Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Réagissez aux prestations télévisées ou radiophoniques des hommes politiques, notifiez les émissions à ne pas rater, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4374479
Raphaëlle a écrit :
25 nov. 2017, 01:40
On se demande lequel, parmi ces journalopes, mérite le plus de recevoir des baffes.

Vraiment édifiant.

jE TAPERAIS BIEN Le gros chauve, mais je ne sais pas trop qui c'est. En tous cas, il ne se prend pas pour de la m...
#4374482
Le gros chauve comme tu dis, c'est François Asselineau, et si le fait de remettre les journaleux à leur place signifie pour toi : "ne pas se prendre pour de la merde", alors il a raison.
Il est normal qu'il essaie de se faire entendre puis comprendre, ce qui n'est pas simple vu la bassecours au milieu de laquelle il essaies tant bien que mal de s'exprimer.
Mon conseil : Ecoute ses vidéos et prouves-moi qu'il a tord. Regardes-en au moins une, ça dure pas très longtemps, tu devrai pouvoir trouver 5 minutes pour ça, non ?
#4374485
Raphaëlle a écrit :
25 nov. 2017, 01:40
On se demande lequel, parmi ces journalopes, mérite le plus de recevoir des baffes.

Vraiment édifiant.

Les journaleux sont pour la plupart d'entre eux des vendus serviles et malléables. Ils ne font que répéter bêtement ce qu'on leur a dit de dire. Le "on", ce sont les rédac' chefs qui eux-même ont ordre de dire ce que les pouvoirs publics leurs ordonnent de dire et les pouvoirs publics obéissent à qui ? Aux gros milliardaires, aux industriels, aux lobbies, etc... Brefs, au final, le français moyens doit faire avec le prêche de ces gros connards et bien rares sont ceux qui font le choix de vouloir sortir de la matrice pour découvrir de quoi est réellement fait le vrai monde.
Mais on est de plus en plus nombreux à se réveiller, avant que tout le monde ne soit massivement pleinement conscients, il va falloir des décennies et du haut de mes 40 ans, il est fort peu probable que je vois ça un jour mais, on y arrive inexorablement.
#4374509
spitfire a écrit : jE TAPERAIS BIEN Le gros chauve, mais je ne sais pas trop qui c'est. En tous cas, il ne se prend pas pour de la m...
Sur ce coup-là, tu as tort et tu réagis plus sur la personne que sur le fond. Tu as bien évidemment reconnu Asselineau avec qui tu ne partages les idées, c'est le moins, mais là il est clairement en face de journalistes dont la déontologie est passée par pertes et profits et qui le diabolisent malhonnêtement !

Apathie, lamentable comme d'habitude, et les autres ne sont pas mieux -sauf Haziza qui ne dit pas grand chose. Quatre contre un, cela ressemble à un tribunal, pas à un plateau TV
#4374512
mais...
je ne comprends pas...
n'importe quel animal politique DOIT passer par ce genre de plateaux, ou on le harcèle de questions. Ca permet au moins de les entrainer pour la directivité des débats.

on peut d'ailleurs critiquer cette mode là, qui consiste à jeter un pauvre politicien innocent, dans une marre de piranhas journalistes... mais c'est le tarif, un des passages obligés, une des figures imposées.
et nombreux sont les politiciens qui se sortent très très bien de ce genre d'épreuves.
#4374514
çà c'est calmé dans la matinale de France info, depuis septembre ils ne sont plus que 2 procureurs au lieu de 4. Mais le procureur en chef Apathie est toujours là .
C'est très désagréable pour l'auditeur, d' écouter quelqu'un qui est toujours interrompu par un petit roquet . Surtout que sur la fin de l'interwiev , le reste des questions est expédié en exigeant des reponses de 20 sec ........puisque que l'interwievé a perdu 20% de son temps à demander "est ce que je peux en placer une ? "
#4374523
agri-info-intox a écrit :
25 nov. 2017, 10:02
çà c'est calmé dans la matinale de France info, depuis septembre ils ne sont plus que 2 procureurs au lieu de 4. Mais le procureur en chef Apathie est toujours là .
C'est très désagréable pour l'auditeur, d' écouter quelqu'un qui est toujours interrompu par un petit roquet . Surtout que sur la fin de l'interwiev , le reste des questions est expédié en exigeant des reponses de 20 sec ........puisque que l'interwievé a perdu 20% de son temps à demander "est ce que je peux en placer une ? "
Et ils osent se prétendre journalistes ?! C'est pas du journalisme, c'est de l'inquisition et ça n'a aucun sens, c'est pour ça que je boycotte ce genre d'émissions car je n'ai pas besoin de ça pour me faire une opinion. D'ailleurs qui a besoin de ce genre d'émission pour se forger un avis ? Qui serait assez bête ?
#4374525
nymo a écrit :
25 nov. 2017, 09:57
mais... je ne comprends pas...

n'importe quel animal politique DOIT passer par ce genre de plateaux, ou on le harcèle de questions. Ca permet au moins de les entrainer pour la directivité des débats.
Ben ça, c'est normal de ta part et nous commençons à y être habitués.

Tu arrives à faire la différence toi entre un plateau TV et un tribunal inquisiteur ? Semblerait que non. Mets un Hollande, un Valls, un Fillon ou un Sarkozy face à ce quartet et tu verras que les questions ne seront pas les mêmes, ni même la manière de conduire l'entretien. Idem avec Macron, d'ailleurs. Et si tu penses malgré tout le contraire, ben... Tant pis.
#4374535
azaroth a écrit :
25 nov. 2017, 10:20
agri-info-intox a écrit :
25 nov. 2017, 10:02
çà c'est calmé dans la matinale de France info, depuis septembre ils ne sont plus que 2 procureurs au lieu de 4. Mais le procureur en chef Apathie est toujours là .
C'est très désagréable pour l'auditeur, d' écouter quelqu'un qui est toujours interrompu par un petit roquet . Surtout que sur la fin de l'interwiev , le reste des questions est expédié en exigeant des reponses de 20 sec ........puisque que l'interwievé a perdu 20% de son temps à demander "est ce que je peux en placer une ? "
Et ils osent se prétendre journalistes ?! C'est pas du journalisme, c'est de l'inquisition et ça n'a aucun sens, c'est pour ça que je boycotte ce genre d'émissions car je n'ai pas besoin de ça pour me faire une opinion. D'ailleurs qui a besoin de ce genre d'émission pour se forger un avis ? Qui serait assez bête ?
pas la peine de monter sur ses grands chevaux
déjà, ce phénomène a au moins 20 ans.
le jeu consiste, côté journaliste, à être le plus impertinent, désagréable, insupportable, et côté politicien victime, parvenir à sortir vivant de cette joute de cirque romain, en espérant si possible, réussir à détendre l'atmosphère, voire, faire rire un des journalistes inquisiteurs.

il ne faut pas se leurrer, les politiciens RECLAMENT ça!
au même titre que l'écrivain d'un nouveau ROMAN, RECLAME de passer à la moulinette d'un ardisson, d'un zemmour, d'une polony, d'un moix, etc...

Ca n'est pas du masochisme, de la part des "victimes innocentes faisant leur promo, littéraire ou politique", c'est un exercice qu'ils réclament. TOUS!

pourquoi ça?
parce que le buzz est un des instruments principaux de la com, aujourd'hui
c'est plutôt simple à comprendre
avec la myriade de canaux de diffusions, le volume de l'info a décuplé. C'est un brouhaha permanent: avénement des chaines d'infos continues, de nouveaux canaux associés à internet sont devenus des géants de l'information,

par conséquent, c'est TRES COMPLIQUE aujourd'hui, de se faire entendre. Même sur internet, ça crie à tue tête, en continu!
très compliqué, voire... IMPOSSIBLE d'être entendu, même par un petit nombre.
donc.... quelle stratégie? faire du bruit, le plus possible
un bon moyen, simple, basique, par exemple, est de traiter tout le monde d'hitler... là, on est à peu près sûrs que notre connerie aura au moins un peu circulé.

l'insulte méprisante en pleine face, est également un bon véhicule et pendant trois jours "holala, t'as vu ce que mélenchon a osé dire à l'autre, avant hier? c'est chaud")

il y a évidemment plein d'autres moyens
si on revient à ce cher adolf, lui, avait une méthode archi efficace, pour passer de total inconnu à archi connu.
Lui, sa méthode, c'était la baston, violente, si possible avec blessés, et morts, dans l'idéal.
Cela consistait à débarquer dans des brasseries, composées d'autres castagneurs radicaux mais d'une mouvance diverse.
La castagne était immédiate, le cout des réparations dans le tripot, considérable, et adolf, chaque matin suivant, achetait la presse locale, et nationale...

au début, il rageait... zéro ligne dans la presse.
après quelques bastons, enfin, il vit ENFIN 4 lignes dans un titre à tirage national. Mais son nom à lui n'est pas encore cité, juste quatre lignes évoquant des échauffourées à munich, entre deux bandes rivales d'excités.

Le second article, suite à la baston suivante, note ENFIN son nom, avec une faute d'orthographe en plus.
le troisième article, parle du nombre de blessés, de son nom enfin écrit correctement et du nom de son groupuscules d'excités.
et ainsi de suite
à sa manière, avant l'ère internet ou même télé, le adolf pratiquait lui aussi, son buzz promotionnel.
Ces gens, et trump, et le pen, l'ont pigé aussi... "bad publicity is good publicity"
tout le monde use de cette règle. Aujourd'hui dans la cacophonie générale, c'est la seule chose qui permette d'être entendu.

Il est donc indispensable, pour ces politiciens, de passer, chacun d'eux ce genre d'épreuves, dans un panier de sales journalistes hargneux et insupportables.

moi, ça fait longtemps que ça ne me choque plus
et quant à ceux qui me répondent "non mais tu trouves que c'est ça? le métier de journaliste? " et je leurs réponds "mais réveillez vous, ils sont comme ça depuis la nuit des temps, les journalistes, fouilles merde, chasseurs de scoop, inventeurs de scandales, de fakes, objectivité zéro, suivisme généralisé... pensée unique, pensée préfabriquée... enfin, ça c'est pas nouveau, quoi.
#4374538
Jean de Meung a écrit :
25 nov. 2017, 10:23
nymo a écrit :
25 nov. 2017, 09:57
mais... je ne comprends pas...

n'importe quel animal politique DOIT passer par ce genre de plateaux, ou on le harcèle de questions. Ca permet au moins de les entrainer pour la directivité des débats.
Ben ça, c'est normal de ta part et nous commençons à y être habitués.

Tu arrives à faire la différence toi entre un plateau TV et un tribunal inquisiteur ? Semblerait que non. Mets un Hollande, un Valls, un Fillon ou un Sarkozy face à ce quartet et tu verras que les questions ne seront pas les mêmes, ni même la manière de conduire l'entretien. Idem avec Macron, d'ailleurs. Et si tu penses malgré tout le contraire, ben... Tant pis.
mais je n'ai aucun problème à accepter ta terminologie de "tribunaux d'inquisiteurs", ça ne me dérange pas du tout.
je dis juste que c'est une réalité

c'est comme, aller critiquer le merveilleux travail de ces journalistes tant épris d'éthique et de déontologie, lol.

Oh, ça va... ça a toujours été comme ça.
les médias ne sont pas là pour informer, mais pour nous aider à penser comme il faut. rien de nouveau.
#4374547
nymo a écrit :
mais je n'ai aucun problème à accepter ta terminologie de "tribunaux d'inquisiteurs", ça ne me dérange pas du tout.
je dis juste que c'est une réalité

les médias ne sont pas là pour informer, mais pour nous aider à penser comme il faut. rien de nouveau.
C'est là qu'est le problème, justement, celui de trouver normales ces pratiques journalistiques. Moi je ne les trouve pas normales ! D'autant que l'extrait en question est assez édifiant, que l'on soit d’accord ou non avec Asselineau qui, au passage, les rembarre plutôt bien et les renvoie à leur cœur de métier : l'enquête.

Parle pour toi, ce sur quoi je suis bien désolé, du reste. [smilie=icon_smile034.gif]
#4374552
Jean de Meung a écrit :
25 nov. 2017, 10:48
nymo a écrit :
mais je n'ai aucun problème à accepter ta terminologie de "tribunaux d'inquisiteurs", ça ne me dérange pas du tout.
je dis juste que c'est une réalité

les médias ne sont pas là pour informer, mais pour nous aider à penser comme il faut. rien de nouveau.
C'est là qu'est le problème, justement, celui de trouver normales ces pratiques journalistiques. Moi je ne les trouve pas normales ! D'autant que l'extrait en question est assez édifiant, que l'on soit d’accord ou non avec Asselineau qui, au passage, les rembarre plutôt bien et les renvoie à leur cœur de métier : l'enquête.

Parle pour toi, ce sur quoi je suis bien désolé, du reste. [smilie=icon_smile034.gif]
ok
c'est toi qui a raison, alors
il faut raler il faut dire basta
y en a marre de ces sales journalistes, qui ont oublié tous leurs principes
y en a marre de cette société de consommation
ou l'info doit être coupée par la publicité continue.
y en a marre y en a marre.

en attendant, mon chéri, ça fait un peu 50 ans que ça fonctionne comme ça, quoi.
donc... si entretemps, tu assistes à un développement exponentiel du nombre de conneries télé, style le loft, (et encore, il parait que c'était le top, comparé au niveau actuel, lol) faudrait peut être s'interroger de pourquoi ce système est en place depuis des lustres et ne fait que s'aggraver.

enfin, je sais pas, je n'ai jamais vu la télé, comme un gentil objet, destiné à autre chose que de shooter les méninges, de prêt à penser ou de barres chocolatées.
il y a bien sur des exceptions, des débats extra, des sujets extra, et même parfois des chaines qui te dégotent des films venus de nulle part.
ouais... mais là... on parle de 1% de la télé (et encore)

en attendant, droit de réponse, n'existe plus, dossiers de l'écran, dégagé.
maintenant, on a les enfants de la télé, ou le mercredi, rien n'est permis.

ces gros nazes sont tellement nazes, qu'ils font des émissions sur la télé d'hier, hahahaha

allez....
alors, après, se plaindre de la déontologie des journaleux de politicaille, hein... pardon.... c'est un point de détail comme dirait l'autre.
#4374555
nymo a écrit :
25 nov. 2017, 10:38
pas la peine de monter sur ses grands chevaux
déjà, ce phénomène a au moins 20 ans.
un peu moins de 20 ans . Ce genre d'émissions de plateau se voulait l'opposé des interview lèche cul que pratiquait PPDA avec Chirac et les ministres au pouvoir .
Mais elles n'en sont pas moins lèche cul, comme on le voit avec Asselineau . Il s'agit de recadrer sèchement les personnalités politiques qui s'opposent à la version officielle et politiquement correcte .

Politiquement correct, ne voulant absolument pas dire obséquieux avec l'ensemble des politiques . Il faut au contraire quelques têtes de turc et enfoncer la tête de ceux qui trébuchent. On l'a vu cette semaine avec Filoche .
Par contre un Valls, qui est dans la ligne de la bien pensence est ménagé .
#4374556
nymo a écrit : c'est toi qui a raison, alors

donc... si entretemps, tu assistes à un développement exponentiel du nombre de conneries télé, style le loft, (et encore, il parait que c'était le top, comparé au niveau actuel, lol) faudrait peut être s'interroger de pourquoi ce système est en place depuis des lustres et ne fait que s'aggraver.
Bien évidemment.

Ou ne pas rentrer dans le système, système qui me désole autant que toi mais auquel j’essaie de ne pas céder. Et la critique du journalisme en fait partie.

Je regardais un temps une émission sur la 5, le dimanche vers 18h30. Je ne la regarde plus tant elle est manipulatrice, tout comme je ne regarde plus jamais BFM, pour la même raison. C'est à nous de faire changer les choses ! Et je suis bien d'accord avec toi, vu l’évolution générale des médias, nous sommes mal barrés.

De là à trouver ça normal, ça se discute. ;)
#4374558
aba a écrit :
25 nov. 2017, 10:45
Un lien sur l'origine idéologique des journalistes:
https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/PPA

Comment faire pour que les médias soient libres ?
Document affiché dans ma salle de cours.
Peu exploitable pour des collégiens évidemment mais ça me permet de rester les pieds sur Terre et de savoir dans quel monde nous vivons.
#4374559
agri-info-intox a écrit :
25 nov. 2017, 11:00
nymo a écrit :
25 nov. 2017, 10:38
pas la peine de monter sur ses grands chevaux
déjà, ce phénomène a au moins 20 ans.
un peu moins de 20 ans . Ce genre d'émissions de plateau se voulait l'opposé des interview lèche cul que pratiquait PPDA avec Chirac et les ministres au pouvoir .
Mais elles n'en sont pas moins lèche cul, comme on le voit avec Asselineau . Il s'agit de recadrer sèchement les personnalités politiques qui s'opposent à la version officielle et politiquement correcte .

Politiquement correct, ne voulant absolument pas dire obséquieux avec l'ensemble des politiques . Il faut au contraire quelques têtes de turc et enfoncer la tête de ceux qui trébuchent. On l'a vu cette semaine avec Filoche .
Par contre un Valls, qui est dans la ligne de la bien pensence est ménagé .
valls dans la ligne de la bien pensance?

putain... vous êtes chiants à changer sans arrêt le sens des mots

le "pas d'amalgame", vaut autant pour ceux qui traitent de fascistes les lepénistes
que ceux qui traitent les musulmans de terroristes.
quant à la bien pensance, ça ne consiste pas à dire "il n'y a pas assez de blancos, ici" ou "l'islam est un problème"

je sais bien qu'il peut y avoir différents politiquement corrects, ou différentes bien pensances
mais valls n'a rien à faire là dedans.
c'est un gros abus de langage de ta part, pour moi.
on peut ne pas aimer du tout le valls et ses propos récents, mais dire bien pensance, le concernant, ça, non, je ne pige pas
#4374561
nymo a écrit :alors, après, se plaindre de la déontologie des journaleux de politicaille, hein... pardon.... c'est un point de détail comme dirait l'autre.
Point de détail dis-tu ? Je croyais qu'ils faisaient l'opinion ?

Je te rappelle tes propos, des fois que la contradiction t’échappe : "les médias ne sont pas là pour informer, mais pour nous aider à penser comme il faut. rien de nouveau."

Nous aider à penser comme il faut, je n'appelle pas ça un point de détail. Tu es incohérent. [smilie=valoranim01.gif]
#4374563
Jean de Meung a écrit :
25 nov. 2017, 11:02
nymo a écrit : c'est toi qui a raison, alors

donc... si entretemps, tu assistes à un développement exponentiel du nombre de conneries télé, style le loft, (et encore, il parait que c'était le top, comparé au niveau actuel, lol) faudrait peut être s'interroger de pourquoi ce système est en place depuis des lustres et ne fait que s'aggraver.
Bien évidemment.

Ou ne pas rentrer dans le système, système qui me désole autant que toi mais auquel j’essaie de ne pas céder. Et la critique du journalisme en fait partie.

Je regardais un temps une émission sur la 5, le dimanche vers 18h30. Je ne la regarde plus tant elle est manipulatrice, tout comme je ne regarde plus jamais BFM, pour la même raison. C'est à nous de faire changer les choses ! Et je suis bien d'accord avec toi, vu l’évolution générale des médias, nous sommes mal barrés.

De là à trouver ça normal, ça se discute. ;)
non, je ne dis pas que c'est normal
je vais même te dire que ça fait partie des motifs qui m'ont fait être un "anti électeur"

pour me protéger de ma lâcheté civique je me disais "au moins, je ne risque pas d'aller voter pour celui qu'on m'aura désigné à élire"
j'ai la télé depuis très peu, et je ne trouve pas que ce soit intelligent d'en avoir pris une
mais ils sont tellement chiants les opérateurs "mais monsieur, vous ne comprenez pas? je vous dis que la télé, c'est gratuit ou seulement 1 euro et vous avez des millions de chaines disponibles, c'est offert dans votre contrat" "je vous dis que je m'en fous, je n'ai pas de télé et j'en suis heureux".
mais ce que je connaissais de la télé et ce que je constate comme évolution a tout pour me déprimer
c'est consternant. et voir que ça marche, c'est le plus humiliant qui soit, pour l'espèce humaine.

et comme je vois que la machine est en place depuis bien avant ma naissance et que le tout ne fait qu'empirer, je me dis que la seule solution c'est de mettre la télé à la casse.
le problème, c'est que TOUS les électeurs de Trump, c'est ce qu'ils ont fait, ils ont viré la télé, et ne jurent plus que par Facebook.

clairement, ça a l'air vachement mieux!! ce nouveau trip info par Facebook... lol, sacré résultat, youpi.

ça pue ce truc, si tu ne le sent pas, m[…]

Qui participe à la manif demain ?

je tais son nom pour ne pas me porter la poiss[…]

La question centrale : -pourquoi le capitalisme a […]