Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Toutes les discussions sur le programme / le candidat

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par katou
#4291829
La première fois ça a marché.
Le chef de l'État, qui s'était rendu dans ce village martyr de la Seconde Guerre mondiale durant l'entre-deux tours de la présidentielle, veut lancer la séquence mémorielle à laquelle il avait promis de consacrer son quinquennat.

«Si je suis élu, je prendrai mes responsabilités mémorielles», promettait le candidat Emmanuel Macron dans une interview accordée au Figaro durant l'entre-deux tours de la présidentielle. Maintenant qu'il a été élu, le nouveau chef de l'État a donc décidé de joindre la parole aux actes. C'est dans cette logique qu'il se rendra à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) le samedi 10 juin, à la veille du premier tour des législatives, pour la 73e commémoration du massacre perpétré par la Waffen-SS en 1944, et qui avait à l'époque coûté la vie à 642 personnes.

Le 28 avril dernier, le fondateur d'En marche! s'était déjà rendu sur ce site qui l'a «beaucoup marqué», selon les mots de son entourage. «Y revenir s'inscrit donc dans la lignée du travail qu'il veut mener sur les questions de mémoire. C'est un site très pertinent pour donner à voir sur la manière dont il veut traiter les sujets mémoriels durant les cinq années à venir», ajoute-t-on dans l'entourage du président, précisant que ces questions sont «importantes» à ses yeux et «ne se limitent pas à des dépôts de gerbes».

Preuve de l'attachement qu'Emmanuel Macron accorde à ce type de sujets, il a choisi de promouvoir Sylvain Fort, le conseiller en communication qui l'a accompagné durant la campagne, au poste de «conseiller discours et mémoire». Le duo prévoit d'ouvrir plusieurs autres chantiers mémoriels qu'ils jugent inachevés, dont celui de la colonisation. «Mais je ne vais pas vous dire quels seront les autres», s'était amusé Emmanuel Macron quelques jours avant le second tour.
http://premium.lefigaro.fr/politique/20 ... atives.php
Avatar du membre
par corsica
#4291832
Peut-être pas la deuxième, les buissons ardents, les sureaux ont fleuris depuis, si bien qu'on se croirait dans un camp de vacances.

Macron va déplacer toutes ces commémorations au moins de novembre, dans la nuit et le brouillard ça peut le faire.
Avatar du membre
par Saint-Louis
#4291857
Ca promet ! Alors lui aussi se vautre dans les messages ambigus, la culpabilité, le déterrage des heures sombres ? :devil:
- 28 avril Oradour sur Glane acte 1
- 30 avril mémorial de la shoah
- 1er mai : hommage à Brahim Bouarram, affaire des skinheads etc...
- 10 mai mémorial abolition esclavage avec Hollande
- 2 juin Oradour sur Glane acte 2

La meilleure c'est sans doute la remarque de JMLP, ironisant sur "la tournée des cimetières" :lol:

Enfin franchement un président qui commence comme ça, en s'offrant le plus possible de ces gargarismes de bonté et de bienveillance dont on aime se parer de nos jours, est mal parti dans ce qui concerne le renouvellement de l'acte politique, qu'il s'est prétendu pouvoir faire.

Normal II prends ses marques...
france2100 a/ont remercié ça
Avatar du membre
par france2100
#4291863
Macron, le plus jeune des petits vieux : coincé dans le XXème siècle, en pensée comme en actes.

En 2017, réclamer une plus grande concentration de pouvoirs aux échelons transnationaux, plaider pour une plus grande mobilité entre la France et l'Algérie, et présenter la dérégulation du droit du travail comme pilule miracle, c'est être sourd au tempo du monde.

Et puis les cérémonies et symboles sont des caches-misères passables contre la vacuité politique. On reconnaît là l'héritier de Mitterrand.
par phoenix42
#4291991
En fait il va y allez à chaque campagne électorale pour nous expliquer qu'il représente l'exact inverse de ça. C'est ça le renouvellement. Utiliser des événements des années 40 pour promouvoir sa campagne électorale avec la complicité des médias.
Avatar du membre
par Yoan AMAR
#4292847
Saint-Louis a écrit :
02 juin 2017, 19:34
Ca promet ! Alors lui aussi se vautre dans les messages ambigus, la culpabilité, le déterrage des heures sombres ? :devil:
- 28 avril Oradour sur Glane acte 1
- 30 avril mémorial de la shoah
- 1er mai : hommage à Brahim Bouarram, affaire des skinheads etc...
- 10 mai mémorial abolition esclavage avec Hollande
- 2 juin Oradour sur Glane acte 2

La meilleure c'est sans doute la remarque de JMLP, ironisant sur "la tournée des cimetières" :lol:

Enfin franchement un président qui commence comme ça, en s'offrant le plus possible de ces gargarismes de bonté et de bienveillance dont on aime se parer de nos jours, est mal parti dans ce qui concerne le renouvellement de l'acte politique, qu'il s'est prétendu pouvoir faire.

Normal II prends ses marques...
Il va peut-être se rendre sur la tombe du kwassa kwassa inconnu... [smilie=icon_smile035.gif] [smilie=icon_smile034.gif]
Avatar du membre
par GTH
#4292857
Yoan AMAR a écrit :
06 juin 2017, 00:20
Il va peut-être se rendre sur la tombe du kwassa kwassa inconnu... [smilie=icon_smile035.gif] [smilie=icon_smile034.gif]
Le Président Macron récitant le poème de Victor Hugo devant le mémorial des disparus en mer. Cela serait beau comme l’Antique et comme la culture française qui n’existe pas.
Oceano Nox
Oh ! Combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
Dans ce morne horizon se sont évanouis !
Combien ont disparu, dure et triste fortune !
Dans une mer sans fond par une nuit sans lune,
Sous l'aveugle océan à jamais enfouis !

t'es vraiment le roi de la simplification toi al[…]

L'hôpital privé coûte cher , t[…]

Je viens de lire un interview du juge Lambert. Il […]

Justifié ? A part le cas deux qui n'e[…]