Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'Éducation Nationale, de l'Éducation et de l'École en général, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4368382
voila tout est dit . supprimons le BAC

en fait c'est surtout la Terminale que je veux supprimer . et adopter le système nord américain ( y compris au Québec) du collège post lycée et préparatoire
à l'université .

Il parait qu'autrefois il y avait 2 bac :
- un portant sur un tronc commun de matières générales en 1ère
- le 2è plus spécialisé ( à l'époque soit math, soit littéraire ) en terminale.

mon idée serait de garder uniquement celui de 1ere, servant d'examen de passage au collège ( ou Cegep pour les québequois )
Modifié en dernier par agri-info-intox le 13 nov. 2017, 22:05, modifié 1 fois.
#4368383
quelques definitions

Collège d'enseignement général et professionnel
Au Québec, un collège d'enseignement général et professionnel, ou cégep est un établissement d'enseignement collégial public où sont offertes des formations techniques et préuniversitaires. Les programmes préuniversitaires sont d'une durée de deux ans (quatre sessions) et mènent à l'université. Les programmes techniques durent généralement trois ans (six sessions) et mènent au marché du travail et à certains programmes universitaires. Les cégeps offrent également un service de formation continue.
Le cégep fait suite initialement à l'enseignement secondaire. Pour pouvoir y accéder, dans une mesure générale, un étudiant doit être détenteur d'un diplôme d'études secondaires (DES) ou d'un diplôme d'études professionnelles (DEP).

mais au Quebec l'enseignement secondaire ne dure que 5 ans (de 12 à 17ans car le primaire dure 1 an de plus que chez nous)


Les collèges aux USA : ce sont les établissements qui dispensent un enseignement de premier cycle d'enseignement supérieur
#4368400
je vous explique mon idée : en 1ere on passera un bac matières générales, dans 3 ou 4 domaines differents
- culture générale ( un mixte des sections l et ES)
- scientifique ( equivalent d'une fin de 1ere S )
- technologique ( en fait scientifique et techno )

puis vous irez au collège qui regroupera la Terminale et les 2 années de BTS ou IUT ou 2 premières années de fac . Les collèges seront spécialisés par métiers

par exemple on aurait des collèges specialisés médical et para médical et après les 3 ans les meilleurs iront en médecine et les autres iront infirmiers ou dans une autre orientation paramédicale.

ou un collège spécialisé commerce, vente , gestion . Au bout des 3 ans vous serez chef de rayon chez Auchan ou pour les meilleurs vous intégrerez une grande école de commerce .

la 1ere année du collège restera sélective . Ce qui veut dire que 60 à 80% maxi poursuivrons dans les 2 années suivantes. Mais cette fin de 1ere année sera l'occasion de changer d'orientation et d' intégrer un collège d'une autre spécialité .

j'imagine une bonne dizaine de collège différents selon leurs spécialités
#4368426
La sélection pour l'entrée à l'université ça devrait être le BAC. Si il y a pas assez de place dans les université il faut durcir le BAC et voilà plus de probleme.
Donc non, supprimer le BAC pour faire de la sélection derrière ne semble pas vraiment une bonne idée.
#4368520
en 1er un eleve n a pas vraiment une culture scientifique (ou litteraire)
faire un examen final en 1er c est un peu ridicule [smilie=icon_smile040.gif]

apres refaire un bac selectif c est transformer la terminal en bouchon donc transeferer les problemes de la fac au lycée
la selection doit etre tout au long du college et lycée
pour les gens non scolaire je propose l apprentissage ou travail des l age de 12 ans mais avec un jour d'ecole obligatoire par semaine jusqu a 18 ans
( dite vous bien que ce type d'eleve en apprendra autant en une journée quand 5 jours a glander en classe)
#4368677
conan le cimmerien a écrit :
14 nov. 2017, 10:11
apres refaire un bac selectif c est transformer la terminal en bouchon donc transeferer les problemes de la fac au lycée
oui c'est vrai j'y avait pas pensé.
conan le cimmerien a écrit :
14 nov. 2017, 10:11
la selection doit etre tout au long du college et lycée
voilà, pour pas qu'il y ai de bouchon en terminale.
A commencer par l'entrée en 6eme: ceux qui ne savent pas lire, ecrire et compter doivent rester en primaire et etre dirigés vers des centre spécialisés pour retardés mentaux si ils n'y arrivent pas après plusieurs redoublements.
#4369156
Supprimer, réformer le bac, sélectionner ou non, cela ne solutionnera pas le niveau méprisable des élèves en sortie du parcours scolaire public.

Le fond du problème est idéologique : L'école publique avec un niveau d'exigence nul aujourd'hui n'apprend plus aux enfants l'effort. Ce que les élèves soient doués ou cons comme leurs pieds.


La vrai question, c'est dans quelle mesure les profs actuels seraient-ils capable d'apprendre à des gamin un effort qu'ils n'ont eux-même jamais consentis, bercés qu'ils ont été et sont dans un confort obtenu à crédit (ce qui ne les inquiète pas outre mesure) ?
#4378768


"Le fond du problème est idéologique : L'école publique avec un niveau d'exigence nul aujourd'hui n'apprend plus aux enfants l'effort. Ce que les élèves soient doués ou cons comme leurs pieds."

SI c'était juste ça, non mais tout le monde le sait le système de notation actuel ne récompense pas toujours les efforts.
Moi j'étais classe moyenne résultat moyens XD.
Pour moi être con comme un pied est plus du au faîtes

Le système éducatif d'aujourd'hui n'est pas si différent du votre.
Ce n'est pas parce-qu’on a mis en place des techniques de calcul plus simples, et plus efficace que la jeune génération ne sait rien de rien.
Il y a eu des problèmes en primaire sur une génération et alors?

Vous êtes encore plus con que des jeunes qui ne connaissent rien à la vie !
On est l'âge d'internet aujourd’hui ! Réalisez ce que ça implique ! Nous avons des méthodes pédagogiques super efficaces ! Et une tonne de gens s'en sont rendu compte. Nous savons à nouveau ce que c'est qu'apprendre et la transmission de savoir !


Il y a une tonne d'autre problèmes que de considérer ou pas certains gens comme des êtres inférieurs et faire du racisme de l'intelligence !




La souffrance en elle même ne fait pas de vous des gens meilleurs...

Et quand vous réalisez qu’institutionnaliser le rapport emploi/éducation, détruit à la fois l'emploi et l'éducation.

Que la commercialisation de l'éducation créer des inégalités encore plus flagrantes..

Quand l'autonomie des élèves à penser librement et par eux-même ne serait-ce que pour leur choix politiques vie quotidienne etc etc Est menacé, non mais je vous jure si ça continue comme ça le patron, va pouvoir dicter à ses employés comment s’habiller dans la vie de tous les jours, mettre une cravate décolté, comment il doit se raser se laver les dents ce qu'ils doit manger et combien de temps maximum il a le droit pour manger, masturber, s'amuser, aller chier.

Déconnez pas ça existe déjà de nos jours à échelle localisé !
Bon il y a le télé travail et télé éducation mais bon...


Après sur ce qu'il dit au niveau des problèmes persos des élèves... eeeeeeeerrrrrm je ne sais que dire, je suis choqué d'un côté, de l'autre je suis content qu'ils ne mettent pas leur patte dedans...

Ha non c'était un discours caricatural oooooooouuuuuufffffff........

Modifié en dernier par Plariste le Revanite le 04 déc. 2017, 21:26, modifié 5 fois.
#4378804
dadais a écrit :
15 nov. 2017, 09:47
Supprimer, réformer le bac, sélectionner ou non, cela ne solutionnera pas le niveau méprisable des élèves en sortie du parcours scolaire public.

Le fond du problème est idéologique : L'école publique avec un niveau d'exigence nul aujourd'hui n'apprend plus aux enfants l'effort. Ce que les élèves soient doués ou cons comme leurs pieds.


La vrai question, c'est dans quelle mesure les profs actuels seraient-ils capable d'apprendre à des gamin un effort qu'ils n'ont eux-même jamais consentis, bercés qu'ils ont été et sont dans un confort obtenu à crédit (ce qui ne les inquiète pas outre mesure) ?
vu que le mamouth ce n est plus qu une garderie et que le prof actuel est plus proche du gentil go que de l enseignant avec savoir [smilie=icon_smile034.gif]
apres tout se paye demain les francais remplaceront les chinois dans les usines tournevis
[smilie=icon_smile034.gif]
#4378810
J'avais un prof de philo communiste, (je 'lai sut qu'après m'être penché plus profondément sur la philosophie au lycée), et il était balèze, me saquait en continue pour l'intérêt que je portais au cours, c'est pas avec lui que j'aurais un boulot.

Mais ne regardez pas notre trou dans l'an**, regardez le dildo avec lequel il a été fait et par qui, et surtout et surtout AU SERVICE DE QUI?
Ce dernier point vous semblez vraiment l'oublier en permanence !
A taper exclusivement sur les enseignants et élèves..

Structure super structure ! L'éducation, n'est pas une île isolé !




Mais je suis un pro pédagogiste, tant que la pédagogie, ne sert pas le grand capital dans ses aspect les plus néfastes..



Erm 45:00

j'étais ceux qui en rajoutait une tonne quand j'étais gosse, arrivé en haut j'étais ceux qui disaient moins..
Alors que les programmes étaient super simples et raccourcis..

J'étais de ceux qui aiment, mais à l'université ça m'a moins réussi et surtout à Rennes 1, les matières indésirables m'ont plombé !

Constante macabre :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Constante_macabre

ON en parlais jamais de ça !

Les pièges je m'en suis pris dans la gueule de plus en plus vicieux !
ET ÇA PERSONNE N'EN PARLE ON EST TOUS MAUVAIS ET C'EST DE NOTRE FAUTE A NOUS ET A NOUS SEUL !
IL FAUT DÉTRUIRE LE SYSTÈME PUBLIQUE !!
MAIS QUELLE CONNERIE !!!

Encore un coup des Chinois, ça !

À-t-on connaissance au fait des causes de c[…]

Disparation de Maëlys

les arguments de l'avocat disant qu'elle é[…]