguelito Loveless a écrit :
13 févr. 2018, 14:51
De mon temps , on apprenait à compter avec des bûchettes , je ne sais pas si cette méthode existe encore .
moi aussi, j'ai appris à compter avec des bûchettes ...Je suis pourtant bien moins vieux que toi 8-)
#4417159
Morokon le Hardi a écrit :
13 févr. 2018, 15:52


Singapour est devenue en une décennie une référence en matière d'éducation scientifique avec un ratio de chercheurs par rapport à la population salariée parmi les plus élevés au monde (120/10000)

je me demande quel résultats créatifs on aurait si on maintenait un tel ratio de chercheurs dans une population disons plus lambda ?
#4417177
Haaa!!! a écrit :
12 févr. 2018, 21:54
Alberto a écrit :
12 févr. 2018, 21:49
C'est en regardant le 20h hier soir que je me suis rendu compte que l'apprenait plus les tables de multiplication en CP ...
Les gosses apprennent à lire en CP, je les vois mal apprendre une table de multiplication, cela tombe sous le sens.
Dans mes souvenirs les tables de multiplication c'était en CE1 ou CE2.
#4417178
agri-info-intox a écrit :
12 févr. 2018, 22:11
j'ai surtout compris qu'il fallait mieux former les profs et les maitres, ( j'ai retenu le chiffre de 400h . Est ce que cela sera pris sur leur temps de travail ou leur temps de vacances?)
C'est quoi ce chiffre lancé à la volée ? Peux tu préciser stp ?
#4417181
fan2machiavel a écrit :
13 févr. 2018, 13:50
conan le cimmerien a écrit :
13 févr. 2018, 09:12
"Il s'agit de retrouver le goût du jeu, puis de s'exprimer et enfin de réfléchir."
c est agacant cette mode de faire croire qu 'apprendre c est du plaisir
non quelque soit la matiere apprendre est quelque chose de chiant de difficile
ce n est gratifiant qu après de longue année quand on commence a maitriser la matière [smilie=icon_smile040.gif]
donc la bonne méthode c est apprendre par cœur sans poser de question
récompenser les bon élèves par petits cadeaux ( image bonbon jouet)
sanctionner les mauvais eleves ( image de barbouillec, coup de regle sur les doigts ,bonnet d'ane....)

Les maths, c'est surtout de la compréhension. Vouloir apprendre les maths par le par cœur c'est une hérésie. Tous ceux que je connais qui ont voulu travailler les maths en apprenant leurs cours par cœur n'ont jamais réussi. Au contraire les élèves bon en math que je connais (dont moi) ont très peu bossé les maths et le travail se faisait surtout par les exercices (et donc justement en se posant des questions).
Non. Tu peux comprendre une démonstration en cours et ne pas être capable de la refaire lorsqu'elle demandée dans un exercice ou une évaluation. C'est un gros soucis de certains élèves : ils comprennent mais ne savent pas apprendre ni travailler en dehors du cours...
#4417184
Villani devrait proposer des problèmes simples et de bon sens . Sachant qu'un salarié qui a voté Macron perd du pouvoir d'achat tous les mois , veuillez calculer le diamètre de son anus au bout de cinq ans .
AMBERNDTSON a/ont remercié ça
#4417185
On a cru que la connaissance n'était plus importante avec la société numérique et de l'information. Certains ont cru que l'enjeu était d'être capable de les retrouver, les comprendre et les utiliser. Mais très simplement on constate que même pour faire exécuter une tâche ou vérifier une compétence, c'est celui qui sait plus de choses en rapport avec elle qui réussit le mieux. Le savoir est donc crucial, d'autant plus pour ceux qui n'ont pas accès à lui par leur milieu.
#4417195
Courtial a écrit :
13 févr. 2018, 15:19
J'ai du mal à percevoir le genre de goût que peut représenter Villani. Costards grotesques avec lavallière encore plus grotesque ?
Villani, ce n'est pas plutôt le mauvais goût des mathématiques, et un encore plus mauvais goût politique ?
Du Macron en haut-de-chausses.
le probleme c est que l eleve standard du collège et lycée n ont pas son niveau et je ne sais pas si c est une bonne chose d'utiliser méthodes qui feront peut être de certains élèves de très bons chercheurs mais pour l eleve lambda il en retirera pas grand chose
#4417234
Vin-100 a écrit :
13 févr. 2018, 17:27
Non. Tu peux comprendre une démonstration en cours et ne pas être capable de la refaire lorsqu'elle demandée dans un exercice ou une évaluation. C'est un gros soucis de certains élèves : ils comprennent mais ne savent pas apprendre ni travailler en dehors du cours...
Si tu as vraiment compris une démonstration, la logique qu'il y a derrière et le chemin qu'elle prend tu n'a pas besoin de l'apprendre. J'ai passé toute ma scolarité à presque rien travailler en dehors des cours en maths et à avoir d’excellents résultats parce que je m'efforçais à comprendre plutôt que d'appendre. Il y a juste une petite dizaine d'axiomes à apprendre vraiment par cœur qui prennent grand max 1 heure à apprendre en cumulé, le reste je le retrouvais. Lors d'une interrogation, quand je ne me souvenais pas d'un théorème (ce qui m'arrivais systématiquement), je refaisais tout simplement la démonstration au brouillon pour le retrouver.
Les mathématiques c'est clairement la matière où tu as le moins à apprendre et le premier pas pour devenir bon en math c'est de comprendre qu'il faut d'abord comprendre
#4417238
conan le cimmerien a écrit :
13 févr. 2018, 15:00


pas trop d'accord avec toi oui bien sur il y a la compréhension mais a la base formule méthode
attendons l opinion du maiaiitre
bien sur le raisonnement scientifique ca s'apprend aussi et ce n est peut etre pas avec le classique formule exercice application qu on developpe ce raisonnement mais pour moi ca doit rester une activité annexe à petite dose au lycée et pas etre mis en avant
tu prend l excellent livre de harris benson physique c est une presentation classique présentation expériences avec photos le cours avec formules bien présentées puis exercice et enfin application industriel c est nickel l eleve n est pas perdu il sait ce qu il doit apprendre
j avais trouvé un livre de physique d'un pedagogo americain qui couvrait le meme champ mais migraine au bout 4 pages car justement le cours commensait par experience ou observation et l eleve devait en deduire des resultats et les formules venaient qui à la fin ben les pauvres eleves devaient etre sacrément paumés [smilie=icon_smile034.gif]
Là tu ne me réponds pas sur les maths mais la physique.
Bien évidemment en Physique, en Chimie et en Biologie, il y a des données de bases que même le type le plus intelligent ne peut pas réinventer donc oui dans ces matières, la part du par cœur est forcément nettement plus importante et il est illusoire de réussir sans connaître suffisamment ses cours mais là je parlais des maths.
#4417239
A @fan2machiavel
Je ne parle pas d'apprendre mais de savoir. Nuance. L'apprentissage est en cela plus ou moins important selon les élèves.
Tu le reconnais toi même : il y a bien des choses à savoir pour comprendre (et plus on va loin, plus il me semble qu'il faille maîtriser un nombre important de savoirs).
#4417240
fan2machiavel a écrit :
13 févr. 2018, 19:34


Si tu as vraiment compris une démonstration, la logique qu'il y a derrière et le chemin qu'elle prend tu n'a pas besoin de l'apprendre. J'ai passé toute ma scolarité à presque rien travailler en dehors des cours en maths et à avoir d’excellents résultats parce que je m'efforçais à comprendre plutôt que d'appendre. Il y a juste une petite dizaine d'axiomes à apprendre vraiment par cœur qui prennent grand max 1 heure à apprendre en cumulé, le reste je le retrouvais. Lors d'une interrogation, quand je ne me souvenais pas d'un théorème (ce qui m'arrivais systématiquement), je refaisais tout simplement la démonstration au brouillon pour le retrouver.
Les mathématiques c'est clairement la matière où tu as le moins à apprendre et le premier pas pour devenir bon en math c'est de comprendre qu'il faut d'abord comprendre

Tu n'as jamais des maths à haut niveau.

"Le candidat soucieux de réussir aux concours doit maîtriser parfaitement le cours, l'apprendre et le comprendre sans le moindre doute. Pour les élèves de Math SUP, vous devez passer beaucoup de temps sur le cours jusqu'à bien connaître définitions, théorèmes et propriétés dans leur totalité. Il est stérile d'avoir une bonne intuition en maths si vous ne savez pas dans quel cadre l'utiliser. Maîtriser son cours est une condition nécessaire (hélas non-suffisante...) pour progresser en maths et, quel que soit votre niveau, vous devez donc vous attacher à une parfaite maîtrise du cours"


http://www.klubprepa.fr/prepa-sup-spe/b ... athMP.aspx
#4417245
Vin-100 a écrit :
13 févr. 2018, 19:42
A @fan2machiavel
Je ne parle pas d'apprendre mais de savoir. Nuance. L'apprentissage est en cela plus ou moins important selon les élèves.
Tu le reconnais toi même : il y a bien des choses à savoir pour comprendre (et plus on va loin, plus il me semble qu'il faille maîtriser un nombre important de savoirs).
Je rappelle juste à la base que je répondais à conan qui disait que les math c'était essentiellement du par cœur. Je ne nie pas qu'il y a quelques notions à savoir en math, ce que je dis c'est d'une part que les maths sont la matière (à niveau de scolarité égal) où il y a le moins de notion à savoir et que pour les savoir la pire façon de s'y prendre c'est de les apprendre par cœur (et de toute façon souvent cela n'a aucun sens, va essayer d'apprendre par cœur ce qu'est une matrice).
#4417256
Vin-100 a écrit :
13 févr. 2018, 17:21
agri-info-intox a écrit :
12 févr. 2018, 22:11
j'ai surtout compris qu'il fallait mieux former les profs et les maitres, ( j'ai retenu le chiffre de 400h . Est ce que cela sera pris sur leur temps de travail ou leur temps de vacances?)
C'est quoi ce chiffre lancé à la volée ? Peux tu préciser stp ?
j'ai choppé cela à la volée en écoutant la radio . 400 h c'est énorme, c'est 4 mois complets de formation
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 11

http://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebrit[…]

Qu'elle tablette acheté?

500 euros? on est bien au dela de ce que je voulai[…]

Faits divers

Coups de couteau contre policiers : "Unit&ea[…]

La scientologie

rien vu d'épouvantable, tant qu'il n 'y aur[…]