Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Tout sur le sport et les sports en général.

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par wolfy
#4244434
Tirreno Adriatico: l'étape pour Dennis, la victoire finale pour Quintana

Image
Grand spécialiste du contre-la-montre, l'Australien Rohan Dennis a, sans grande surprise, parfaitement négocié la dernière étape de Tirreno Adriatico. Sur un parcours parfaitement plat de 10,5km, le champion d'Australie de la discipline a devancé le Néerlandais Jos Van Emden (Lotto NL-Jumbo) et l'Australien Michael Hepburn (Orica-Scott) de 3 secondes. Une belle performance qui lui a permis de s'emparer de la deuxième place de Tirreno Adriatico aux dépens du Français Thibaut Pinot (FDJ). Ce dernier doit se contenter d'une troisième place toutefois prometteuse pour la suite de la saison.

La victoire finale revient quant à elle au Colombien Nairo Quintana qui avait déjà brillé sur ces mêmes routes en 2015. Ce nouveau succès est de très bon augure pour le coureur de la formation Movistar à quelques semaines du Tour d'Italie.
http://www.francetvsport.fr/cyclisme/ti ... ana-383555

Image

Le classement de cette étape chronométrée, remportée par Rohan Dennis (BMC)

Image

Le classement général final de l'édition 2017 du Tirreno-Adriatico Encore une fois, c'est Quintana qui l'emporte.

Image

Image

Avatar du membre
par wolfy
#4246008
Image

Ce samedi 18 mars se tiendra la 108e édition de Milan San Remo. La Primavera, avec ses 291 kilomètres, est la plus longue course cycliste de l'année. Outre sa longueur, ses principales difficultés résident en les montées du col du Turchino, ancien juge de paix de la course avant-guerre, escaladé à mi-course, et des montées de la Cipressa et du Poggio dans les 30 derniers kilomètres.

Image

FAVORIS
☆☆☆☆☆ (Les hommes en très grande forme, passant les bosses)
Sagan (2 étapes sur Tirreno), Gaviria (1 étape sur Tirreno)

☆☆☆☆ (En très bonne forme mais un peu moins rapide)
Van Avermaet (Vainqueur du Nieuwsblad, 2e des Strade), Colbrelli (1 étape sur Paris-Nice), Démare (1 étape sur Paris-Nice, vainqueur sortant)

☆☆☆ (Très bons sprinters passant les bosses mais moins en forme)
Kristoff, Degenkolb, Matthews

☆☆
(Bons sprinters passant les bosses : Stuyven, Boonen, Swift, Boasson Hagen, Roelandts), (Très bons sprinters en retrait sur les bosses : Viviani, Bennett, Cavendish, Ewan, Bouhanni)


(4x4 pas manchot au sprint et en très grande forme : Felline, LL.Sanchez, Kwiatkowski, Wellens, Ulissi, Benoot, Alaphilippe (sous réserve de participation)), (sprinters honnêtes mais grands habitués de la Primavera : Lobato, Bennati, Cimolai, Bonifazio, Modolo, Trentin)

STATISTIQUES
D'où sort le vainqueur ?
De Paris-Nice (depuis 2001) : 5 (2011 à 2016 sauf 2013)
De Tirreno (depuis 2001) : 11 (de 2001 à 2010 et 2013)

Recordman de victoires :
- Merckx 7 succès (1966, 1967, 1969, 1971, 1972, 1975, 1976)
- Girardengo 6 succès
- Zabel 4 succès

A priori, il y aura 6 anciens vainqueurs au départ cet année (Pozzato, Cavendish, Gerrans, Kristoff, Degnkolb et Démare)

Recordman de participations :
- Tosatto 17
- Zabel 16
- Petacchi 16

Les plus expérimentés au départ cet année, devraient être Bernhard Eisel, Filippo Pozzato et Tom Boonen avec 13 participations
PALMARES
2001 : Erik ZABEL (Telekom)
Sprint Massif entre 19 coureurs

2002 : Mario CIPOLLINI (Acqua e Sapone)
Sprint Massif entre 44 coureurs

2003 : Paolo BETTINI (Quick Step)
Sprint à trois entre Bettini, Celestino et Paolini, 11" devant un peloton de 68 coureurs

2004 : Oscar FREIRE (Rabobank)
Sprint Massif entre 62 coureurs

2005 : Alessandro PETACCHI (Fassa Bortolo)
Sprint Massif entre 39 coureurs

2006 : Filippo POZZATO (Quick Step)
Pozzato vainqueur en solitaire devant un peloton de 32 coureurs

2007 : Oscar FREIRE (Rabobank)
Sprint Massif entre 46 coureurs

2008 : Fabian CANCELLARA (CSC)
Cancellara vainqueur en solitaire

2009 : Mark CAVENDISH (Columbia-High Road)
Sprint Massif entre 34 coureurs

2010 : Oscar FREIRE (Rabobank)
Sprint Massif entre 25 coureurs

2011 : Matt GOSS (HTC-High Road)
Goss vainqueur au sprint d'un groupe de 10 coureurs

2012 : Simon GERRANS (Orica Green Edge)
Gerrans vainqueur au sprint d'un groupe de 3 coureurs

2013 : Gerald CIOLEK (MTN Qhubeka) :love:
Ciolek vainqueur au sprint d'un groupe de 6 coureurs

2014 : Alexander KRISTOFF (Katusha)
Sprint Massif entre 25 coureurs

2015 : John DEGENKOLB (Giant-Alpecin)
Sprint Massif entre 26 coureurs

2016 : Arnaud DEMARE (FDJ)
Sprint Massif entre 31 coureurs
DIFFUSION TV

La Chaine l'Equipe. A partir de 14h (rediffusion à partir de 18h30)

Image
Avatar du membre
par FaC
#4246569
Salut Wolfy.
Merci pour tes vidéos et ta petite attention. J'ai très fortement levé le pied du fopo, fatigué de voir s'épendre la bêtise fière, mais je continue d'y passer, notamment pour venir voir ce topic et ce que tu y mets.
Sinon, à la fois content et déçu pour Alaphilippe. S'il prend la roue de Sagan à la place de celle de Kwiat, je pense qu'il l'emporte. C'est dommage, il passe vraiment à côté de beaux exploits mais je ne vais pas lui jeter la pierre. Ce qu'il fait est remarquable et il fera je pense une énorme saison en espérant qu'il en claque une belle.
On peut aussi saluer Démare et Bouhanni qui étaient tous les deux dans le coup.
On a là un beau trio. Si on rajoute le Tirreno de Pinot, ça fait un beau début de saison.
wolfy a/ont remercié ça
Avatar du membre
par wolfy
#4246646
FaC a écrit :
19 mars 2017, 02:08
Salut Wolfy.
Merci pour tes vidéos et ta petite attention. J'ai très fortement levé le pied du fopo, fatigué de voir s'épendre la bêtise fière, mais je continue d'y passer, notamment pour venir voir ce topic et ce que tu y mets.
Sinon, à la fois content et déçu pour Alaphilippe. S'il prend la roue de Sagan à la place de celle de Kwiat, je pense qu'il l'emporte. C'est dommage, il passe vraiment à côté de beaux exploits mais je ne vais pas lui jeter la pierre. Ce qu'il fait est remarquable et il fera je pense une énorme saison en espérant qu'il en claque une belle.
On peut aussi saluer Démare et Bouhanni qui étaient tous les deux dans le coup.
On a là un beau trio. Si on rajoute le Tirreno de Pinot, ça fait un beau début de saison.
Merci FAC

Alaphilippe est jeune , 24 ans. Il aura encore l'occasion dans les courses à venir de s'illustrer avant le plat de résistance du Tour de France.
Nous avons une belle brochette de coureurs français qui sont capables de lutter avec les meilleurs maintenant. D'ailleurs on retrouvera Julian , Nacer Bouhanni et Romain Bardet au Tour de Catalogne qui débute Lundi . Ce sera la prochaine épreuve du World Tour à suivre. Je pense que l'ami Solferino sera également aux aguets avec Contador et Valverde au départ :)
C'est Eurosport qui diffusera , chaque soir je mettrai le résumé vidéo de l'étape et les résultats illustrés de photos.
Avatar du membre
par wolfy
#4246651
Roger Pingeon, vainqueur du Tour de France 1967, est décédé

L'ancien champion cycliste Roger Pingeon est mort la nuit dernière d'une crise cardiaque à l'âge de 77 ans à son domicile dans l'Ain, a appris l'AFP auprès de ses proches.

http://www.24matins.fr/topnews/une/cycl ... matchactus
C'est le troisième vainqueur de la Grande Boucle à décéder cet hiver après le Suisse Ferdi Kübler (97 ans, vainqueur en 1950) le 30 décembre, puis Roger Walkowiak (89 ans, vainqueur en 1956) le 7 février. Vingt-trois vainqueurs du Tour sont encore en vie, dont le doyen est l'Espagnol Federico Bahamontes (88 ans, vainqueur en 1959).

Roger Pingeon "a été foudroyé ce matin vers 04h00 par une crise cardiaque", a indiqué à l'AFP le maire de Beaupont (Ain), Georges Gouly.

Depuis les années 2000, l'ancien champion était revenu dans l'Ain, en terres bressanes, à Beaupont, 700 habitants, à une centaine de kilomètres de sa ville natale de Hauteville-Lompnes, aux confins du Jura.

"Il allait très bien, je l'avais encore vu hier matin. C'était quelqu'un d'une grande humilité, qui avait su très bien s'intégrer à la vie du village et notamment à la vie associative. Cette année, il fêtait le 50e anniversaire de sa victoire", a ajouté le maire, manifestement affecté.

Pingeon est entré dans l'histoire du Tour par son échappée solitaire du côté de Jambes (Belgique), qui lui a permis de gagner l'édition 1967.

Surnommé "l'échassier" en référence à ses longues jambes, ce coureur de grande classe au moral fragile a terminé deuxième du Tour 1969, seulement devancé par l'imbattable champion belge Eddy Merckx. La même année, il a gagné le Tour d'Espagne.

Pur-sang du peloton (1,82 m pour 72 kg) doté d'une remarquable intelligence de course, il était en proie à des sautes d'humeur et redoutait le mauvais temps et la fringale. Pourtant, en 1967, ce fut dans le froid et sous la pluie qu'il garda son maillot jaune dans l'étape de la Chartreuse après que Raymond Poulidor se fut rangé à son service dans le Galibier sous le maillot de l'équipe de France.

Après sa carrière cycliste, Roger Pingeon avait été consultant à la Télévision suisse romande.
Image
Avatar du membre
par wolfy
#4246954
Image

Créé en 1911, le Tour de Catalogne en sera déjà cette année à sa 97e édition, ce qui en fait la course la plus vieille d'Espagne. C'est un rendez-vous incontournable pour de nombreux favoris en début de saison : depuis plusieurs années, la plateau de grimpeurs est royal. Il faut dire que le parcours s'y prête. Et encore cette année, le plateau de grimpeurs sera magnifique.

Comme chaque année, on retrouvera au départ de l'épreuve le britannique Christopher Froome, mais certainement dans une condition moyenne. Alejandro Valverde, vainqueur de trois étapes il y a deux ans, pourra prétendre à une bonne place au général. Tejay Van Garderen et Romain Bardet, très réguliers sur cette épreuve, seront également des candidats sérieux, tout comme Alberto Contador, 2e en 2016 . On n'oublie pas non plus l'irlandais Daniel Martin, vainqueur en 2013 et 3e l'an dernier. Le russe Ilnur Zakarin, malgré son peu de sens tactique, aura son mot à dire. Bauke Mollema, fort de son bon début de saison, fait également figure de candidat à la victoire. Parmi les hommes en forme de ce début de saison, on peut citer Ben Hermans. Attention également aux jeunes Adam Yates et Rafal Majka. Les autres protagonistes pour le top 10 sont Andrew Talansky, Jakob Fuglsang, Steven Kruijswijk, Davide Formolo, Gianluca Brambilla, George Bennett ou encore Mikel Landa.
Côté français, on pourra compter sur Julian Alaphilippe, Pierre Latour, Alexis Vuillermoz ou encore Pierre Rolland.

Quelques sprinteurs se rendront également sur l'épreuve, mais la majorité d'entre ont, comme chaque année, décidé de zapper la course catalane. Les étapes pour sprinteurs se joueront probablement entre l'Allemand André Greipel, et le français Nacer Bouhanni, vainqueur des deux premières étapes l'an dernier, même si on l'a peu vu à l'aise en ce début de saison.
Modifié en dernier par wolfy le 19 mars 2017, 19:24, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par wolfy
#4246958
Étape 1 - Lundi 20 Mars - Calella > Calella - 178 km

Un classique avec cette première étape autour de Calella, une étape accidentée assez ouverte pour débuter l'épreuve, où baroudeurs, puncheurs et sprinteurs auront leur chance. L'an dernier, le français Nacer Bouhanni s'était imposé au sprint et en 2015 Maciej Paterski s'était imposé en prenant l'échappée.

A suivre sur EUROSPORT chaque jour jusqu'à dimanche prochain à partir de Midi.

Et ici pour les résultats et résumés vidéos.
Avatar du membre
par wolfy
#4247541
Image

Davide Cimolai coiffe Nacer Bouhanni au poteau

http://www.legrandplateau.com/davide-ci ... ni-poteau/
La première étape du Tour de Catalogne 2017 annonçait la couleur : cette année, la montagne sera de mise tous les jours. Malgré ses six difficultés répertoriées, dont une à plus de 1 100 mètres d’altitude, les quelques sprinteurs présents au départ étaient attendus à Calella.

Vainqueur de la première étape l’an passé, Nacer Bouhanni était d’ailleurs l’un des grands favoris du jour. Mais le sprinteur français a craqué dans les derniers mètres de son coude-à-coude avec Davide Cimolai. C’est donc l’Italien qui s’impose, pour la première fois sous les couleurs de la FDJ.

Pierre Rolland à l’attaque

L’échappée du jour fut lancée à l’initiative d’un quatuor comprenant, entre autres, Pierre Rolland. Le grimpeur du Loiret a ainsi confirmé la nouvelle tournure donnée à sa carrière : fini le classement général des grandes épreuves, il cherche désormais à lever les bras. D’autant que sur une étape similaire, en 2015, sa tentative avait été au bout, malgré son échec face à Matiej Paterski.

Mais dès le deuxième col de la journée, le Tricolore de Cannondale-Drapac peine à suivre ses compagnons de route. S’il reviendra plus tard sur la tête de course, Pierre Rolland n’aura pas eu la chance de jouer la gagne ce lundi. Axel Domont et Jetse Bol, sortis en contre à mi-course, seront les deux derniers résistants du jour.

Nacer Bouhanni battu de justesse

Bien décidé à arriver groupé, le peloton a tout de même laissé sortir quelques baroudeurs dans les 20 derniers kilomètres. Mais rien ne pouvait empêcher les sprinteurs de se disputer l’une des seules étapes accessibles de la semaine.

Nacer Bouhanni lance le sprint, Davide Cimolai bien calé dans sa roue. Les deux hommes creusent même un léger écart sur le reste du paquet. Mais c’est bien le Transalpin, au bénéfice des derniers coups de pédale, qui parvient à couper la ligne le premier.

Encore battu, Nacer Bouhanni peut nourrir quelques regrets. Pièce centrale d’un plateau de sprinteurs relativement faible, une deuxième victoire en 2017 lui tendait les bras. Davide Cimolai peut en revanche jubiler. Habituel équipier d’Arnaud Démare, l’Italien s’est vu confier le rôle de sprinteur de l’équipe FDJ, et a su justifier ce nouveau rôle dès le premier jour.

La formation de Marc Madiot peut désormais se tourner vers les étapes de montagne, où son jeune néo-pro David Gaudu bénéficiera d’une liberté qui pourrait en surprendre plus d’un.
Image

Image
Avatar du membre
par wolfy
#4247544
Étape 2 - Mardi 21 Mars - Banyoles > Banyoles - 41 km

Un chrono de plus de 40 km autour de la ville de Banyoles, on n'avait pas vu un tel exercice sur une course d'une semaine depuis plusieurs années, et cette étape devrait beaucoup influencer le classement final de ce Tour de Catalogne. Les armadas du chrono comme BMC, Orica ou encore Quick Step seront favorites pour cette étape et voudront permettre à leur leader de gagner du temps.
Avatar du membre
par wolfy
#4248368
Image

Movistar place Alejandro Valverde dans le fauteuil de favori

http://www.legrandplateau.com/movistar- ... de-favori/
Le Tour de Catalogne était jusqu’à présent l’une des rares épreuves par étapes du World Tour ne comportant aucun contre-la-montre. Les organisateurs ont remédié à ce manque cette année, et l’ont fait de manière spectaculaire. Il est en effet rare d’observer des chronos par équipes aussi difficiles que celui qui était au menu des 199 coureurs ce mardi.

Impériaux dans l’exercice lors du Tour de la Communauté de Valence et de Tirreno-Adriatico, les coureurs de la BMC ont réalisé une démonstration. Néanmoins, ils ont buté sur un effectif Movistar très rapide, profitant du fort dénivelé du tracé pour s’adjuger l’étape et le maillot de leader.

Des écarts très importants

Le premier chrono de référence est l’œuvre de Trek-Segafredo, en 50 minutes et 10 secondes. Peu de temps après, ce sont les rouge et noir de la BMC qui déboulent dans la dernière ligne droite. Avec une moyenne de tout juste 50 kilomètres par heure, les Américains explosent la marque de leurs prédécesseurs avec 1 minute et 13 secondes de moins au chronomètre.

Les formations Astana, LottoNL-Jumbo et Sky réalisent d’honorables performances, sans pour autant arriver à la cheville de la BMC. Le principal danger est alors incarné par les locaux de Movistar, auteurs d’une prestation de grande qualité. Au coude à coude lors des chronos intermédiaires, les Espagnols parviennent à améliorer la marque de référence de deux petites secondes.

Valverde leader et grand favori

En plus de la victoire d’étape, les hommes d’Eusebio Unzué décrochent le maillot de leader, qui sera porté mercredi par Alejandro Valverde. Surtout, l’homme fort de la Movistar est dans les meilleures dispositions pour conquérir un nouveau titre, huit années après sa première victoire en Catalogne.

À moins d’un sursaut de Tejay van Garderen, les rivaux les plus sérieux du Murcian seront les hommes de la Sky : Chris Froome, Mikel Landa et Geraint Thomas, sur lesquels il compte 46 secondes de marge. Adam Yates ou Steven Kruijswijk peuvent toujours espérer un podium.

Ce sera en revanche beaucoup plus compliqué pour Dan Martin, Romain Bardet et Ilnur Zakarin, tous trois relégués à plus de 2 minutes du leader. Selon les résultats officiels, Alberto Contador pointerait quant à lui à plus de 3 minutes, n’ayant pu suivre ses équipiers jusqu’à l’arrivée
Image

Image
Avatar du membre
par wolfy
#4248375
Étape 3 - Mercredi 22 Mars - Mataró > La Molina - 181 km

Image

La Molina est un revient désormais chaque année sur le Tour de Catalogne depuis quatre ans. La montée est assez roulante, avec 10 km à 5-6 %, puis un replat avant un dernier kilomètre plus difficile, où se fait souvent la décision. Cette année encore, elle permettra un premier tri au classement général.
Avatar du membre
par wolfy
#4248384
À travers la Flandre 2017

Cette année sera la 72ème édition de " À travers la Flandre ", la course se déroulera le Mercredi 22 Mars. En 2017, la course intègre le calendrier World Tour avec d'autres classiques comme notamment l'Omloop Het Nieuwsblad ou les Strade Bianche.

Cette année, les favoris ne manqueront pas. Peter Sagan et Greg Van Avermaet seront les deux incontestables favoris à la victoire. Les autres flandriens comme Tiesj Benoot, Niki Terpstra, Sep Vanmarcke ou Zdenek Stybar viendront également se mêler à la lutte pour la victoire. Mais les sprinteurs tels que Arnaud Démare, John Degenkolb, Edward Theuns ou Michael Matthews viendront également se mêler à la victoire ainsi que le tenant du titre Jens Debusschere.

Image

Le palmarès
2000 - Tristan Hoffman
2001 - Niko Eeckhout
2002 - Baden Cooke
2003 - Robbie McEwen
2004 - Ludovic Capelle
2005 - Niko Eeckhout
2006 - Frederik Veuchelen
2007 - Tom Boonen
2008 - Sylvain Chavanel
2009 - Kévin Van Impe
2010 - Matti Breschel
2011 - Nick Nuyens
2012 - Niki Terpstra
2013 - Oscar Gatto
2014 - Niki Terpstra
2015 - Jelle Wallays
2016 - Jens Debusschere
La course sera diffusée sur la chaine L'Equipe cette année : Le live de la course débutera à 14h.

Image
Avatar du membre
par FaC
#4248501
De bonnes chances françaises avec Démare et Coquard, voir Laporte.
Pour moi les favoris sont Démare et Gaviria.
Avatar du membre
par wolfy
#4249085
FaC a écrit :
22 mars 2017, 00:23
De bonnes chances françaises avec Démare et Coquard, voir Laporte.
Pour moi les favoris sont Démare et Gaviria.
Je suis content d'avoir pu regarder la fin de la course au retour du travail soit les 20 derniers km
C'était une échappée de 4 coureurs dont les belges de la Quickstep Philippe Gilbert et Lampaert.
Le duo a remarquablement combiné ! Tout d'abord une échappée de Gilbert sur une portion de pavés , il prend une nette avance que Lutsenko et l'australien tentent de résorber pendant que Lampaert attend son heure. Une fois Gilbert repris son coéquipier lance une attaque fatale , les deux chasseurs n'ont plus les jambes pour revenir et le laissent filer vers la victoire. Dans les derniers hectomètres Gilbert règle son compte aux deux malheureux pour prendre la seconde place.
Le premier français est 10e , Florian Sénéchal que je ne connaissais pas , je le reconnais humblement.
Une belle fin de course qui m'a bien plu :D
Avatar du membre
par wolfy
#4249093
Image

Alejandro Valverde prend sa revanche à La Molina

http://www.legrandplateau.com/alejandro ... -a-molina/
La 3e étape de ce Tour de Catalogne 2017 laissera à coup sûr un souvenir impérissable à l’équipe Movistar. Déclassé ce mercredi matin du contre-la-montre par équipes de la veille, Alejandro Valverde, qui aurait dû porter le maillot de leader, a pris sa revanche en remportant l’étape devant Dan Martin et Adam Yates.

C’est au sprint que s’est jouée cette difficile étape de montagne de la « Volta ». Le final de la course s’annonçait pourtant explosif avec pas moins de 3 cols répertoriés de première catégorie dont l’ascension finale vers La Molina (12 kilomètres à 4,3%).

La Molina accouche d’une souris

Si l’échappée du jour, composée entre autres de l’Érythréen Natnael Berhane, a facilement été gérée par un peloton essoré par le Team Sky, l’arrivée au sommet de la station pyrénéennes devait permettre aux principaux favoris de se jauger.

Personne n’a finalement pu sortir du rapide tempo imposé dans l’ultime bosse par les coéquipiers de Christopher Froome. Seuls Dan Martin et Alejandro Valverde ont réussi, dans les derniers hectomètres, au sprint, à se détacher du groupe de leaders. Adam Yates complète le podium du jour suivi d’un Romain Bardet attentiste mais visiblement en forme.

Alejandro Valverde signe là sa quatrième victoire sur les routes catalanes, la première dans cette édition 2017. Il prive Dan Martin d’un inédit doublé puisque c’est déjà le cycliste de la Quick-Step qui avait gagné l’an passé sur les pentes de La Molina.

Ben Hermans dépassé

Sans surprise, Ben Hermans n’a pas réussi à conserver sa tunique de leader. Distancé dans la montée finale, le coureur belge, qui a récupéré ce mercredi matin le maillot sur tapis vert, voit son coéquipier Tejay van Garderen s’emparer du précieux textile et Samuel Sanchez prendre la deuxième place du général.

Au classement, Geraint Thomas complète le podium, suivi de près par un Valverde qui a su profiter des bonifications pour grappiller du temps.

Jeudi, les coureurs auront 194 kilomètres à parcourir avec là encore, un parcours exigeant. Ils devront notamment escalader le Turo del Puig, col de deuxième catégorie placé à 14 kilomètres de l’arrivée. Pas vraiment une menace pour un Tejay van Garderen habitué du classement général, mais cette étape de transition difficile pourrait échapper aux sprinteurs. Surtout, elle devrait peser dans les jambes vendredi, lorsqu’il faudra hisser la bicyclette au sommet de Tortosa.
Le Top 10 de la 3ème étape du Tour de Catalogne

Image

GENERAL

http://www.lequipe.fr/Cyclisme/Cyclisme ... NERAL.html
  • 1
  • 206
  • 207
  • 208
  • 209
  • 210
  • 263

Pour revenir aux tracasseries administratives,[…]

raphaelle, j'ouvre un sujet dominical sur les prin[…]

petite prévision sur le BTP politique

Je me fous complétement de l'investiture du[…]

Créations de nouvelles religions

Quelques adeptes de la nouvelle religion officiell[…]