Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Réagissez aux prestations télévisées ou radiophoniques des hommes politiques, notifiez les émissions à ne pas rater, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4601968
Plariste le Revanite a écrit :
14 févr. 2019, 18:04
Rien à ajouter, vous n'avez qu'a accepter le salaire el salaire à la qualification avec tout ce que ça implique, et le PRCF se joindra à vous.
Avec le RIC que propose l'UPR tu pourras le faire toi-même, c'est encore mieux non ?

Tu comprends ce qu'est le RIC, non ?
#4602088
Cobrasse a écrit :Pourquoi faire un RIC sur le frexit alors que si l'UPR est élu, c'est justement pour mettre en œuvre immédiatement le frexit [smilie=icon_smile035.gif] .
Si l'UPR veut se faire élire il doit proposer cette solution l'expliquer la détailler, donner du concret aux gens. Pour le moment le Frexit ne serait qu'imposé au gens, si les classes les plus populaire et les plus nombreuses n'ont rien à en tirer de manière immédiate.
Cobrasse a écrit : De ton côté tu n'as rien à imposer au peuple, tu dois le convaincre [smilie=icon_smile040.gif]
Le RIC c’est pour rétablir la démocratie? Comme loïc chaigneau l'explique et que je te l'ai expliqué sur sujet même, bien avant que le phénomène des gilets jaunes se concrétise ; le RIC ne sera pas une vraie source de démocratie sans les droits économiques de la personne !
#4602095
Plariste le Revanite a écrit :
15 févr. 2019, 10:41
Si l'UPR veut se faire élire il doit proposer cette solution l'expliquer la détailler, donner du concret aux gens. Pour le moment le Frexit ne serait qu'imposé au gens, si les classes les plus populaire et les plus nombreuses n'ont rien à en tirer de manière immédiate.
T'es con où tu le fais exprès ?

Si la raison d'être de l'UPR est le frexit, l'activation de l'article 50 du TUE ... Et que les gens votent pour eux, c'est qu'ils sont entièrement en accord avec cet objectif principal ... Donc si une personne monte dans un train où c'est marqué à destination de bordeaux, tu vas pas lui demandé si elle désire effectivement bien se rendre à bordeaux comme cela est marqué [smilie=icon_smile034.gif]

Dès fois faudrait que tu décuves [smilie=icon_smile040.gif]
Le RIC c’est pour rétablir la démocratie? Comme loïc chaigneau l'explique et que je te l'ai expliqué sur sujet même, bien avant que le phénomène des gilets jaunes se concrétise ; le RIC ne sera pas une vraie source de démocratie sans les droits économiques de la personne !
Comprends-tu que justement tu pourras faire des RIC pour apporter des droits économiques à la personne ... C'est juste à toi de convaincre de part tes idées pour le succès du référendum, point.

:hamster:
#4602100
Cobrasse a écrit :T'es con où tu le fais exprès ?

Si la raison d'être de l'UPR est le frexit, l'activation de l'article 50 du TUE ... Et que les gens votent pour eux, c'est qu'ils sont entièrement en accord avec cet objectif principal ... Donc si une personne monte dans un train où c'est marqué à destination de bordeaux, tu vas pas lui demandé si elle désire effectivement bien se rendre à bordeaux comme cela est marqué [smilie=icon_smile034.gif]
Il manque des railles pour aller à bordeaux, le frexit n'es pas un objectif en soi et pour soi, pour beaucoup de gens, et un grand nombre de Français n'en on plus rien à foutre de la démocratie, même si c'est bien. Au contraire l'UPR a dans programme une démolition de la sécurité sociale, il y écrit en traduisant par mes termes, qu'il faut baisser la socialisation de la valeur produite par le travail pour augmenter la compétitivité soit perdre encore des points dans la répartition entre travail et capital.

Et l'article 50 c'est négocier avec le geôlier la sortie de la prison. Quand on veut en sortir on en sort et ça sera un seul et unique mouvement pas 2 ! Sinon Asselineau se tapera les scores qu'avait le PCF avant l'eurocommunisme. (Asselienau se moque du PCF en disant que la probabilité que le PC arrive ua pouvoir est de 0.001% En France dans sa conférence sur les partis politiques)
Cobrasse a écrit : Comprends-tu que justement tu pourras faire des RIC pour apporter des droits économiques à la personne ... C'est juste à toi de convaincre de part tes idées pour le succès du référendum, point.
Là je vais être très gentil, t'es juste débile et ignare. Tu ne le fais pas exprès.

Non le RIC sera inutile sans les droits économiques de la personnes regardes 1848. Sans les droits économiques de la personnes, les lobbies possédants des intérêts intellectuels et financiers largement supérieurs auront ce qu'il voudront.

Et on en a déjà parlé le Censure Sauf les Amis n'y fera rien !

Si le RIC tout seul, ça marche si bien pourquoi ne pas frexit par RIC? Les adhérents sont assez nombreux pour lancer la pétition.
#4602115
P.S : Les gens ne veulent pas frexiter pour frexiter. La plus part des gens ne sont pas comme ça, pareille pour la démocratie, c'est bien, mais les gens ne veulent pas la démocratie juste pour endosser de lourdes responsabilités.
Ils veulent du concret, il veulent ce que la bourgeoisie leur a pris par le biais de l’union européenne : les acquis du CNR, et la reprise de leur expansion.

L'UPR ne sera pas élu tant qu'il n'ira pas pleinement contre la bourgeoisie eurotalantiste.
#4602176
Plariste le Revanite a écrit :
15 févr. 2019, 11:17
Il manque des railles pour aller à bordeaux,
Non, non aucun rail ne manque [smilie=icon_smile040.gif]
le frexit n'es pas un objectif en soi et pour soi,
Pour l'UPR et ses adhérents si, c'est la toute première chose à faire en prenant le pouvoir !
pour beaucoup de gens, et un grand nombre de Français n'en on plus rien à foutre de la démocratie, même si c'est bien.
C'est ce qu'ils disent déçu de cette pseudo démocratie qui les ignore depuis toujours [smilie=icon_smile040.gif] .
Au contraire l'UPR a dans programme une démolition de la sécurité sociale, il y écrit en traduisant par mes termes, qu'il faut baisser la socialisation de la valeur produite par le travail pour augmenter la compétitivité soit perdre encore des points dans la répartition entre travail et capital.
N'importe quoi, c'est d'une débilité de lire cela :roll:

https://www.upr.fr/programme-elections- ... es-france/

Lutter contre l’« ubérisation » de la société. Abroger les lois « Macron » et « El Khomri ».

Garantir une protection accrue du statut du salariat, qui doit rester le statut exclusif dès lors que le travailleur effectue une prestation sous subordination ou sous dépendance économique.

Garantir le statut des professions réglementées (artisans-taxis, avocats, notaires, médecins, pharmaciens, etc.).

Donner les moyens de renforcer le contrôle et la surveillance des fraudes par l’administration du travail, l’URSSAF et les juridictions.

Fixer en urgence les nouveaux critères de reconnaissance du travail salarié (fixation du prix par le donneur d’ordres, conditions de travail prédéfinies, travail exclusif pour le donneur d’ordres, mise en relation auprès de clients par le donneur d’ordres, etc.).
Majoration du salaire minimum interprofessionnel de croissance. Porter le SMIC mensuel de 1 153 € nets à 1 300 € nets, soit une augmentation de 12 % du SMIC actuel.

Le surcoût pour l’employeur sera compensé en partie par une baisse des cotisations sociales patronales pour les PME et les TPE.
Faire évoluer les conditions des CDD. Durée maximale de 24 mois, renouvellement compris (deux renouvellements maximum).

Prime de précarité majorée à 20 % de la somme des salaires bruts cumulés.

Taux horaire majoré de 15 % par rapport aux minima légaux ou conventionnels.

Rupture de l’employeur uniquement en cas de faute grave ou d’impossibilité de maintenir le contrat.
Indemnisation chômage. Maintien du régime de prestation actuel.

Permettre la mobilité des salariés selon leurs aspirations professionnelles, en ouvrant l’indemnisation en cas de démission du salarié.

Suppression du délai de traitement : indemnisation du salarié dès l’inscription.
Conciliation des vies professionnelle et personnelle. Favoriser l’épanouissement des salariés dans leur emploi.

Reconnaître les risques psychosociaux (syndrome d’épuisement professionnel) en tant que maladie professionnelle.

Permettre la prise en charge pour partie par l’État des frais liés aux activités sportives et culturelles (par exemple à travers un mécanisme de crédits d’impôt).

Confirmer et sanctuariser le droit à la déconnexion.
La Sécurité sociale, instituée par les ordonnances des 4 et 19 octobre 1945, reste pour le peuple français l’une des très grandes conquêtes de la Libération. Elle est l’objet d’un immense consensus dans la société française. Et pourtant cet immense consensus ne cesse d’être remis en cause par les directives européennes en tout genre.

Il est temps d’arrêter cette dérive qui nous conduit tout droit vers une intolérable société à l’américaine (aux États-Unis, 50 millions de personnes, soit plus de 15 % de la population totale, n’ont aucune couverture sociale). Pour refuser ce type de société inégalitaire, insupportable à une écrasante majorité de Français, nous devons confirmer solennellement le rôle central de la Sécurité sociale, préserver son avenir et mettre un terme aux campagnes constantes de dénigrement dont elle fait l’objet (réexamen de tous les projets de fermeture d’hôpitaux et de maternités sur le territoire national).

Le constat est le suivant, l’Union européenne détruit la Sécurité sociale française :

- en organisant une mise en concurrence des médecins dans ce cadre ;

- en organisant le déficit chronique pour promouvoir les mutuelles privées ;

- en reconnaissant des diplômes équivalents, mais pas les formations ;

- en nivelant par le bas les salaires de la profession ;

- en imposant progressivement un médecin traitant ;

- en promouvant la délocalisation des fabricants de médicaments ;

- en faisant passer en force le TAFTA, dont les Français ne veulent pas ;

- en étant infestée par les lobbies, ce qui occasionne des conflits d’intérêts.

Nous ne pourrons appliquer toutes les mesures fortes qui suivent qu’à une seule condition : sortir de l’Union européenne par l’article 50 du TUE.
Réaffirmer solennellement le rôle central de la Sécurité sociale pour assurer une justice sociale entre les citoyens français, aux dépens des assurances privées. Garantir la Sécurité sociale publique pour tous.

Inscrire la Sécurité sociale dans la Constitution.

Mettre un terme à la marchandisation de la santé et refuser de la soumettre aux règles de la concurrence.

En revenir au principe selon lequel « chacun doit pouvoir contribuer selon ses moyens et chacun recevoir selon ses besoins ».
Assurer un meilleur remboursement des frais de santé pour tous les Français, notamment en ce qui concerne les soins oculaires et dentaires
Réévaluer les salaires du personnel des hôpitaux de l’Assistance publique
Consolider le système de retraite par répartition
Établir une retraite permettant à tous de profiter dignement et pleinement de la vie
Inscrire dans la Constitution le principe de la retraite par répartition et celui d’une retraite minimale pour assurer à chacun une existence convenable
...

Preuves que tu racontes de grosses conneries comme d'hab !
Et l'article 50 c'est négocier avec le geôlier la sortie de la prison. Quand on veut en sortir on en sort et ça sera un seul et unique mouvement pas 2 !
L'article permet de négocier ou non, cela dépend des souhaits des deux partis, tu peux dégager sans aucun accord, ni rien si le cœur tant dit !!!
Sinon Asselineau se tapera les scores qu'avait le PCF avant l'eurocommunisme. (Asselienau se moque du PCF en disant que la probabilité que le PC arrive ua pouvoir est de 0.001% En France dans sa conférence sur les partis politiques)
Asselineau ne se moque pas, il est réaliste ! Jamais je pense le PCF ou PRCF n'arrivera à avoir à ses côté des libéraux, des gens d'extrême droite ...

Or justement il faut un parti qui puisse rallier tout le monde pour enfin libérer la France de l'emprise de l'UE ! C'est on ne peut plus compréhensible, d'où le fait que l'UPR ne prenne pas parti sur certains sujets qui sont certes importants, mais annexe dans l'objectif premier de récupérer notre démocratie avant toute chose !
Là je vais être très gentil, t'es juste débile et ignare. Tu ne le fais pas exprès.

Non le RIC sera inutile sans les droits économiques de la personnes regardes 1848. Sans les droits économiques de la personnes, les lobbies possédants des intérêts intellectuels et financiers largement supérieurs auront ce qu'il voudront.

Et on en a déjà parlé le Censure Sauf les Amis n'y fera rien !

Si le RIC tout seul, ça marche si bien pourquoi ne pas frexit par RIC? Les adhérents sont assez nombreux pour lancer la pétition.
Tu n'as pas à être gentil, le RIC te permet de faire voter toute loi que tu désires et qui serait bonne pour l'ensemble des français, donc à partir de là, si tu convaincs les gens de l'importance de droits économiques à la personne, et bien les gens voteront massivement pour et ta loi sera adoptée et en vigueur grâce au RIC !

CAPICE ?

Quand aux pétitions on connait les résultats qu'elles apportent !

[smilie=icon_smile040.gif]
#4602180
Plariste le Revanite a écrit :
15 févr. 2019, 12:25
P.S : Les gens ne veulent pas frexiter pour frexiter. La plus part des gens ne sont pas comme ça, pareille pour la démocratie, c'est bien, mais les gens ne veulent pas la démocratie juste pour endosser de lourdes responsabilités.
Crois-moi les adhérents, sympathisants sont bien conscients que le Frexit leur permet de retrouver de la souveraineté, ainsi que la démocratie, même si sans RIC elle ne reste que représentative, et donc par délégation !

Ils veulent du concret, il veulent ce que la bourgeoisie leur a pris par le biais de l’union européenne : les acquis du CNR, et la reprise de leur expansion.

L'UPR ne sera pas élu tant qu'il n'ira pas pleinement contre la bourgeoisie eurotalantiste.
Non ça ce sont avant tout "tes" "fantasmes" !!! Même si l'UPR veut renationaliser toutes les infrastructures d'utilité publique, ainsi qu'apporter et renforcer beaucoup de choses issues du CNR !
#4602190
Cobrasse a écrit :
15 févr. 2019, 15:55
Clavier56 a écrit :
15 févr. 2019, 11:22
Mais, bande de crétins.....vous savez combien ça coûte d'organiser un référendum...? [smilie=icon_smile025.gif]
Vu le nombre que font les suisses ça doit pas être ce qu'il y a de plus ruinant [smilie=icon_smile040.gif]
La seule façon économique, c'est le vote informatique .......
mais évidemment personne n'en veut à cause du danger de triche que colportent les bataillons d'ignares qui forment le gros des troupes du collège électoral français
#4602204
Cobrasse a écrit : C'est ce qu'ils disent déçu de cette pseudo démocratie qui les ignore depuis toujours [smilie=icon_smile040.gif] .
Non, c'est pire que ça, je milite aussi dans la rue, c'est un apolitisme adhérant.
Cobrasse a écrit : N'importe quoi, c'est d'une débilité de lire cela :roll:
J'ai lu :

Le surcoût pour l’employeur sera compensé en partie par une baisse des cotisations sociales patronales pour les PME et les TPE.

C'est en gros plus de CSG... A moins que l'on change juste la part entre cotisation patronales et salariale... Ce qui serait bien. (Ça serait encore mieux de prélever la valeur socialisé sur la plus-value !)

Et j’ai discuté avec les gas de l'UPR sur les caisses de sécurité économique et pas des randoms adhérant des haut placés du parti, il est bien question d'être compétitif.

En faîte ce qui est surtout retenu c'est cette version :
– compensée par une baisse des cotisations – permettant une relance par la politique de la demande

Ce qui ne veut pas dire la même chose. Dans l'un on change le rapport salarial et patronal au sein du salaire socialisé, dans l'autre on diminue le salaire socialisé.

Déso, je lis entre les lignes. Quand on me dit une autre europe sinon rien, je comprends rien, quand on me dit de meilleurs hôpitaux et moins de salaire socialisé, je comprends de mins bon hôpitaux.
Cobrasse a écrit :Asselineau ne se moque pas, il est réaliste ! Jamais je pense le PCF ou PRCF n'arrivera à avoir à ses côté des libéraux, des gens d'extrême droite ...

Or justement il faut un parti qui puisse rallier tout le monde pour enfin libérer la France de l'emprise de l'UE ! C'est on ne peut plus compréhensible, d'où le fait que l'UPR ne prenne pas parti sur certains sujets qui sont certes importants, mais annexe dans l'objectif premier de récupérer notre démocratie avant toute chose !
Ça dépends à qui vous parlez.

Il y a des employeurs qui sont timorés, rongés jusqu'à la moelle par l'exploitation capitaliste, ils sont responsable, mais la responsabilité d'employeur leur fait du mal, alors il se cachent il se terrent et fuient leur responsabilités.
Ils ne voterons pas pour pour nous comme ça, pourtant nous pouvons les libérer du statut d'employeur, ils ont intérêt à nous soutenir.
Et ça se fait par de l'explication en détail.

Partie 2 :
Vous trouverez que dans la sphère militant il est important de considérer tous les bord politiques, ce n'est pas le cas dans la société civile.
petit détour :
Cobrasse a écrit : Crois-moi les adhérents, sympathisants sont bien conscients que le Frexit leur permet de retrouver de la souveraineté, ainsi que la démocratie, même si sans RIC elle ne reste que représentative, et donc par délégation !
C'est combien de % de la population Française? Hum Vous êtes palichons face au PCF d'après la libération. Et vous vous dîtes réalistes?

Les gens sont brisés psychologiquement intimidé par le capitalisme leur employeur, il faut leur proposer du concret du concret qui leur redonne à la fois espoir et confiance en eux, pour qu'ils s'intéressent à vous.

Et je ne parle pas de convaincre macron et sa clique. Il y a deux grandes classes divisées en plusieurs couches sociales.... Laquelle de ces 2 classes et la plus nombreuse et la plus apte à vouloir le Frexit? C'est ceux là qu'il faut repolitiser. Convaincre les militant adverses c'est juste gagner en temps de parole, il faut que ce temps de parole touche sa cible.
Cobrasse a écrit : Non ça ce sont avant tout "tes" "fantasmes" !!! Même si l'UPR veut renationaliser toutes les infrastructures d'utilité publique, ainsi qu'apporter et renforcer beaucoup de choses issues du CNR !
A l'échelle de la société civile, pour le moment le Frexit ce sont les fantasmes d'Asselienau par ta logique. On ne demande qu'une seul avancée, qui serait cohérente avec le reste du projet, et qui serait populaire au prêt des Français.. Tout aussi que le RIC.
Cobrasse a écrit : Tu n'as pas à être gentil, le RIC te permet de faire voter toute loi que tu désires et qui serait bonne pour l'ensemble des français, donc à partir de là, si tu convaincs les gens de l'importance de droits économiques à la personne, et bien les gens voteront massivement pour et ta loi sera adoptée et en vigueur grâce au RIC !
Donc Tout ce que Asselienau a à faire, c'est mettre le RIC en place, proposer juste le RIC car sinon les Français de droite et de gauches vont pas vouloir voter pour lui, et de faire passer ton son programme par RIC (frexit compris) en demandant à ses adhérant de lancer des pétitions pour chaque RIC.

Et sérieusement tes désirs XD Ça me rappelle cette affiche de propagande de l'UE soumettez-lez à vos désir.

Image

[smilie=005a.gif]
Cobrasse a écrit : Quand aux pétitions on connait les résultats qu'elles apportent !
C'est quoi le problème avec les pétitions? Ça ne carbure pas aux pétitions le RIC?
#4603397
Cette étape socialiste elle-même ne peut être atteinte directement dans la France de 2011, la situation n’étant à l’évidence pas révolutionnaire. Les luttes en cours sont encore majoritairement des luttes défensives mais des germes de contre-offensive existent. Si leur contenu est objectivement anticapitaliste, elles ne visent pas pour l’instant, dans l’ensemble, à abattre le capitalisme, mais à l’empêcher de laminer toutes les conquêtes sociales et de boucher toutes les perspectives. Les communistes doivent bien sûr participer à ces luttes, mais pour être « un pas en avant des masses », il leur faut aussi montrer qu’elles ne peuvent espérer la victoire dans le cadre de l’U.E. qui impose l’économie de marché (c’est-à-dire le capitalisme) comme horizon indépassable de toute activité humaine. Il en va de même des instances supranationales mondiales que sont l’OMC et le FMI.
Ce que le FMI a fait à la Grèce et l'OMC à l'UE devrait alerter les gens de l'UPR.
  • 1
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

encore un film antisémite J’ai mie[…]

Médecins burn-out

bon ben voilà, vous y allez, enfin un peu d[…]

quel travail ? ton tracteur a 500000 euros roul[…]

Les citations

https://youtu.be/1uVBXOLM2Zw