Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de la religion : les textes religieux, l'impact de la religion sur nos sociétés, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4587887
nicky larson 07 a écrit : je prefere 1000 fois croire en dieu qu aux hommes politiques , qui n apportent rien du tout .
Ça tombe bien le tout puissant est inactif car il a déjà tout ce qu'il veut.
Extrait de la théologie chrétienne.


P.S je en dis pas que comparés aux religions païennes précédentes le christianisme n'a pas ses apports, mais bon.

Pourquoi ne pas être athé, et décider par la la philosophie d'une éthique qui conviendrait à notre société, pendnat quelques décennies?
#4587913
Plariste le Revanite a écrit :
10 janv. 2019, 18:35
Le statut de la femme en occident est le fruit de luttes laïques et féministes.
Bien sûr que non : le statut de la femme contemporaine en occident est le fruit de progrès technologiques comme la pillule et l'aspirateur, et les engrais qui font qu'on ne s'entretue plus aussi souvent, et moins grâce à la force physique. Tout comme les progrès sociaux sont avant tout le fait de progrès techniques.
A noter aussi pour les amateurs de détails : que la femme au moyen-âge était moins opprimé qu'à la renaissance. Juste au cas où on viendrait me narrer les faits des femmes de pouvoirs du royaume de France.
Auriez-vous une source ?

Car la période pré-révolutionnaire est généralement vue comme une période d'ascendance du pouvoir féminin, via les salons depuis le XVIIème. Et certains réinterprètent aujourd'hui la révolution française comme une contre-révolution sexuelle en défaveur des femmes.


A part ça, c'est votre période religieuse ? Vous avez sympathisé avec des musulmans et ils sont en train de préparer votre conversion ?
#4587914
Plariste le Revanite a écrit :
11 janv. 2019, 01:42
cemab a écrit : faudrait savoir, déjà s'il a existé ou pas; vous vous mélangez allègrement.
Si les seul types qui prétendent l'avoir vu, parlent de lui un siècle après sa mort, c'est qu'il a y une couille à mon avis.
Pour le moment, la seule couille qu'il y a c'est que votre affaire repose sur des affirmations sorties du chapeau, contredites de plus en plus par des partisans d'une datation haute.

Avec votre façon de faire, il y a encore moins de preuves de l'existence de Jules César et de tout un paquet d'autres gus.

bon courage [smilie=icon_smile083.gif]
#4587916
Sherlockxyhomes a écrit :
11 janv. 2019, 05:07

http://library.fes.de/pdf-files/bibliot ... -53666.pdf
"Flavius Josèphe, Tacite, Suétone et Pline font tout juste mention du Christ. Mais les textes des deux premiers ont été interpolés et falsifiés; quant aux deux autres, ils n'ont parlé de lui qu'étymologiquement, pour désigner la superstition chrétienne qui lui avait emprunté son nom et la secte attachée à cette superstition.
Ceci est évidemment complètement faux et démontre que citer sans comprendre n'amène qu'au ridicule.
FJ est extrapolé mais ne remet pas l'existence du personnage en doute, Tacite et Suétone ne sont en rien interpolés ou falsifiés et Pline, je ne sais pas.

ceci nous fait déjà 3 sources distinctes et parfaitement crédibles, ce qui est plus que suffisant pour y ajouter foi.

je me permets de préciser également que la multiplication des sujets et leur éparpillement ne vous donneront pas plus raison, mais étaleront votre bêtise de façon juste plus voyante.

[smilie=icon_smile033.gif]

ed : et j'avais raté la pseudo-citation de Justin... :mdr:

Il faut être un mongolitos de compétition pour croire qu'on va gober ça [smilie=icon_smile068.gif]
katou a/ont remercié ça
#4588000
Plariste le Revanite a écrit :
10 janv. 2019, 18:35
Napoléon a écrit :C'est terrible tout ça... combien de pays chrétiens où les femmes sont soumises, où la bible fait office de loi, où la bible régie la justice, la vie politique ?

Ouf, heureusement qu'il y a d'autres religions de paix et d'amour où la femme est l'égale de l'homme, où elle ne subit pas le voile...

Dénonçons donc les chrétiens et leur bible !
Actuellement il a des monastères orthodoxes grecques. Qui vivent en autarcie, je peux vous y emmener.
Les communautés religieuses font ce qu'elles veulent en vase clos, ce n'est pas la société civile et elles n'imposent rien à personne donc ça ne me dérange pas

Le statut de la femme en occident est le fruit de luttes laïques et féministes.

Je dis juste que quand il faut que l'ont gagne un argument, il faut qu'il ne soit pas hypocrite, il doit y avoir des intentions nobles, et un discourt empli de vérité.


A noter aussi pour les amateurs de détails : que la femme au moyen-âge était moins opprimé qu'à la renaissance. Juste au cas où on viendrait me narrer les faits des femmes de pouvoirs du royaume de France.
C'est marrant ça de toujours remonter à des siècles quand on ose évoquer une comparaison avec une religion de paix et d'amour qui discrimine AUJOURD'HUI : "oui mais il y a 1000 ans les chrétiens aussi...." :roll:

Il se trouve que la religion chrétienne, comme toute religion apparue il y a des siècles, est à l'image des valeurs de la société, du lieu, où elles ont été fondées... après même si pour certain ce n'est pas assez, il se trouve que les chrétiens ont évolués, ne sont pas rester figer sur un dogme... contrairement à la religion de paix et d'amour... [smilie=icon_mrgreen.gif]
#4588096
Napoléon a écrit :Les communautés religieuses font ce qu'elles veulent en vase clos, ce n'est pas la société civile et elles n'imposent rien à personne donc ça ne me dérange pas
Le christianisme apostolique et romain au moyen-âge n'a eu le contrôle de la société civil européenne qu'au moment des réforme grégorienne,e et la religion, qui a bien pacifié l’Europe, a vite déclenché les croisades (n’oublions pas que pour les puissants, le pape et les califs en premier lieu, la religion, n'est pas une affaire de spiritualité mais de politique..... Le chevalier normand de scicile n'avaient aucun mal a recruter des archers musulmans. et on a vu des seigneur de guerre locaux durant les croisades promettre de se convertir au christianisme si les croisés arrivaient à prendre jérusalem.)

Elle a commencé, à devenir réactionnaire envers la sexualité et la vie des pratiquant, et à chercher un contrôle absolu sur le corps et l'esprit des croyants. Car là est le propre d'une religion, l'enfumage politique et la domination total de la classe dominante. Il se trouve qu'à partir des croisades l'hégémonie e l'église en Europe décline.

Et je vais me répéter, par la suite, mais l'émancipation des femmes, s'est toujours accordé via l'émancipation de la religion. Et si la misogynie, est monté en puissance, c'est que le patriarcat, a dégénéré, on voit d'ailleurs dans la cellule parisienne, la famille patriarcale nucléaire et inégalitaire se faire remplacer par la cellule patriarcale, nucléaire, et égalitaire, Le patriarcat devient de plus en plus oppressif au fur et à mesure que le père de famille perd son pouvoir et essaye de compenser.
Napoléon a écrit :Il se trouve que la religion chrétienne, comme toute religion apparue il y a des siècles, est à l'image des valeurs de la société, du lieu, où elles ont été fondées... après même si pour certain ce n'est pas assez, il se trouve que les chrétiens ont évolués, ne sont pas rester figer sur un dogme... contrairement à la religion de paix et d'amour... [smilie=icon_mrgreen.gif]
Ouais même le pape, a admit que le christ n'a jamais existé. ET c'était benoît XVI, pas François premier.

Plus sérieusement, la religion est un enfumage social.
#4588100
Plariste le Revanite a écrit :
11 janv. 2019, 16:28
Napoléon a écrit :Les communautés religieuses font ce qu'elles veulent en vase clos, ce n'est pas la société civile et elles n'imposent rien à personne donc ça ne me dérange pas
Le christianisme apostolique et romain au moyen-âge n'a eu le contrôle de la société civil européenne qu'au moment des réforme grégorienne,e et la religion, qui a bien pacifié l’Europe, a vite déclenché les croisades (n’oublions pas que pour les puissants, le pape et les califs en premier lieu, la religion, n'est pas une affaire de spiritualité mais de politique..... Le chevalier normand de scicile n'avaient aucun mal a recruter des archers musulmans. et on a vu des seigneur de guerre locaux durant les croisades promettre de se convertir au christianisme si les croisés arrivaient à prendre jérusalem.)

Elle a commencé, à devenir réactionnaire envers la sexualité et la vie des pratiquant, et à chercher un contrôle absolu sur le corps et l'esprit des croyants. Car là est le propre d'une religion, l'enfumage politique et la domination total de la classe dominante. Il se trouve qu'à partir des croisades l'hégémonie e l'église en Europe décline.

Et je vais me répéter, par la suite, mais l'émancipation des femmes, s'est toujours accordé via l'émancipation de la religion. Et si la misogynie, est monté en puissance, c'est que le patriarcat, a dégénéré, on voit d'ailleurs dans la cellule parisienne, la famille patriarcale nucléaire et inégalitaire se faire remplacer par la cellule patriarcale, nucléaire, et égalitaire, Le patriarcat devient de plus en plus oppressif au fur et à mesure que le père de famille perd son pouvoir et essaye de compenser.
Napoléon a écrit :Il se trouve que la religion chrétienne, comme toute religion apparue il y a des siècles, est à l'image des valeurs de la société, du lieu, où elles ont été fondées... après même si pour certain ce n'est pas assez, il se trouve que les chrétiens ont évolués, ne sont pas rester figer sur un dogme... contrairement à la religion de paix et d'amour... [smilie=icon_mrgreen.gif]
Ouais même le pape, a admit que le christ n'a jamais existé. ET c'était benoît XVI, pas François premier.

Plus sérieusement, la religion est un enfumage social.
Tu prêche un convertit mon bon ; je suis athée ! ;)
#4588102
@cemab

https://www.cairn.info/revue-recherches ... age-87.htm

Napoléon a écrit : Plus sérieusement, la religion est un enfumage social.
Justement Napoléon, je répondait au faîte qu’elle s’adapte, si son premier rôle c'est d’enfumer les gens vaut mieux qu'elle soit le plus flexible possible pour résister aux âge et s'adapter à différentes cultures.
#4588107
Il y a des religions moins invasives que d'autres... les chrétiens ont eut leur part sombre dans l'Histoire mais aujourd'hui c'est fini, quelle influence réelle à l'Eglise ? pas grand chose... personne ne se fait sauter au milieu d'une foule en criant "Jésus est grand", les chrétiens qui ne veulent pas pratiquer voir même renoncer à leur religion peuvent le faire en toute sérénité (j'en suis la preuve vivante), les femmes n'ont pas à subir un quelconque diktat religieux de la part des chrétiens, etc, etc...

Donc moi une religion qui ne fait chier personne et n'impose rien ; ça me va... je m'en fiche...
#4588130
Napoléon a écrit :Il y a des religions moins invasives que d'autres... les chrétiens ont eut leur part sombre dans l'Histoire mais aujourd'hui c'est fini, quelle influence réelle à l'Eglise ?
Le Vatican avait il y a quelques décénies de celà le meilleur réseaux d'espionnage devant la CIA et les diverses cellules de services secrèts Israélienne dont le Mosssad.

Le Vatican possède un rôle important dans l'union européenne et sa formation.

Le Vatican a mené des campagne de chatholisicisation forcée contre les slave orthodoxes des Balkans et en Ukraine durant la seconde guerre mondiale.

Le Vatican, sert de passerelle entre nos élites politiques et les frères musulmans. Elites politique qui n'hésitent pas à commanditer des attentats Islamiques contre leur propre peuple.

Ma définition de patriarcat et matriarcat diffère de la vôtre. Le matriarcat est apparu quand des femmes au stade tribal ont commencé à majoritairement occuper la place de shaman.
Bon faudra expliquer mes divergences avec Sylvain Durain concernant le matriarcat clanique. Moi je fais la différence, en parlant de matriarcat sanguin, lié au droit du sang. Et je note l'apparition de la cité-état non clanique, et le patriarcat sacrificiel.
#4588131
Plariste le Revanite a écrit :
11 janv. 2019, 16:28

Ouais même le pape, a admit que le christ n'a jamais existé. ET c'était benoît XVI, pas François premier.
mais putain de LOL quand même [smilie=icon_smile033.gif]
#4588148
@cemab

"Jésus est un personnage fictif [...] Comme résultat naturel de ses tentatives, il ressort l'impression que nous savons très peu de choses fiables sur Jésus et que c'est la foi en sa divinité qui a façonné son image après coup."

Face à l'histoire des religions et la discipline scientifique même le pape n'y croit plus.

C'est pas moi qui suis con, c'est al réalité qui est loin de 'limage que vous en faisiez.
#4588152
Plariste le Revanite a écrit :
11 janv. 2019, 18:23
@cemab

"Jésus est un personnage fictif [...] Comme résultat naturel de ses tentatives, il ressort l'impression que nous savons très peu de choses fiables sur Jésus et que c'est la foi en sa divinité qui a façonné son image après coup."

Face à l'histoire des religions et la discipline scientifique même le pape n'y croit plus.

C'est pas moi qui suis con, c'est al réalité qui est loin de 'limage que vous en faisiez.
Vous ne racontez que des conneries : il n'y a écrit "jésus est un personnage fictif" nulle part.

Image
https://catholicapedia.net/Documents/ca ... 0_129p.pdf
Modifié en dernier par cemab le 11 janv. 2019, 18:36, modifié 1 fois.
#4588160
strates de la tradition, au terme desquelles la figure de Jésus, à laquelle la foi se défère nécessairement, devient de plus en plus floue, voire évanescente. Dans le même temps, les reconstitutions de ce Jésus, qui devaient être recherchées derrière les traditions des évangélistes et de leurs sources, sont apparues de plus en plus antinomiques : du révolutionnaire anti-romain, travaillant au renversement des pouvoirs en place et échouant, évidemment, dans cette entre-prise, au doux moraliste, qui consent à tout et, du coup, finit par causer lui-même sa perte sans qu'on en comprenne très bien les raisons.

Quand on fait une lecture comparée de plusieurs de ces reconstitutions, force est de constater quelles
reflètent davantage leurs auteurs et leurs idéaux qu'elles ne mettent au jour l'icône du Christ, alors devenue floue.



[...]


La personne du Christ dans le miroir des quatre Évangiles *. Cette œuvre, il la voulait au service des chrétiens croyants, « que la recherche scientifique a rendus incertains quant à la possibilité de garder la foi dans la personne de Jésus Christ Sauveur du monde2 »

Le taux de marge était inférieur &[…]

allez, ce petit plaisir dont on ne se lasse pas.[…]

En plus il t'as échappé qu'on parlai[…]

Les emmerdeurs se déchainent

Une «carte grise» bientôt o[…]