Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Réagissez aux prestations télévisées ou radiophoniques des hommes politiques, notifiez les émissions à ne pas rater, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4541009
Valmont France a écrit :
10 oct. 2018, 12:23
Tieum a écrit :
10 oct. 2018, 09:34
Raphaëlle a écrit :
10 oct. 2018, 00:08


La frange des prolos éreintés se tournent actuellement vers François Ruffin. Une scission entre celui-ci et Mélenchon est probable avant la fin de la législature.
Je pense plutôt que Mélenchon sera amené à faire un choix entre Ruffin et Corbières.

Corbières est présenté comme son poulain, son plus proche, mais personnellement, je pense que Mélenchon a bien plus de proximité idéologique avec Ruffin qu'avec Corbières.
En cette période de foires des vins, JLM fera peut-être le choix Corbières :D


Joli , par contre les vins du pays de l'Aude , les Corbières , sont d'affreuses piquettes , de la vinasse pour clodos .
#4541437
J'ai fait l'effort de lire tous les posts sur ce sujet mais je n'ai lu aucune réponse concernant les raisons de cette lettre de Onfray, ni sur les accusations d'homophobies le concernant, ni sur son profil psychologique. En fait aucun post intéressant en somme :lol: .
De ce fait et dans ma grande bonté d'âme, je m'en vais éclairer vos lanternes .
Onfray prétend que Macron veut le priver d'antenne à tout prix, les cours qu'il donne à l'Université populaire de Caen ne seront plus diffusés à l'antenne désormais comme c'était le cas auparavant.
Concernant la lettre qui est clairement homophobe, on devine aisément le dégoût qu'il a pu ressentir en voyant la photo de Macron affiché à côté du beau black, ses propos respirant l'abjection la plus totale.
Enfin ,Onfray se justifie de cette lettre en affirmant qu'il s'agit d'une satire et que ceux qui le critique n'ont pas d'humour. Pour l'avoir vu dans de nombreuses émissions, j'ai rarement vu quelqu'un d'aussi sinistre et cynique. Il ne sourit quasiment jamais même face à des humoristes et sa lettre est du même accabit dans la mesure ou elle n'est qu'un vulgaire brûlot ne servant qu'a attirer l'attention au moment même ou il sort un bouquin.
Pour le premier paragraphe. Vous aurez compris qu'il s'agit ici d'une satire! 8-)
#4541443
Les liquidateurs a écrit :
11 oct. 2018, 14:52
J'ai noté dans votre réponse cette remarque "... la photo de Macron affiché à côté du beau black ..."
Seriez vous un peu jalouse de Manu ?

" Homophobe " "beau black" . Notre nouvel ami doit prendre du rond .
#4541463
jack127 a écrit :
11 oct. 2018, 14:32
J'ai fait l'effort de lire tous les posts sur ce sujet mais je n'ai lu aucune réponse concernant les raisons de cette lettre de Onfray, ni sur les accusations d'homophobies le concernant, ni sur son profil psychologique. En fait aucun post intéressant en somme :lol: .
De ce fait et dans ma grande bonté d'âme, je m'en vais éclairer vos lanternes .
Onfray prétend que Macron veut le priver d'antenne à tout prix, les cours qu'il donne à l'Université populaire de Caen ne seront plus diffusés à l'antenne désormais comme c'était le cas auparavant.
Concernant la lettre qui est clairement homophobe, on devine aisément le dégoût qu'il a pu ressentir en voyant la photo de Macron affiché à côté du beau black, ses propos respirant l'abjection la plus totale.
Enfin ,Onfray se justifie de cette lettre en affirmant qu'il s'agit d'une satire et que ceux qui le critique n'ont pas d'humour. Pour l'avoir vu dans de nombreuses émissions, j'ai rarement vu quelqu'un d'aussi sinistre et cynique. Il ne sourit quasiment jamais même face à des humoristes et sa lettre est du même accabit dans la mesure ou elle n'est qu'un vulgaire brûlot ne servant qu'a attirer l'attention au moment même ou il sort un bouquin.
Pour le premier paragraphe. Vous aurez compris qu'il s'agit ici d'une satire! 8-)
Homophobie : " hostilité, explicite ou implicite, mais violente et agressive envers des individus dont les préférences amoureuses ou sexuelles concernent des individus de même sexe ".

Onfray serait à vos yeux, un être vulgaire manquant de distinction, un cynique bravant les convenances, un personnage sinistre ne sourirant que sous la torture et encore, et opportuniste qui plus est, profitant de circonstances dont il pourrait tirer quelques avantages. Tout ce que vous n'aimez pas, finalement. Donc homophobe.

Et vous avez deviné, toujours avec vos yeux, le dégoût que le sieur Onfray a ressenti à la vue d'une photo montrant un black, dont vos yeux encore, conçoivent la beauté nue, comme une préférence toute subjective à exprimer un esthétisme particulier plutôt qu'un élément décoratif.
A chacun ses extases ! 8-)
#4541474
Eh bien, les réactions n'ont pas tardées comme je m'y attendais et les heureux protagonistes qui s'en sont donnés à coeur joie sont à peu près ceux auquels je m'attendais avec des réponses de leur niveaux, c'est à dire du caniveau, sans argumention. Pas étonnant qu'il vénère Onfray. Encore que ce dernier n'est pas dénué d'intelligence hélas confinée dans un esprit trop étriqué. Hélas, on fait trop de place à ce genre de personnages uniquement parcequ'ils font du clash et qu'ils répondent à une tranche de la population aigrie et nostalgique d'une époque révolue alors qu'il existe une foule de "penseurs" autrement plus intéressant.

ps: je n'ai fait que reprendre Onfray en parlant du "beau black", visiblement celà vous aura échappé et vos remarques me concernant prouve votre grande impartialité...
#4541478
jack127 a écrit :
11 oct. 2018, 17:02
Eh bien, les réactions n'ont pas tardées comme je m'y attendais et les heureux protagonistes qui s'en sont donnés à coeur joie sont à peu près ceux auquels je m'attendais avec des réponses de leur niveaux, c'est à dire du caniveau, sans argumention. Pas étonnant qu'il vénère Onfray. Encore que ce dernier n'est pas dénué d'intelligence hélas confinée dans un esprit trop étriqué. Hélas, on fait trop de place à ce genre de personnages uniquement parcequ'ils font du clash et qu'ils répondent à une tranche de la population aigrie et nostalgique d'une époque révolue alors qu'il existe une foule de "penseurs" autrement plus intéressant.

ps: je n'ai fait que reprendre Onfray en parlant du "beau black", visiblement celà vous aura échappé et vos remarques me concernant prouve votre grande impartialité...
Encore un adepte de la flagellation ! :D

Eh ben non, tu ne seras pas puni comme tu en as envie.

Frustré, hein !
#4541634
Tieum a écrit :
10 oct. 2018, 09:32
Knulp a écrit :
09 oct. 2018, 20:56
Tieum a écrit :
09 oct. 2018, 14:36
Mélenchon est une de ses cibles favorite.
Pourtant il n'était pas loin de le soutenir à un moment.
C'est que Mélenchon a déçu en n'etant pas clair par exemple sûr l'insécurité et l'islamisme, deux sujets qui inquiètent son électorat populaire.
La France insoumise est d'ailleurs de plus en plus divisée entre prolétaires éreintés qui peuvent toujours dégager au RN et gauchistes révolutionnaires.
Il y a également une division souverainiste protectionniste vs internationaliste.

Ce que dénonce Onfray chez Mélenchon n'a rien à voir avec l'islam et la sécurité, c'est presque le contraire, c'est son autoritarisme et sa position "robespierriste" de la conduite du pays. Pour simplifier, Mélenchon est un centralisateur, Onfray défend plutôt l'école "régionaliste" (je n'ai pas les termes académiques désolé). Pour Onfray, Mélenchon est un autocrate en puissance.
Les considérations d'Onfray sur la Révolution française et sur Robespierre sont illusoires. Je pourrais le montrer mais on va encore me trouver trop long et trop alambiqué. Ce sont des choses compliquées et j'ai bien compris que j'emmerde tout le monde en voulant être précis.

Je vais donc dire que les propos d'Onfray sont juste de la merde, ça devrait aller comme ça ?

Laissez Ruffin tranquille,il fait son bonhomme de chemin, c'est intéressant.

Ce n'est pas Onfray qui va régénérer la gauche. Son "régionalisme" est inaudible, la fonction de ce genre d'éléments étant maintenant de casser l'Etat et il n'y a personne de plus "régionaliste" de nos jours que les technocrates bruxellois, les banquiers et autres faiseurs de fric les plus rapaces. Et les rêves bucoliques d'Onfray sur le retour aux champs et autres pitreries n'y changeront rien.

L'Europe des "régions",ils kiffent ça à mort, à Bruxelles, c'est le coin qu'ils te mettent partout pour pulvériser les Etats.
C'est une grosse couillonade et avant de s'occuper de Mélenchon et de Ruffin, Onfray ferait mieux de se demander pourquoi et comment il la sanctionne, de façon prétendûment anarchiste ou chaipakoi, mais qui revient en fait à lécher le cul du pouvoir.
Avec des révolutionnaires de ce genre, la réaction a de beaux jours devant elle.
#4541721
Courtial a écrit :
12 oct. 2018, 00:36
Tieum a écrit :
10 oct. 2018, 09:32
Knulp a écrit :
09 oct. 2018, 20:56


Pourtant il n'était pas loin de le soutenir à un moment.
C'est que Mélenchon a déçu en n'etant pas clair par exemple sûr l'insécurité et l'islamisme, deux sujets qui inquiètent son électorat populaire.
La France insoumise est d'ailleurs de plus en plus divisée entre prolétaires éreintés qui peuvent toujours dégager au RN et gauchistes révolutionnaires.
Il y a également une division souverainiste protectionniste vs internationaliste.

Ce que dénonce Onfray chez Mélenchon n'a rien à voir avec l'islam et la sécurité, c'est presque le contraire, c'est son autoritarisme et sa position "robespierriste" de la conduite du pays. Pour simplifier, Mélenchon est un centralisateur, Onfray défend plutôt l'école "régionaliste" (je n'ai pas les termes académiques désolé). Pour Onfray, Mélenchon est un autocrate en puissance.
Les considérations d'Onfray sur la Révolution française et sur Robespierre sont illusoires. Je pourrais le montrer mais on va encore me trouver trop long et trop alambiqué. Ce sont des choses compliquées et j'ai bien compris que j'emmerde tout le monde en voulant être précis.
Salut Courtial,

j'en profite parce que je ne crois pas en avoir parlé avec toi.
Ma "consommation" de fopo est aléatoire et souvent contrainte par le temps pour une raison ou pour une autre, ça m'arrive pleins de fois de ne pas pouvoir continuer une discussion parce que le temps manque et ensuite, quand celui-ci a passé (le temps), il n'y a plus d'intérêts à remonter le sujet pour reprendre une discussion laissée en suspend depuis une semaine.
Du coup, c'est vrai, ça m'arrive souvent de zapper les "pavés" non pas parce qu'ils n'ont pas 'intérêts, mais plutôt parce que je viens ici avant tout par divertissement, du coup je vais à la facilité et sur des posts auxquels je pourrais répondre car plutôt court.

Fin de l'aparté ;)
Je vais donc dire que les propos d'Onfray sont juste de la merde, ça devrait aller comme ça ?

Laissez Ruffin tranquille,il fait son bonhomme de chemin, c'est intéressant.

Ce n'est pas Onfray qui va régénérer la gauche. Son "régionalisme" est inaudible, la fonction de ce genre d'éléments étant maintenant de casser l'Etat et il n'y a personne de plus "régionaliste" de nos jours que les technocrates bruxellois, les banquiers et autres faiseurs de fric les plus rapaces. Et les rêves bucoliques d'Onfray sur le retour aux champs et autres pitreries n'y changeront rien.

L'Europe des "régions",ils kiffent ça à mort, à Bruxelles, c'est le coin qu'ils te mettent partout pour pulvériser les Etats.
C'est une grosse couillonade et avant de s'occuper de Mélenchon et de Ruffin, Onfray ferait mieux de se demander pourquoi et comment il la sanctionne, de façon prétendûment anarchiste ou chaipakoi, mais qui revient en fait à lécher le cul du pouvoir.
Avec des révolutionnaires de ce genre, la réaction a de beaux jours devant elle.
Non, on ne laisse pas Ruffin tranquille, nous sommes beaucoup à gauche à suivre avec intérêt son parcours, moi ça me cause ce retour à la gauche de terrain. Il a toujours ses paradoxes mais son cheminement est intéressant, et ce n'est pas anecdotique qu'il ait fait le choix de se mettre dans la roue de la FI.
Moi tant qu'il peut influer, et peser, le plus possible pour mettre en deuxième plan les équipes parisiennes, ça me va.

Pour Onfray, il oscille entre clairvoyance et obscurantisme, il a du mal à se départir de sa posture soi disant vertueuse pour attaquer les méchants autocrates vilains pas beau...
Pour derrière se plaindre de l'inaction et de la stérilité du pouvoir face aux lobbys.

Peut être qu'il se déridera avec le temps, il va vieillir encore, ça peut venir...
#4541951
JPS38 a écrit :
11 oct. 2018, 17:12
jack127 a écrit :
11 oct. 2018, 17:02
Eh bien, les réactions n'ont pas tardées comme je m'y attendais et les heureux protagonistes qui s'en sont donnés à coeur joie sont à peu près ceux auquels je m'attendais avec des réponses de leur niveaux, c'est à dire du caniveau, sans argumention. Pas étonnant qu'il vénère Onfray. Encore que ce dernier n'est pas dénué d'intelligence hélas confinée dans un esprit trop étriqué. Hélas, on fait trop de place à ce genre de personnages uniquement parcequ'ils font du clash et qu'ils répondent à une tranche de la population aigrie et nostalgique d'une époque révolue alors qu'il existe une foule de "penseurs" autrement plus intéressant.

ps: je n'ai fait que reprendre Onfray en parlant du "beau black", visiblement celà vous aura échappé et vos remarques me concernant prouve votre grande impartialité...
Encore un adepte de la flagellation ! :D

Eh ben non, tu ne seras pas puni comme tu en as envie.

Frustré, hein !
J'avais décelé un côté sombre chez Onfray bien avant sa lettre qui n'a fait que confirmé cette tendance. Il doit avoir un problème d'ordre sexuel ou plutôt de désordre...celà vous fait au moins un point commun! :lol:
#4542731
Tieum a écrit :Non, on ne laisse pas Ruffin tranquille, nous sommes beaucoup à gauche à suivre avec intérêt son parcours, moi ça me cause ce retour à la gauche de terrain. Il a toujours ses paradoxes mais son cheminement est intéressant, et ce n'est pas anecdotique qu'il ait fait le choix de se mettre dans la roue de la FI.
Moi tant qu'il peut influer, et peser, le plus possible pour mettre en deuxième plan les équipes parisiennes, ça me va.
Ce que je ne saisis pas dans le message, c'est le premier mot ("non") puisqu'il semble que nous disions la même chose...(mais en disant "laisser tranquille", je me suis peut-être exprimé de manière ambiguë, ce qui nous ramène à la question des gros "pavés", peut-être chiants mais évitant ce type de problème. Je n'y reviens pas).
Dans ce que tu appelles les paradoxes, tu songeais peut-être à celui-ci : on en a ras le bol des professionnels de la politique qui s'installent pour faire carrière comme des rats dans un bon gruyère. Mais en même temps, l'amateurisme est-il une solution ? Son idée, par exemple, de se rémunérer au SMIC, il a reconnu lui-même que c'était une connerie. Ca ne marche pas, tu ne peux pas fonctionner comme député avec le SMIC. (Parce qu'en général, tu as une famille, à côté).
Son initiative partait sans doute d'un bon sentiment, mais on ne fait pas de politique (au sens noble, pas au sens cynique profiteur) avec de bons sentiments seulement.
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Bon faut savoir, émergence du IV Reich […]

Bonsoir...Ben moi je pense que de désillus[…]

@Courtial https://www.youtube.com/watch?v=lHuj[…]

Ces propos vont rendre les gens plus agressifs. […]